[Avis] A nous deux Manhattan par Judith Krantz

★Synopsis:★

Effrontée, immorale et belle jusqu’à l’indécence, Maximilienne Amberville découvre, à vingt-neuf ans, que son aptitude au plaisir n’a d’équivalent que son ardeur au travail. Elle s’y jette corps et âme : l’empire de presse fondé par son père menace de s’écrouler. Et l’artisan de cette ruine n’est autre qu’un de ses oncles, Cutter Amberville, l’homme des menées obscures… A nous deux, Manhattan, est le drame du pouvoir et de la trahison, de l’amour vrai et de l’obsession érotique. L’action se déroule de nos jours dans le monde de la presse et son héroïne est la plus vivante, la plus fascinante, la plus sensuelle jamais peinte par Judith Krantz, l’auteur de l’Amour en héritage.

★Mon avis:★
Au fil de ma lecture, je me suis souvenue d’une série pourtant le même nom avec Valérie Bertinelli, une version Dynastie en moins d’épisodes. Un condensé en quelques sortes mais qui m’avait nettement plus accroché. Et là, je me dis que j’en ai vu des trucs improbables dans ma vie qui ressortent d’un coup comme ça sans crier gare. J’ai découvert avec ce roman que c’était une saga tirée de ce roman A nous deux Manhattan.

Un lecture avec des rebondissements, de la romance, des vengeances, des secrets, des instants passionnés, voilà ce que vous trouverez dans ce titre. Un merveilleux divertissement sans prise de tête, portée par une héroïne forte, brillante Maximilienne Amberville, dite Maxi. Elle est juste fascinante, talentueuse, captivante, hallucinante dans le bon sens du terme. La suivre est un régal. Entre regression de mes tendres années et doux souvenirs, ma pause a été un petit bonheur enchanté dans l’univers sorti de l’imagination de Krantz.

Les dédales du récit embrassent plusieurs histoires. Les petites croisent les grandes avec brio. Les rouages, les liens, les crises tiennent en haleine jusqu’à la dernière ligne. Maxi est une femme forte, belle à en couper le souffle qui ravage tout sur son passage. La suivre est comme être emportée par une tornade. Avec du bon et du mauvais, la sensualité dégageait par le style de l’auteur offre un spectacle qui se déguste à travers les frasques d’une bluffante Maxi.

Au final, une lecture détente parfaite pour poser les armes. Le rythme pousse à vouloir savoir comment le destin de Maxi cette héroïne peu commune tournera dans cet univers de pouvoir, de trahison et d’amour. Les doigts de pieds en éventail, vous voyagerez sans bouger dans un labyrinthe mêlant plusieurs émotions avec des descriptions qui font remonter en mémoire des pans des années 80.a-nous-deux-manhattan-par-judith-krantz

★ Merci aux éditions Archi Poche pour cette découverte ★

★Ma note:★
★ 8/10 ★

★Informations:★
Titre original : I’ll take Manhattan
Auteur: Judith Krantz
Editions Archi Poche
Date de parution: 5 octobre 2016
640 pages
Prix: 8,80 euros
Thèmes: Passion, Western Financier, Famille, Drame, Violence, Humour, Romance

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *