[Avis] ☙ Faux frère, vrai secret☙ par Oliver Gay

☙Synopsis:☙
Une catastrophe peut en cacher une autre…

Léa menait une vie normale entre les cours, les livres et ses amis, jusqu’au jour où des proches de son père meurent dans un accident de voiture.
Leur fils de seize ans, Mike, devenu orphelin, emménage sous le même toit qu’elle. Difficile de devoir partager l’appartement familial (et sa salle de bains) avec un parfait inconnu…
Si seulement c’était tout ! Mais Mike ne connaît pas les codes du lycée, se montre trop parfait pour être honnête et n’a pas peur des brutes que tout le monde fuit.
Léa est bien décidée à découvrir quel secret cache son nouveau frère sous ses airs de superhéros…

☙Mon avis:☙

Faux frère, vrai secret a de belles promesses en son sein. Le ton se teinte de malice, d’humour, d’étincelles, de personnages attachants et d’idées intéressantes. Je ressors mitigée pour certaines parties. Le traitement inégal m’a quelque peu laissé sur la route. Pas totalement, rien de rédhibitoire, simplement ça m’a donné des petits pincements. Une impression de pas assez, d’avoir envie de rester plus longtemps et en même temps d’être satisfaite à moitié de l’histoire s’est développé. Peut-être à cause de ce ressenti de passages redondants, de répétitions aussi bien dans les pensées que dans les actes des protagonistes. Des petits riens qui freinent un peu le coup de coeur. Du moins pour moi.

Malgré les côtés répétitifs, il m’a manqué des explications, des approfondissements pour plonger complètement dans le récit. Néanmoins le charme de la trame a agi. J’ai été transporté. J’ai suivi avec plaisir Léa et son nouveau frère. J’ai aimé les rebondissements. Je regrette la fin un peu rapide, vous êtes dedans et elle arrive. Frustrante dans un sens et libératoire dans un autre de savoir comment tout se conclue. J’avoue que le côté récit qui dure sur quelques jours accentuent l’effet de vitesse dans les faits. L’émotion est au rendez-vous. Emouvant, percutant, attendrissant, tout se mélange dans un ballet qui offre un bon divertissement.

Au final, une lecture plaisante, qui cible les jeunes lecteurs, elle possède un potentiel qui semble se contenter des « limites syndicales » pour être un one shot, parfaite pour rencontrer le style d’Olivier Gay, tout en laissant un petit goût d’inachevé. Toutefois, les pointes d’humour et l’ensemble s’avèrent donner vie à un assez bon divertissement pour le glisser dans sa bibliothèque.

☙ Merci aux éditions Castelmore pour cette découverte ☙

facebook_favicon_v2☙Ma note:☙
☙ 8/10 ☙

☙Informations:☙
De : Olivier GAY
Paru le : 16/11/2016
Prix : 14.90 €
Editions Castelmore
Format : Grand format
Nombre de pages : 320
Illustrateur : Adèle SILLY
Crédits Photo : © Shutterstock

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *