[Avis] Amitiés sincères de Stephan Archinard et François Prévôt-Leygonie

Walter Orsini aime la pêche, un peu. Il aime la grande cuisine et les bons vins, beaucoup.
Il aime aussi Paul et Jacques, ses amis d’une vie, passionnément.
Il aime surtout Clémence, sa fille de 20 ans, à la folie.
Mais il n’aime pas le mensonge. Pas du tout.
Walter Orsini pense qu’en amitié comme en amour, on se dit tout.
Il ne le sait pas encore, mais il se trompe…

Amitiés sincères est un film charmant. Il m’a plu avec son thème: l’amitié, l’amour et la relation père-fille. Gérar Lanvin campe Walter un père un peu bougon, limite psychorigide aussi bien en amour qu’en amitié. Il a un côté froid tout en étant assez attirant. Il a le jugement facile, moralisateur, emporté, il a un avis sur tout. A côté de lui, ses deux amis sont à l’opposé, Jacques et Paul tous les deux interprétés par Wladimir Yordanoff et Jean-Luc Anglade sont différents, ils le complètent, le modèrent dans un sens , ou accentuent ses défauts. Au milieu de ce trio, Clémence jouée par Ana Girardot , 20 ans, la fille de Walter, qui a bien grandit, exit le bébé de son père, et Stéphanie l’ex-femme. L’ensemble des personnages craignant tellement le tempérament de Walter lui cache des secrets au risque de perdre son affection à tout jamais. Les quipropos et événements qui en découlent sont savoureux.

Stéphan Archinard et François Prévôt-Leygonie adaptent librement leur pièce de théâtre, ils offrent sur grand écran, un panel d’émotions intenses des rapports humains. Le rendu est drôle, émouvant, attachant et perturbant dans un sens. Comment peut-on se créer une telle réputation à en effrayer ceux qui tiennent à nous?  Comment les petits mensonges et les grands non-dits peuvent provoquer tant de remus? Les rôles sont écrits avec talents pour chacun des acteurs. Ils sont divins. Ma préférence va au père possessif, qui refuse de voir son enfant grandir et partir. Il m’a inondé le coeur sous ses airs durs. Les amoureux transis, la mélancolie des coeurs, les amours perdus, les amitiés, les limites des sentiments, tout est dépeint tendrement. Les personnages sont portés sur le devant de la scène avec une infinie douceur même dans leurs éclats. Des hommes et des femmes avec des qualités, des émotions, des contradictions, des vies qui peuvent ressembler à la nôtre. Une histoire qui touche, qui marque par son côté proche du spectateur avec une sublime Ana Girardot qui étincelle littéralement entre le trio de meilleurs amis. La petite poussée qui fera sauter les secrets.

Note: 8/10

3 Moop raisons de voir Amitiés sincères:

  • Pour Ana Girardot lumineuse découverte
  • Pour l’amitié, l’amour qui touche tout le monde
  • Pour les chamailleries, les disputes, les rires, les émotions

Sortie: le 30 janvier 2013/ Distributeur: SND/ Genre: Comédie dramatique

casting: Jean-Hugues AngladeGérard LanvinZabou BreitmanAlexia BarlierAna Girardot,Jean-François StéveninJean-Pierre LoritNatacha LindingerWladimir Yordanoff

Plus d’informations: (source Allociné)

Moment d’égarement ?Au moment où on lui a proposé le scénario de Amitiés Sincères, Gérard Lanvin songeait à adapter Un Moment d’égarement de Claude Berri, dans lequel un homme vit, le temps d’un été, une aventure avec la fille d’un ami : « J’ai sauté sur le scénario de François et Stephan parce que j’y retrouvais les thèmes qui me touchaient mais sans les points qui, à mon sens, méritaient d’être changés. »

Ana Girardot a disparu
C’est en allant voir le film Simon Werner a disparu… que le réalisateur François Prévôt-Leygonie a repéré l’actrice Ana Girardot, qui interprète le rôle de Clémence, la fille de Gérard Lanvin dans Amitiés sincères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *