Amalia, chasseuse d’âmes- Gala DE SPAX

Critique roman: Amalia, chasseuse d’âmes par Gala DE SPAX

Gala de Spax était une inconnue pour moi. Son Amalia m’intriguait. Elle titillait de diverses façons ma curiosité. Sa couverture à la Meg Corbyn puis son accroche à Anita Blake, j’étais piquée. Ajoutez un soupçon de romance, de fantastique, j’étais perdue. Je me suis lancée dans le découverte. Le charme était-il au rendez-vous? Réponse après la présentation.

☙Synopsis:☙

Auteure le jour et chasseuse d’âmes la nuit ? Si seulement cela pouvait être aussi simple…

Je m’appelle Amalia Brandine et je suis « une auteure à succès ». Vivre de sa passion, que demander de plus ? Un peu de tranquillité, peut-être ?

Pas facile quand on commence à voir des esprits.

Parce qu’un second boulot vient de me tomber dessus : il paraît que je suis une chasseuse d’âmes et que je dois éliminer des mauvais esprits retenus sur terre par le poids de leurs péchés. Et parler à des gens qu’on est la seule à voir ou être persuadée de porter une tenue qui n’existe pas, ça écorne vite une image…

Comme si ça ne suffisait pas, Casanova, revenu d’entre les morts, m’en veut personnellement !

Enfin, si je veux mettre toutes les chances de mon côté pour l’affronter et survivre, il va d’abord falloir que je parvienne à convaincre mon entourage de ne pas m’interner… et c’est pas gagné.



☙Mon avis:☙

Amalia, chasseuse d’âmes entraîne dans un univers complexe, peuplés de créatures surnaturelles. N’ayez pas peur de partir à la rencontre de son héroïne particulière. Auteure (bon là j’avoue j’ai souri avec son métier), elle développe un don peu commun: voir des esprits. Il s’ouvre alors une porte vers les spectres et autres copains. Surtout quand, vous découvrez que la jeune femme est sensée être une chasseuse.

Fini la vie tranquille, Amalia a une mission sacrée. (Non mais presque). Les aventures mystiques débarquent. Le quotidien ne sera jamais plus le même. Gala de Spax entraîne dans son monde avec une plume fluide, addictive, prenante. Elle distille des indices, des descriptions, des pistes, des personnages qui fascinent, hérissent, retiennent l’attention. Le paranormal se déploie sous les yeux du lecteur. Il le touche en même temps que l’héroïne. C’est délicieux, original et détonnant.

Dès les premiers lignes, l’ambiance installe le ton. Direction l’île de Povéglia, la plongée est intense. Directe. Le coeur en prend un coup d’entrée de jeu. Chasseurs de fantômes gare à vous. La mise en bouche annonce la couleur. J’ai aimé cette sensation entre frisson agréable et l’envie d’aller se planquer. (Oui, je suis fascinée par les revenants, mais de loin… un peu comme pour le Projet Blair Witch, je suis très bien derrière mon écran loin de la scène).

 

Vous n’allez pas avoir le temps de vous ennuyer. Les rebondissements, l’action, les événements se mêlent habillement dans un ballet prenant. La différence d’Amalia embarque dans des territoires étranges. Parfois déroutants, fantastiques, captivants, c’est un délice de la suivre. Un bonheur de guetter ce que le destin lui réserve. Son don la pousse à un rôle bien précis. La jeune femme commençait à se résigner à sa différence quand tout lui tombe dessus. Sa personnalité permet de rebondir. Drôle, avec une étincelle de folie douce, un peu à côté de la plaque, irrésistible, combattante, pétillante et sympathique à souhait, elle se laisse porter sans réfléchir. Du coup, le danger, elle ne le voit pas venir. Nous, si mais elle, elle fonce tête baissée dedans comme avec son guide italien.

Alors pourquoi je n’ai pas eu de coup de coeur? Pour des petits riens. Comme le sentiment étrange qui s’installe face aux divers personnages. J’ai arrêté de compter le nombre de protagonistes. Je m’attendais presque à voir un clan complet débarqué au bout d’un moment. Trop de monde. Trop de possibilités. Trop à retenir. Oui, car plus y a de monde, plus il y a de possibilités et d’intrigues potentiels. Pour le reste, je suis sous le charme d’Amalia. J’ai apprécié de l’accompagner dans les révélations que la trame lui offre. Pareil pour son évolution. Une héroïne imparfaite très attachante se dessine au fil des pages. Et la romance ajoute un petit plus très agréable.

En bref, Gala de Spax possède un style intéressant. Elle parvient à capturer l’attention et à poser des bases pleines de promesses qui sont en grandes parties atteintes. Amalia, chasseuse d’âmes réserve une jolie surprise sous son écrin charmant. Il se dégage un je ne sais quoi de magique, de captivant et de fantastique qui a su faire mouche chez moi. 

 

☙Ma note:☙

🌟8/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: Gala DE SPAX
Editions Milady
Collection Emma
Date de parution: 13/06/2018
Prix: 5,99 euros en numérique / 20e en papier

Lu en epub.
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *