[Avis] Autobiographie d’une Courgette par Gilles Paris

★Synopsis:★

« Depuis tout petit, je veux tuer le ciel à cause de maman qui me dit souvent : – Le ciel, ma Courgette, c’est grand pour nous rappeler qu’on est pas grand-chose dessous. – La vie, ça ressemble en pire à tout ce gris du ciel avec ces saloperies de nuages qui pissent que du malheur. – Tous les hommes ont la tête dans les nuages. Qu’ils y restent donc, comme ton abruti de père qui est parti faire le tour du monde avec une poule. Des fois, maman dit n’importe quoi…»
Ainsi commence l’histoire de Courgette, un petit garçon de neuf ans, qui à défaut de tuer le ciel, tue accidentellement sa mère. Placé dans une maison d’accueil, il découvre l’amitié et les prémices des amours enfantines. Entre fous rires et larmes, naïveté et émotion, l’apprentissage d’une vie…

★Mon avis:★
Autobiographie d’une Courgette par Gilles Paris serre le coeur à de nombreuses reprises. Les yeux se teintent de larmes de tristesse, de colère, de joie, d’espoir. Les pincements s’emparent de l’âme du lecteur, l’enveloppe, le drape dans un cocoon étrange, original, étonnant. J’ai eu du mal à quitter ce petit garçon que la vie n’a pas épargné. J’ai eu du mal à ne pas sombrer devant cette part de l’enfance brisée, devant ce regard des jeunes êtres sur le monde des adultes. La tendresse envahie rapidement les mots. Une tendresse infinie et un amour incroyable pour cette courgette hors du commun. Cette courgette qui cache un héros d’une dizaine d’années Icare. Un petit ange qui a commis un acte impardonnable mais qui au file des pages prend une tournure qui pousse à réfléchir. En voulant s’en prendre au ciel, Courgette perd un lien avec sa famille.

Courgette, du haut de ses 9 ans, vit seul avec sa maman. Alcoolique notoire, cette dernière le laisse vivre comme il le sent, il doit prendre soin d’elle, nettoyer ses déboires et essuyer les coups. Un jour, il trouve un revolver dans la chambre de sa mère. Un malheureux acte survient. Les gendarmes interviennent. L’un deux sera un déclencheur pour Icare: Raymond. Le seul adulte qui lui accordera enfin un vrai regard. La chance parfois arrive au pire des moments. Un nouveau départ se dessine au foyer des Fontaines, Courgette s’ouvrira aux autres, découvrira l’amitié, la tendresse, les gestes sans violences. Au fil des pages, le héros semble sortir de son carcan. Il croisera des personnages incroyables: Simon messieur je sais tout, Ahmed qui fait pipi au lit, Jujube le gourmand, Béatrice doigt dans le nez, Alice qui se cache des autres sous une mèche de cheveux et la belle Camille poussera son coeur à ressentir des papillons. L’existence d’avant ne sera jamais plus. Les éducateurs veillent au grain pour que tout ne tourne pas mal et offrir une nouvelle chance.

Gilles Paris signe un roman touchant, il donne l’impression de devenir ce petit garçon de 9 ans. Il nous narre une histoire difficile, cruelle, sombre mais tout en dégageant une immense bouffée d’espoir, de lendemain meilleur. Sous des airs naïfs se cachent un des plus beaux ouvrages sur les secondes chances. Subtils, sans être trop tristes, trop larmoyants, les mots se parent d’un style exquis, frappant direct en plein coeur. Ils dévoilent les enfants maltraités, leurs peurs, leurs douleurs, leurs envies de croire dans les adultes. L’âme d’enfant dans tous ses états remue, secoue et emporte dans la vie de Courgette. Tous les protagonistes marquent l’esprit. Ils sont attachants, le mélange de tragédie et d’humour les présentent sous des facettes surprenantes.

★ Merci aux éditions Plion et à NetGalley pour cette découverte ★
autobiographie-dune-courgette-par-gilles-paris
★Ma note:★
★ 9+/10 ★

★Informations:★
Auteur: Gilles Paris
Editions Plion
Publication 6 oct. 2016
Thèmes: Famille, Orphelin, Délinquance
Disponible en numérique: Oui

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *