[Avis] ☙ Destiny de Cecelia Ahern☙

 

☙Synopsis:☙
Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait.

Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection.

Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe.
Pour qui a menti : la langue.
Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite.
Pour qui s’est montré déloyal : le cœur.
Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit.

Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société.

Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?

☙Mon avis:☙
Destiny plonge son lecteur sur la route de Celestine North. L’héroïne est une jeune étudiante de 17 ans. Talentueuse, promise à un brillant avenir de mathématicienne,  elle est issue d’une famille de trois enfants. Tout semble parfait. Même son couple formé avec Art Creven, le fils du Président de la Guilde, Bosco Creven, laisse supposer qu’aucun nuage entache son existence. Seulement, les apparences sont-elles vraies? N’y a-t-il pas quelques choses dans l’air derrière les façades?

Célestine est parfaite. Tout le monde le pense et le dit. Elle ne souffre d’aucune imperfection. Aucune raison pourrait la mettre dans le sillage de la Guilde. Cette dernière est une assemblée complexe de juges qui se permettent de marquer tous ceux qui sortent du moule du modèle choisi. Une seule note imparfaite, un seul trait hors du statut déplace son porteur vers les Imparfaits. Adieu la vie sans ombres.  Dans ce contexte, le geste de l’héroïne est mal vue, passible de prison pour avoir aidé un Imparfait. La donne se modifie. L’univers de la jeune fille se retrouver perturber par sa décision.

Cecilia Ahern signe un roman captivant. Une dystopie qui dépeint avec une intensité, une passion, une force incroyable son monde. Les membres Imparfaits sont bannis. Si vous avez aimé Hunger Games, Divergent, Le labyrinthe, vous connaissez les trames classiques du genre. Prenez un héros assez jeune confronté aux décisions injustes qui ne cherchent à aucun moment le bonheur ni son accès à ses concitoyens. Un héros au coeur en or souvent, qui se rebelle, ouvre le yeux ou décide de défendre les autres peu importe le prix à payer.

L’auteure signe ici une histoire qui marque, qui enflamme les sens, les emporte et les retient. Vous finirez dans tous vos états après la lecture de Destiny. Fort, brillant, remarquable, j’ai eu le cerveau retourné un peu comme avec Usuals Suspects. Une vraie mine de dédales plus intéressants les uns que les autres se déploie sous les yeux de son public.  La chute de Célestine est très bien amenée. Elle prend aux tripes, secoue et pousse à vouloir savoir comment elle va réagir. Le petit grain de sable dans le rouage secoue et dépasse les limites pour notre plus grand plaisir.

Noir ou blanc, aucune nuance de gris, le conditionnement de Destiny ne laisse nulle trace aux teintes intermédiaires. Rien ne peut exister en dehors des deux couleurs. Seulement, Célestine refuse de se plier peu à peu, confrontée aux vengeances des adultes, à leurs décisions, à leurs choix, sa vie vole en éclats. La Guilde lui brise son sourire, sa joie de vivre… Mais chut, je ne dirai plus rien. Vous devez allez le lire. Si vous aimez être étonnée, remuée, foncez!!!

Au final, Destiny cache une pépite. Un petit bijou dans un écrin qui ne demande qu’à sortir, voilà ce que vous avez entre les mains si vous décidez de le lire. Les mots donnent vie à un récit captivant du début à la fin. Cecilia Ahern a réussi à maintenir l’attention jusqu’au point final sans aucun temps morts ni trous dans la trame.

☙  ☙

☙Ma note:☙
🌟9+/10🌟

☙Informations:☙
Auteure: Cecelia Ahern
Traduction: Christophe Rosson
Editions Hachette Romans
Date de parution: 17 mai 2017
Disponible en numérique: Oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *