[Avis] ☙ Sous le même toit☙ par Jojo Moyes

Il existe des auteurs qui savent à chaque nouveau roman vous retourner comme une crêpe, vous offrir tout un arc-en-ciel d’émotions. Jojo Moyes en fait partie. J’ai découvert sa plume avec Avant toi. Je suis tombée sous le charme de ses mots. Sous le même toit confirme tout l’amour que j’ai pour son style. Ses histoires sont justes magnifiques. Cette fois ci, direction la campagne anglaise. Installez-vous tranquillement dans votre fauteuil favori, préparez-vous un bon thé et des douceurs, préparez-vous à l’un des plus belles rencontres de la littérature: Isabel Delancey.

☙Synopsis:☙
Toutes les maisons de famille ont une histoire…
Isabel n’a pas le temps de s’apitoyer sur son sort quand elle perd son mari : Laurent lui laisse une montagne de dettes, et les créanciers sont à ses trousses. Cette violoniste talentueuse doit radicalement changer de vie pour assurer l’avenir de ses deux enfants. Elle quitte Londres pour s’installer à la campagne, dans une maison délabrée. Tandis que les murs s’effritent et que ses économies fondent comme neige au soleil, Isabel espère pouvoir compter sur le soutien de ses voisins. Elle est loin de se douter que sa présence réveille de vieilles querelles, et que la bicoque dont elle a hérité est un objet de discorde au village. Faire de cette maison le « home sweet home » dont elle rêve s’annonce dès lors comme un combat de chaque instant…

☙Mon avis:☙
L’univers de Moyes est riche, intense et marque le coeur. Il mêle à la perfection drame et romance. Attention, prévoyez des mouchoirs et une plongée dans un amour touchant. Un livre de Jojo Moyes est toujours le garant de sentiments éclatés, de coeur remué, de sourires et de larmes. Je me suis laissée porter par Sous le même toit. Je me suis laissée happée par ses protagonistes atypiques, par ses routes imparfaites.

Isabel Delancey voit son monde s’écroulé suite au décès de son mari. Sa passion pour le violon, doit passer au second plan, sa famille a besoin d’elle. Les dettes en pagaille, les créanciers à la porte, le train de vie de Delancey doit être revu à la baisse. Avec ses deux enfants sous le bras, l’héroïne part s’installer dans une vieille maison espagnole où vivait un vieux grincheux, délabrée au coeur d’un petit village anglais perdu loin de tout.

Isabelle découvre tout un nouveau quartier, de nouvelles conditions de vie, tout tombe en ruine, son coeur, ses enfants, sa maison. Reprendre des forces, faire front et avancer ne sera pas simple. Pour rénover sa maison, elle embauche un voisin. Le début du cauchemar et du bouleversement total de son quotidien. Le destin réserve son lot de surprises et de rebondissements. Les voisins le McCarthy convoitent la maison depuis des lustres et sont prêts à tout pour l’avoir. A ces derniers s’ajoute, un agent immobilier Nicholas Trent, Byron, et d’autres personnages savoureux ou étonnants ou originaux.

Les catastrophes se cumulent. Les travaux virent à l’horreur. Isabel croule un peu plus chaque jour. Elle a du mal à sortir la tête de l’eau entre ses enfants dont une adolescente Kitty perdue qui rêve de retourner à Londre et un fils Thierry qui n’a plus prononcé un mot depuis la mort de son père. Tout semble aller de mal en pire. Pourtant, le soutien, l’amitié et l’amour se présentent sous des tournures surprenantes notamment des habitants du village.

Isabel Delancey n’est pas mon personnage coup de coeur. Elle m’a aux premiers abords paru détestable, assez égoïste dans un sens, car pour elle, seule son violon et son orchestre comptent. Sa famille ses enfants et son mari n’ont jamais vraiment été au sein de son intérêt. Devenir veuve modifie tout, elle change et évolue. Peu à peu, le regard sur l’héroïne change. Il se fait plus doux, plus compatissant. La voir subvenir aux besoins de ses enfants, gérer l’argent, les aléas du quotidien s’avèrent délicat. Le gros atout charme repose sur Kitty et Thierry. Les deux enfants sont attachants. Chacun a une réaction différente face au deuil qui frappe leur famille.

Jojo Moyes cache Sous le même toit des personnages blessés, touchants, parfois énervants, tous compliqués, tous rassemblés autour d’une maison, chacun pour des motifs différents. Cette maison qui va leur réserver bien des surprises. Elle va recouper avec moultes émotions le destin des protagonistes magnifiquement dépeints. Malgré les petits changements, les petites marques qui s’éloignent des autres romans de l’auteur que j’ai pu lire, la magie opère. Cette magie qui donne vie à un tableau prenant, superbe et détaillé offrant tout un panel de sentiments.

Sous le même toit s’avère un mélange savant, parfaitement dosé, où se côtoie tristesse, colère, joie, petits et grands bonheurs après des événements qui vous force à avancer, à ne jamais laisser tomber sa famille. Jojo Moyes réussit à rendre attachant tous les membres, chacun à leur manière il touche le coeur. J’ai fondu peu à peu. Pas dès le départ, j’ai été surprise, emportée, séduite et émerveillée par la tournure du récit. Une romance qui n’en est pas qu’une. Un croisement de destinée sublime à dévorer et à aimer autour d’un foyer qui apporte son lot de changements. 

☙ Merci aux éditions Milady pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 9/10 ☙

Coup de coeur

☙Informations:☙
Auteur: Jojo Moyes
Photo : Arcangel Images – © Shutterstock
Illustrateur : Jill BATTAGLIA
Traducteur : Emmanuelle GHEZ
Date de parution : 17/02/2017
Editions Milady
Prix : 18.20 €
Nombre de pages : 576

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *