Adieu la dyslexie- Beatrice Sauvageot

Critique lecture: Adieu la dyslexie

☙Synopsis:☙

La dyslexie concerne 12 % de la population. Elle constitue un handicap indiscutable et amplifie les risques d’échec et de marginalisation. Béatrice Sauvageot a mis au point un « alphabet neurologique » que les dyslexiques peuvent lire de façon immédiate. Ce livre révèle cet alphabet et fait comprendre toute la force de cette méthode géniale à vocation universelle. Véritable plaidoyer pour la lecture, ce livre s’adresse aux parents comme aux enfants touchés par cette maladie mais aussi à tous ceux qui s’intéressent à l’apprentissage.

☙Mon avis:☙
Béatrice Sauvageot est orthophoniste. Elle aborde dans Adieu la dyslexie, ce mal qui est héréditaire. Il faut savoir qu’il existe 12% de la population touchée dont 4% sévèrement. Le regard des normaux est souvent dur ceux qui sont atteints. J’en ai conscience car je suis dyslexique. Et on le reste à vie. L’adaptation se réaliste juste. Les années ont beau avoir passé, les non malades conservent ce côté parfois dédaigneux ou sceptique face aux dys.

Le livre est passionnant. Il dresse un portrait positif de la dyslexie. Il se veut révolutionnaire. Le parcours de son auteure s’avère fascinant. Si vous avez des craintes face à cette maladie, vous aurez une porte ouverte, des pistes à suivre et un joli trait d’espoir condensé dans Adieu la dyslexie. Non, être dyslexique ne signifie par être mauvais, non l’échec n’est pas la seule option. La dyslexie a plusieurs visages. Ici, ils s’expriment tous. Les mots se font messagers. La compréhension se dessine pour aider à accepter cette différence.

Des réponses sont abordées. Des pistes se dévoilent. Les troubles dys dans tous leurs états se déploient pour mieux les cerner, les dompter et apprendre à vivre avec. La méthode Sensonaime permet d’envisager l’écrit de manière ludique avec une utilisation de rimes et de rythmes.

Au final, une lecture pour appréhender un trouble qui a tendance à effrayer la dyslexie très bien réalisée, avec des passages parfois fastidieux mais qui ont le mérite de traité dans le sens large son sujet, d’y apporter une solution et de voir la maladie autrement que comme une fatalité.

☙ Merci aux éditions j’ai lu pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙

🌟8/10🌟

☙Informations:☙

220 pages
Editeur : J’ai lu
Date de parution: 30 août 2017
Collection : J’ai lu Bien-être

1 commentaire sur “Adieu la dyslexie- Beatrice Sauvageot

  1. Je trouve que l’on fait beaucoup plus de choses aujourd’hui, pour aider les dyslexiques. On essaye aussi de nous comprendre. A mon époque, en primaire, je n’ai pas eu beaucoup d’aide. J’étais souvent à part dans la classe. Autant dire que je l’ai mal vécu. C’est mon arrivée au collège, dans un nouvel établissement, qui m’a aidé. On disait que je n’aurais même pas mon brevet, aujourd’hui j’ai un bac +3.
    Bref tout ça pour dire, que c’est super toutes les études qui sont faites. Je me suis justement achetée hier un livre chez Nathan, spécial DYS, pour voir comment ils présentent ces livres. Je suis curieuse de voir ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *