[Avis] ☙ Positive ☙ par Paige Rawl

☙Synopsis:☙
Paige Rawl est une adolescente rayonnante. Pom-pom girl, footballeuse, excellente élève, tout semble lui réussir. Jusqu’au jour où elle révèle son secret à sa meilleure amie : elle est séropositive, sa mère lui a transmis le HIV. Dans les heures qui suivent, le harcèlement commence. Ses camarades laissent des mots cruels dans son casier. Ils chuchotent sur son passage. Paige ne s’est jamais sentie aussi seule. Pour la première fois, elle ne sourit plus. Cela aurait pu être la fin de son histoire. Mais cela en était le début.

☙Mon avis:☙

Positive est ce genre de roman qui vous remue, vous surprend, vous étreint dans une bulle spéciale. En association avec Ali Benjamin, Paige Rawl signe un semblant de biographie- témoignage. Elle écrit un récit particulier qui frappe droit au coeur. Il marque par son message fort, intense. Une part de moi à rêver de remonter le temps et d’aller botter le cul des camarades de classe de Paige. Une part de moi aurait aimé que les gens ne soient pas si enclin à juger. Le harcèlement dont elle a fait l’objet bouleverse. Les tripes se serrent. Les larmes coulent.

Paige cache sous ses airs lumineux, ses sourires, ses bonnes notes, un secret. Elle est séropositive depuis sa naissance, sa mère lui ayant transmis le VIH in-utéro. Suite à un aveu à sa meilleure amie, les événements s’enchainent. Les élèves la harcèle. Les enseignants se détournent. Personne ne protège la jeune fille. Rien, pas un camarade n’est gentil avec elle. Le rejet, la mise à l’écart, les mots durs, les demandes de dénis… Tous ne l’appuient pas. La peur de la maladie les terre et les pousse à le faire devenir une paria. Les mentalités des adolescents comme des adultes sont horribles à lire.

Positive aborde avec brio le sujet de la maladie, de l’incompréhension, du harcèlement, de la peur, du rejet, de l’amitié et de l’amour d’un parent. Des petites bouffées de bonheur viennent nuancer les côtés bruts de la vie. Le soutien se devine à travers la mère de Paige, des personnes qui ne s’arrêtent pas à la séropositivité. Car séropositif ne signifie pas atteint du Sida, mais porteur. Le VIH est toujours là, moins mis en avant, mais il persiste. La société actuelle semble l’oublier. Les attitudes décrites démontrent que le sujet de la maladie est tabou encore malgré les facilités à montrer toutes les facettes du quotidien sur les réseaux.

Paige se dévoile au fil des pages. Son parcours, ses difficultés, ses soins, ses sentiments, tout pousse à l’aimer, à vouloir la soulager, et donne vie à une batterie d’émotions: colère, révolte surtout. Et une incroyable admiration pour cette jeune fille magnifique, que l’existence n’a pas épargnée. Le style est fluide, direct, efficace. Les notes, les photos, toutes ses petites choses mises bout à bout forment un « roman » particulier surprenant, comme si nous étions invité dans le quotidien pour mieux comprendre, mieux cerner et ne pas oublier le VIH. A ne pas penser que seuls les relations sexuelles transmettent le virus. Arrêter d’être étroit, de ne pas se renseigner et de rejeter une personne car elle est porteuse du sida…

En conclusion, Positive tape fort, très fort, appuie sur l’étroitesse d’esprit de plusieurs êtres, montre un combat sublime, et une fantastique jeune fille. Paige rayonne et pousse à réfléchir. Tolérance, bienveillance, courage, force de caractère voilà ce qui ressort de ce magnifique message d’espoir, de vie.paige-rawl-positive

☙ Merci aux éditions Hachette romans pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 9/10 ☙

☙Informations:☙
Titre original :
Auteurs: Paige Rawl, Ali Benjamin
Traduction: Véronique Minder
390 pages
Editions Hachette Romans
Collection : Bloom
Date de parution: 26 octobre 2016
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: Oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *