[Avis] ☙ Ask Me Anything☙ par Allison Burnett

☙Synopsis:☙
Katie Kampenfelt, belle, drôle et un peu perdue, décide de prendre une année sabbatique avant de s’inscrire à l’université afin de se trouver. Elle se met à raconter anonymement son quotidien sur un blog et révèle peu à peu ses secrets les plus intimes, ce qui ne sera pas sans conséquences…

☙Mon avis:☙
Difficile de parler de Ask me anything sans tout dévoiler. Sous ses airs de films teen-movie, que je pensais trouver, un fond plus complexe se cache. Au fil des minutes, l’histoire entraîne dans un sujet plus sombre, moins divertissant qu’une simple envie d’année sabbatique de la part d’une adolescente perdue. Katie entraîne le spectateur sur le pourquoi de son idée d’écrire un blog. Peu à peu, la jeune fille apparaît sous une facette perdue, elle se cherche aussi bien psychologiquement que physiquement. Jolie, souriante, sa quête d’elle-même l’emmène dans des sentiers qui passent par plusieurs rencontres.

Britt Robertson est magistrale dans son rôle. Elle capte toute la détresse, les doutes, les envies de Katie. Elle désarme totalement par son charme, par son innocence, par ce je ne sais quoi de troublant. Car, l’héroïne trouble. Elle semble avoir un secret, une fêlure. Le jeu de l’actrice la rend attachante. Le coeur se serre à de nombreuses reprises. Il cherche à saisir ce qui se cache sous la surface. Sous le regard un peu perdu de Katie, sur son désir d’avoir un petit ami, un amant plus vieux… Elle semble en quête d’un amour infini. Même la relation avec son père interprété par Robert Patrick est étrange. J’ai cru à un moment donné à un inceste. Je ne sais pas trop pourquoi, les regards, les mots, ils m’ont bouleversé dans le mauvais sens, le côté « tu m’avais promis d’être mon ange ». C’est malsain, oppressant, bizarre. C’est une sensation qui reste entêtante. Et ce sentiment est omniprésent dans tous les échanges avec les hommes de la vie de Katie/Amy.

Allison Burnett retourne le cerveau de son public. Elle pose une histoire dont je n’ai toujours pas compris si c’était inspirée d’un fait réel ou une invention. Le ton s’axe sur une adolescente qui déballe sa vie sur internet, ses liaisons avec un homme de 32 ans soit disant professeur, un homme marié ensuite… et son petit ami. Une quête d’affection dont profite les hommes de son entourage. Le seul vrai personnage qui donne l’impression de vouloir l’aider et celui qui rend méfiant les parents vu son passé… Etonnant, confus, le fond secoue et remue. Il pousse à s’interroger sur les raisons de Katie, sur ses traumatismes possibles. Certaines pistes s’éclairent mais pas tout. Une atmosphère de désillusion s’installe et s’encre à chaque plan, un peu plus, pour plonger plus profondément dans la solitude de la jeune fille. Les apparences sont trompeuses.

Les théories se succèdent, les indices donnent à réfléchir.Les soucis lors de notre enfance nous forge-t-il définitivement? Nous ruinent-ils pour les relations futures? Le sexe est amené qu’avez quasiment que du négatif. Les moeurs légers sont-ils tous dues à des blessures? Sans parler du penchant de Katie à boire… Je ne sais pas quoi penser… Mais les présentations retournent totalement.

Les doutes demeurent jusqu’au bout. Katie cumule les clichés vus dans certains longs métrages. Attention, je les cite, vu l’accumulation, j’ai cru que j’hallucinais sur le coup:  meilleure amie qui la trahit, déconvenues amoureuses (oui avec un S sur un laps de temps de quelques semaines), entourage pédophile, petit ami sportif violent, famille divorcée et recomposée… Ajoutez par dessus une grossesse imprévue. D’ailleurs, ce point, j’ai eu du mal. Dans le sens, que bordel, mais protégez-vous!!! Le sexe sans rien, avec je te fais confiance ça ne sauve pas des conséquences. J’ai levé les yeux aux ciel d’ailleurs avec le manque de protection de l’héroïne, mais aussi de ses partenaires qui n’éprouvent pas le besoin de mettre des préservatifs. La grossesse n’est pas le seul risque dans une relation sexuelle. J’ai eu envie de crier. Rhaaaa. Ca m’a mise en colère. Car, plusieurs actes avec plusieurs partenaires différents ayant eu même des relations avec d’autres personnes… c’est pas un sourire qui va protéger des maladies, enfants… Rhaaa. Bordel.

La bande-originale est sublime, elle accompagne à la perfection les pensées qui se dévoilent sur le pellicule. Jusqu’au dernier point final, sur la fin ouverte, réalité ou fiction? disparition mortelle ou non? Katie se détache à la fin du film de son blog. Elle décide de prendre son existence en main et de partir la vivre. Le retournement final est surprenant, je ne l’avais pas vu venir. Et il me hante encore. Il a plusieurs possibilités, plusieurs voies… A chacun de la comprendre. La mère de Katie laisse des traces pour une conclusion particulière… Je vous laisse la découvrir…

Au final, Ask me anything est peu commun, surprenant, il aborde l’histoire d’une adolescente perdue qui cache des secrets. La fin reste un peu abrupte à mon goût. Les questions restent et perturbent. Un jeu de miroir, d’apparences s’installe. Qui est le vrai personnage de Katie? Ses posts sur son blog ne sont-ils que des mensonges, une version d’améliorer son quotidien et d’attirer les lecteurs ou sont-ils le reflet de sa vie? 

☙Ma note:☙
☙ 7+/10 ☙

☙Informations:☙
Date de sortie 14 mars 2017 en VOD
Durée: 1h 40min
De Allison Burnett
Avec Martin Sheen , Robert Patrick , Molly Hagan , Christian Slater , Andy Buckley , Justin Long , Britt Robertson , Gia Mantegna
Genres Drame, Thriller
Nationalité Américain
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *