[Avis] 20 ans d’écart de David Moreau

Petit coeur de guimauve avait besoin de douceurs, d’évasion, de romance et d’un gros bol de soleil: 20 ans d’écart a réussi sa mission.

Histoire:

Alice Lantins a 38 ans. Elle est belle, ambitieuse et fait preuve d’une impeccable conscience professionnelle au point d’en oublier sa vie privée. Bref, elle a tout pour devenir la prochaine rédactrice en chef du magazine « Rebelle », tout sauf son image de femme coincée. Mais lorsque le jeune et charmant Balthazar, à peine 20 ans, va croiser le chemin d’Alice, le regard de ses collègues va inexplicablement changer. Réalisant qu’elle détient la clef de sa promotion, Alice va feindre la comédie d’une improbable idylle.

20 ans d'écart - affiche- David Moreau

Mon avis:

L’histoire d’amour qui se forme entre Virigine Efira et Pierre Ninney m’a donnée un énorme sourire. Du début à la fin, j’ai apprécié le ton frais, simple et drôle. D’accord, tout commence sur un mensonge, néanmoins le cheminement est beau. L’héroïne se moque des préjugés qui assomme les femmes, elle se détache du regard de la société pour sortir de sa chrysalide. J’ai aimé cette métamorphose, comme si Alice était enfermée dans un carcan. Balthazar lui offre une porte de sortie, une voix vers le bonheur. Les femmes sont cataloguées du soir au matin, tous les jours, tout le monde rentre dans des cases, et encore plus quand on passe le cap des 30 ans. Si, si je vous l’assure. A croire, que les neurones des filles grillent après une certaine date, ou alors partent dans leurs enfants pour celles qui deviennent mère. Virginie Efira est époustouflante. Elle rayonne littéralement. Pierre Ninney apparaît maladroit, attendrissant, et sexy, si il est séduisant. J’ai l’impression d’être une cougar en le notant, sérieusement, il a un charme fou dans la peau de Balthazar. La complicité entre les deux acteurs est palpable, elle rend leur romance attirante et captivante.

20 ans d'écart - photo Pierre Niney, Virginie Efira

J’ai eu un sourire, une étincelle, une once de joie en voyant les personnages dans les situations limites ridicules dans lesquelles David Moreau les place. Un sourire, franc, sincère, venant du coeur, qui parle de lui même, ce type de sourire qui vous fait vous sentir bien, oublier les soucis. Les dialogues, les petits accrocs, les râteaux, les erreurs, les petits accidents du récit, apportent un côté mignon et réaliste à l’ensemble. L’amour a tendance à nous rendre maladroit par moments, c’est loin d’être évident d’exprimer ses sentiments. 20 ans d’écart s’avère une pépite tendre, douce et fondante. Le film est porté par un casting attachant. Si vous cherchez du pétillant, de la romance rafraichissante et un gros sourire, foncez!

Ma note: 8/10

Et si une basket changeait votre vie?

Sortie: 6 mars 2013/ Distributeur: EuropaCorp/ Genre: Comédie , Romance

Plus d’informations: (sources Allociné)

Genèse

Le metteur en scène David Moreau évoque la genèse du projet : « Avec mon co-scénariste Amro Hamzawi, on cherchait un sujet de comédie romantique qui n’ait pas encore été traité dans le cinéma français. On est d’abord parti sur cette différence d’âge, puis sur l’idée d’une femme qui fait semblant et tombe dans le piège de son propre jeu. Cette deuxième dimension et ce point de vue féminin ont donné … Lire la suite

« Ils » se retrouvent
Si l’artiste dont Virginie Efira et Pierre Niney vont admirer les oeuvres est joué par HPG, un autre guest se cache dans cette soirée, sur la terrasse : on aperçoit en effet Michaël Cohen, l’un des deux acteurs princpaux d’Ils, premier long métrage réalisé par David Moreau avec Xavier Palud.

1 commentaire sur “[Avis] 20 ans d’écart de David Moreau

  1. Bonjour, comédie française qui m’a agréablement surprise. Pas de vulgarité. C’est pétillant et le film donne la pèche. Bonne après-midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *