[Avis] ☙ Le club des tricoteuses anonymes, tome 1 : Femme des cavernes recherche humain☙ par Penny Reid

☙Synopsis:☙
Il y a trois choses que vous devez savoir sur Janie Morris :
1) Elle est incapable d’entretenir une conversation sans fournir Trop d’Informations Inutiles, particulièrement quand elle est troublée.
2) Personne ne la trouble plus que Quinn Sullivan.
3) Elle ne sait pas comment tricoter.

Après avoir perdu son petit ami, son appartement et son travail le même jour, Janie ne peut s’empêcher de se demander quels tourments le destin lui réserve encore. À sa plus grande humiliation, Quinn Sullivan, autrement connu sous le nom de M. FessesD’enfer, est le témoin de tout cela et n’a ensuite de cesse de réapparaître dans sa vie, comme une paire de chaussures que l’on convoite mais qu’on ne peut pas s’offrir. La seule chose à laquelle Janie ne s’attendait pas, c’est que Quinn, l’objet de ses légères -mais inoffensives- tendances obsessionnelles, lui fasse une proposition qu’elle ne peut refuser

☙Mon avis:☙

Penny Reid me faisait de l’oeil depuis longtemps. Je suis ravie de voir que les Editions Mxm Bookmark proposent une traduction de sa saga toute douce, toute fraîche, tout délicieuse qu’est Le club des tricoteuses anonymes. Depuis le temps qu’on me soufflait de me pencher sur cette auteure. J’ai foncé. Et j’ai découvert une histoire superbe, sympathique à souhaits, fantastiques, captivantes et remplie de moments hilarants. Car le très gros atout de Femme des cavernes recherche humain est son duo principal: Janie et Quinn.

Loin des romances érotiques qui foisonnent depuis plusieurs mois, voici un titre mignon, craquant. La lecture s’avère une vraie bouffée pétillante, une vraie bulle d’air. Une très très jolie surprise. Sans être hyper original, le charme est cependant bien présent, bien encré et offre un délicieux moment d’évasion. La relation entre Janie et Quinn commence sur un quipropos. Elle se construit doucement, mais sûrement et progressivement. C’est très agréable de les voir évoluer tous les deux au fil des chapitres. Très très agréable. J’ai eu un immense sourire tout le long. Un de ceux qui réchauffe, fait du bien et apporte un rayon de soleil sur son passage.

Au contact de l’autre, Janie et Quinn changent, ils sont magnifiques tous les deux. Ils réservent des lots de fous-rires mémorables, une alchimie magique et une relation toute douce, légère, fraîche, pétillante, sucrée. Rhaaa c’est une petite pépite. Un bonbon acidulé décapant. Il est porté par des protagonistes parfois haut-en-couleurs parfois trompeurs. Les apparences cachent des secrets qui se savourent. L’héroïne névrosée, décalée contrebalance avec le sérieux de Quinn.

La dualité des caractères de Janie et Quinn se complètent à merveille. Janie a le don de créer des situations cocasses, improbables, délicieusement déjantées. Elle est brillante, marrante, a peu confiance en elle, possède un groupe d’amies à rendre envieuse. Quinn est lui taciturne, plus en retenue. Leur lien se tisse peu à peu. Et quand les étincelles fusent enfin en un feu flamboyant, tout est doux, calme, même les scènes de sexe. Ces dernières n’arrivent pas comme un cheveu sur la soupe ni au bout de 10 pages… elles arrivent bien après les premiers émois et sont évoquées, voir suggérées. La tension grimpe d’une manière palpable. Chacun éprouve des picotements et les transmets à la perfection aux lecteurs. L’attention s’installe comme logique et normale. Elle colle au tempérament de Janie qui met du temps à ouvrir les yeux.

Certains morceaux du récit sont décalés, loufoques, barrés, étrangement azimutés. Comme la soirée mémorable du club qui battent haut la main un groupe d’hommes musclés dans un assemblage totalement hallucinant de situations. Toutes les petites attentions, qualités des personnages s’étendent, appuient et développent les ondes de charme et de séduction. Penny Reid parvient à créer un ensemble de protagonistes à croquer. Et rhaaa, ce surnom de Quinn, il envoie du pâté, sexy en diable. Le héros est sexy à en faire rougir des anges.

Alors, oui, l’histoire est imparfaite, teintée de clichés, avec des longueurs et des parties qui m’ont un peu fait tiquer (essentiellement avec les tournures de phrases, j’ai cru avoir loupé un morceau). oui, elle a des défauts, mais elle fait du bien au moral et offre des promesses charmantes. Les pages se tournent avec une facilité déconcertante. Je me suis attachée à Janie, à Quinn, à tous les autres qui sont tapis dans l’ombre. J’ai ri, j’ai souri à de nombreuses reprises. Merci Penny Reid. Merci. Et j’ai hâte de découvrir ce que les membres du club me réserve.

Au final, cette romance s’est avérée une excellente lecture, très distrayante, très divertissante, drôle, douce et craquante. De base classique, les gros atouts séductions reposent sur ses héros. Le potentiel et les promesses se touchent du doigt. Les répliques se savourent comme des bonbons qui caressent l’âme. Le côté farfelu, un peu aveugle de Janie m’a fait succombé, parfait face à un Quinn protecteur, sérieux qui mérite un petit grain de folie dans sa vie. Laissez-vous tenter!!!

Vivement la suite!!! Je croise très fort les doigts pour la voir arriver.

☙Ma note:☙
☙ 8+/10 ☙
Coup de coeur

☙Informations:☙
Série: Le club des tricoteuses anonymes (6 livres)
Auteure: Penny Reid
426 pages
Editions Mxm Bookmark
Date de parution: 8 mars 2017
Collection : MXM.ROMANCE

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *