[Avis] Seuls au monde par Caroline Mongas

★Synopsis:★

Pour Déborah, Daniel Saint-Ferrant, le prestigieux patron qu’elle assiste fidèlement depuis plus de six ans, est un playboy égocentrique, irrespectueux et capricieux.
Pour Daniel, Déborah Evreux est une assistante efficace et irremplaçable… mais parfaitement ennuyeuse, coincée et tout sauf attirante.

Lorsqu’ils prennent conscience qu’ils sont les deux survivants du crash de leur jet privé, le soulagement de ne pas être seul sur cette île au décor paradisiaque se mêle à l’appréhension face à la perspective d’une cohabitation forcée. Car, en dehors du contexte purement professionnel, ils ne se supportent pas, c’est un fait. Mais il se pourrait bien que le soleil tropical leur permette de se voir l’un et l’autre sous un tout autre jour…

★Mon avis:★
Imaginez-vous prendre l’avion avec votre pire ennemi et que vous vous retrouviez obligé de cohabiter sur une île suite au crash de votre moyen de transport? Caroline Mongas pose une romance qui s’inspire de cette idée. Oubliez Le Lagon Bleu, le récit est loin d’être une version teenager d’un amour improbable.

Alors, moi je dis, déjà, Déborah a un bol fou, car elle tombe sur un modèle de compagnon sexy en diable, pas un moche, non non, un de ceux qui est un régal pour les yeux. Moi, avec ma chance, j’aurai une version de Benny Hill…

Ici, l’auteure réussit à manier avec brio l’humour et pose une romance pleine de peps, de joutes verbales délicieuses. J’ai dévoré le roman en un rien de temps. Peut-être à cause de son horrible héros Daniel Saint-Ferrant, un connard avec un grand C. Sûr de lui, arrogant, riche, séduisant à en faire comme un escargot, séducteur, noceur, il est inbuvable, détestable et pourtant… Déborah lui tient tête tous les jours. Elle l’assiste sans noyer son caractère. Impossible de ne pas lui répondre quand il traite les autres comme des moins que rien.

Seuls au monde pose sa trame dans une île paradisiaque. Une île qui verra les relations houleuses des deux héros se transformait en passion. L’alchimie explosive emporte tout sur son passage. Les piques et les petits coups se dégustent dans des répliques et des échanges divins. Déborah et Daniel ne se supportent aux premiers abords pas du tout. Seulement, et si les apparences étaient trompeuses? Si une attirance indéniable, remplie de dynamite les reliait?

Caroline Mongas décrit une héroïne forte, avec du caractère. Elle ne mâche pas ses mots, débrouillarde, intelligente. Sur l’île, elle se donnera à coeur joie de remettre en place son arrogant patron. Le scénario est classique, il se devine. Pourtant, le charme agit.

Au final Seuls au monde s’avère un huis clos sympathique, fluide, qui se dévore avant tous pour ses deux héros attachants, percutants dans leur dialogues, et cela malgré les petits points clichés, les côtés prévisibles, la romance propose un moment d’évasion idéal pour une soirée. Une belle lecture à offrir ou s’offrir.

★ Merci aux éditions Harlequin et à NetGalley pour cette découverte ★
seuls-au-monde-par-caroline-mongas
★Ma note:★
★ 8/10 ★

★Informations:★
Genre : Sentimental
Epub – 213 pages
Date de parution: 21/09/2016
Editions HQN Harlequin

★ A propos de l’auteur : ★
Dotée du superpouvoir de ne jamais vieillir, Caroline Mongas a manqué une carrière d’agent secret, de danseuse étoile et d’astronaute, et se venge depuis maintenant plusieurs années dans ses romans. En attendant de partir sur la lune (éventuellement avec Viggo Mortensen) où elle habite déjà à mi-temps, elle écrit des nouvelles, des feuilletons et des romans. Comédie fantastique ? Saga historique ? Romance ? Elle explore tous les genres avec une seule envie : embarquer le lecteur dans toutes sortes d’aventures.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *