[Avis] ☙ Les aventures improbables de Julie Dumont ☙ par Cassandra O’Donnell

☙Synopsis:☙
«Il y a des filles qui n’ont pas de bol. Celles qui ont tiré les mauvaises cartes dès le début. Celles-là, on ii a ni envie de les engueuler ni de leur tirer dessus. Puis il y a celles qui prennent les mauvaises décisions quoi qu’il arrive. Bref, les filles à emmerdes. J’appartiens clairement à la deuxième catégorie. Oh, je ne m’en glorifie pas. C’est un état de fait. J’attire les catastrophes. Quoique je dise ou quoique je fasse, il y a toujours un couac. Celui du jour est sans nul doute de m’être portée au secours d’un type qu’on venait de balancer nonchalamment dans un fossé. Parce qu’une chose est sûre, si j’avais su dans quoi je mettais les pieds en ramassant ce porte-poisse, j’aurais tourné les talons et poursuivi ma route sans me retourner. Mais, la curiosité est un vilain défaut et, dans le petit bourg de province normand où j’ai grandi, les secrets et les drames prolifèrent aussi vite que la gastro et les cancans rattrapent toujours les coupables».

☙Mon avis:☙

Les aventures improbables de Julie Dumont par Cassandra O’Donnell offre une bulle d’évasion. Si vous cherchez un remède anti grisaille, un remonte moral, vous avez touché le gros lot. Le roman mélange à merveille plusieurs styles. Il permet de plonger à travers le quotidien loufoque, barré et désopilant de son héroïne Julie Dumont dans une enquête policière teintée de romance.

Julie est un personnage totalement craquant. Elle possède cette maladresse irrésistible à mes yeux, une vraie gaffeuse en puissance, même sans le vouloir, les catastrophes la suivent à la pelle. Alors oui, certaines ficelles sont prévisibles, son faciles. Pourtant le charme agit. Il est là et ne quitte jamais le fil de l’intrigue. L’héroïne a une famille qui regrette de la voir à Paris loin de la société de pompes funèbres. Journaliste, elle refuse de prendre leur relève dans l’entreprise.

La jeune femme de vingt six ans a le don de s’attirer les ennuis. Elle nous embarque dans un dédale plaisant d’aventures. Ses rencontres, son entourage spécial, ses réactions, ses répliques, tout se mêle habilement pour former un savoureux récit. J’ai été prise de fou rires par moments dans ma lecture. Je n’ai pas vu passer les chapitres. Depuis la rencontre improbable avec Benjamin Stein et son accompagnement à l’hôpital à Michaël Lewis le séduisant coup d’un soir, qui se révèle être un policier. Le cocktail détonne et sort des sentiers battus.

Imaginez deux séduisants hommes qui se battent pour une héroïne pleine de peps, incroyablement gaffeuse, vous avez les ingrédients pour une histoire remplie de scènes tordantes, décalées et magnifiquement portées par le style de Cassandra O’Donnell. Le roman permet de croiser des personnages attachants, une belle romance, une famille tordue, des émotions en montagne russe, des doux instants et d’avoir de jolis sourires à la clé. 

Au final, Julie Dumont s’avère une héroïne pétillante, rafraîchissante, un vrai remède comme la grisaille. Maladroite à souhait, un pur régal qui bouleverse tout sur son passage, voilà ce que vous trouverez en passant les portes de l’univers de Cassandra O’Donnell. Un monde original, divinement posé, une petite bulle toute douce et déjantée dans la grisaille. Un roman à glisser dans ses étagères et à dévorer pour chasser les mauvais jours. 

☙ Merci aux éditions J’ai lu pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 8/10 ☙

☙Informations:☙
Auteur: Cassandra O’Donnell
381 pages
Editeur : J’ai lu
Date de parution: 15 février 2017
Collection : J’ai lu

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *