[Avis] A travers elle de Céline Musmeaux

★Synopsis:★
C’est la rentrée pour Léa, dix-sept ans. Son frère aîné lui a fait la bonne surprise de rater son Bac. Elle se retrouve donc avec lui pour sa dernière année au lycée. Pas très heureuse de cette mésaventure, elle lui fixe des règles précises, comme celle de ne pas traîner dans ses pattes. Elle veut profiter de sa meilleure amie Cindy, avant que les études les séparent. Celle-ci a un hobby assez particulier, celui de séduire les garçons pour ensuite les briser. Léa participe aussi à ce petit jeu. Elle vit ainsi à travers les yeux de son amie les expériences qu’elle n’ose pas vivre d’elle-même. Seulement, l’arrivée de Max, son nouveau voisin, risque de provoquer une belle pagaille dans cette organisation bien huilée. En effet, le jeune homme semble avoir un faible pour elle alors que sa meilleure amie veut déjà lui mettre le grappin dessus. Léa fera-t-elle le choix de s’affranchir de Cindy pour vivre sa propre histoire??

Destiné aux lecteurs âgés de 15 ans et plus.

★Mon avis:★
Léa est assez solitaire dans son lycée. Elle n’a que Cindy sa pseudo meilleure amie pour lui tenir compagnie. (Je crois que ce personnage rentre dans mon top de personnages horribles, détestables, têtes à claque. Comment on peut avoir une amitié aussi malsaine? Rhaaaa. Nom d’une noisette, elle m’a énervée). Loin de s’imaginer le charme qu’elle possède, avec sa tendresse, ses fêlures, ses courbes, ses cheveux bruns, ses grands yeux, ses sourires et sa gentillesse, la jeune fille a tendance à se dévaloriser et s’effacer face à son amie. La rencontre avec un nouveau voisin va tout changer lors de son année de terminale. Max emporte avec lui un vent de métamorphose. Des voiles levés, et il saura par sa douceur, ses mots ouvrir le coeur de l’héroïne. Le seul vrai confident était Lucas. Au fil des pages, le drame familial s’exprime. Le coeur se sert. L’envie de protéger, d’aimer Léa et Lucas étreint l’âme un peu plus à chaque chapitre. Le charme opéré sur Max se comprend d’autant plus. La lycéenne est touchante, timide, avec un coeur en or.

Max, Max, Max, bon, je suis déjà fan du diminutif à la base. Beaucoup savent pourquoi dans la vie, du moins, ceux qui me connaissent. Le jeune héros est juste craquant. Même si j’avoue que j’ai eu envie de lui en coller une par moments. Pardon, non sincèrement, le jeu entre Léa et Cindy, j’aurai eu une discussion avec lui de visu si je l’avais eu devant moi. Mais à côté de ça, il est comme le ressort qu’il manquait aux rouages blessés de l’héroïne. Maxime s’avère surprenant, têtu, amoureux fou, passionné, tentateur. Il est une allumette qui mettra le feu aux poudres. Intense. Céline Musmeaux le dépeint très bien. C’est troublant de voir un personnage de dix-sept ans présenté une maturité aussi développée.

Une romance complexe, remplie de moments de doutes se met en place. Les premiers amours, le premier tout, le premier qui fait sortir des sentiers, le premier qui fait ressentir des frissons à Léa. La plume de Musmeaux a le don de poser les sentiments à nu avec délicatesse, une certaine tendresse pour son personnage qui est fascinante. Comment choisir à l’âge fragile de l’adolescence entre un amour naissant et une amitié? A travers elle pousse à s’interroger dessus d’une bien délicate manière. Mais chut, je vous laisse le découvrir.

Je n’ai pas eu un coup de coeur, faute à des détails, peut-être, mais c’est le genre de petits trucs qui casse quasiment à chaque fois la magie avec moi. Ici, ça y réchappe seulement car Léa et Max forment un couple tellement craquant, attendrissant que j’ai succombé. Et le style de l’auteur joue énormément par sa fluidité, sa légèreté, ses pointes d’humour, à faire passer le tout. Sous la romance douce amère de deux jeunes, les sujets abordés touchent en plein coeur, le deuil, le cheminement pour vivre après la perte d’un être cher, la fin des amitiés, les choix d’une vie bons ou mauvais et leurs conséquences. Les notes sur les Le tout est habilement amené.

Au final, A travers elle offre un très beau moment de découverte entre deux coeurs qui apprennent à s’aimer contre vents et marées. Des petites répétitions s’installent ci et là, mais elles s’effacent rapidement. Quelque part, elles dénotent le troubles et l’émoi des personnages, les sentiments grandissent, les craintes et les peurs s’expriment parfois en cercle… Léa et Max sont justes mignons tout plein. Et j’ai eu un coup de coeur pour le grand frère de l’héroïne Lucas, j’en viendrais presque à désirer un roman sur lui.

Du coup, j’ai très envie de découvrir d’autres écrits de Céline Musmeaux, si ils s’avèrent aussi plaisants que cette histoire, je signe direct.

★ Merci aux éditions Nymphalis pour ce SP ★

a-travers-elle-celine-musmeaux

★Ma note:★
★ 8+/10 ★

★Informations:★
Auteure: Céline Musmeaux
Prix: 18,99 euros
Disponible en numérique: Oui
Thèmes: Young Adult, Amour De Jeunesse, Adolescents, Emancipation

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *