Zombillenium- Arthur de Pins, Alexis Ducord- Avis +

Critique Film: Zombillenium- Arthur de Pins, Alexis Ducord

Amateurs de la bande-dessinée Zombillenium, la petite merveille arrive sur le grand écran. Prenez vos places pour le plus déjanté des parcs d’attractions, animations garanties.

☙Synopsis:☙

Parc d’attractions peuplé de vrais monstres, Zombillénium accueille l’aventure d’Hector, un humain contrôleur des normes qui est sur le point de fermer l’établissement. Francis, le Vampire Directeur du Parc n’a d’autre choix que de l’embaucher pour éviter qu’Hector ne révèle la véritable identité des monstres.
Désireux de revoir sa fille vivant à l’extérieur, Hector fera tout pour échapper à ses nouveaux collègues Zombies, Loups-Garous et Vampires.
Alors qu’il était venu pour tout fermer, Hector ne pourrait-il pas devenir la nouvelle attraction phare de Zombillénium ?

☙Mon avis:☙
Zombillenium met sur le devant de la scène les créatures de l’ombre: vampires, zombies, momies, loup-garous, sorcières et autres monstres. Le film d’animation qui sort au cinéma est l’adaptation du premier tome de la bande dessinée le film d’animation signée Arthur de Pins. Un petit bijou dans le genre, qui à l’heure actuelle, compte trois tomes. (Une des oeuvres favorites de mon Deuze âgé de dix ans. Il est archi fan. Il attend impatiemment le tome 4). Un BD qui a les crocs.  Le résultat s’avère être un très beau spectacle.

Zombillenium réunit dans un parc d’attractions des employés particuliers. Ils ont tous en commun d’avoir pactisé avec le Diable. En se promenant dans les allées, au détour d’un manège, les visiteurs peuvent tomber nez à nez avec des loups-garous, des vampires, des momies, des squelettes et j’en passe. Des âmes condamnées à errer de long en large dans les lieux pour le plus grand plaisir et frissons des humains. Tout change avec l’arrivée d’Hector, un père de famille, contrôleur des normes de sécurité, il entraîne avec lui son lot de rebondissements. Car le parc ne suit aucune règle ni norme humaine.

Hector met le doigt sur la réalité du parc. Les mythes existent et ce ne sont pas des personnages déguisés. Pour étouffer le scandale, le directeur Francis, un vampire, le mord. Le hic? Un autre collègue loup-garou s’en prend aussi à la même victime. Un mélange détonnant, le pauvre malheureux se retrouve un mélange de deux espèces. Un hybride décapant voit le jour.

 

Si vous aimez l’humour, l’ambiance gothique, les monstres, les histoires particulières, vous allez être servis. Zombillenium s’avère sur grand écran, être un vrai régal. Un bonheur en barre. Une magnifique adaptation qui marque des points et frappe en plein coeur. Les atouts de la bande dessinée sont condensées pour ravir aussi bien les néophytes que les amateurs.

Les yeux profitent des traits sublimes posées sur la pellicule. Les protagonistes deviennent vivants avec un talent fou. Le charme berce tous les sens. Le coup de coeur fait boum. Boum. Boum pour la miniature d’Hector. Boum pour les créatures. Boum pour mille petites choses.

Le talent est là. Le sourire s’installe pour ne plus partir. Le ton parle aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Les différentes lectures toucheront selon l’âge du public d’une manière précise. Plusieurs thèmes sont abordés l’air de rien: le deuil, la reconstruction, les inégalités sociales, le chômage, la monoparentalité…

La séduction et la magie agissent. Du plus secondaire au principal intéressé, tous les ingrédients se réunissent pour former une équipe gagnante. Entre Gretchen la sorcière, Sirius le squelette syndiqué ou les humains détestables, tout le monde y passe. Sans parler des nombreux clins d’oeil comme le vampire dans le style Edward de Twilight, les chorégraphies dignes de Michael Jackson. Imaginez des créatures offrant des pas de danse sur Thriller, génial! D’ailleurs, la bande originale a un côté peps, dynamique, endiablé qui donne envie de danser.

Au final, Zombillenium est un film qui a tout d’un grand. Il est parfait pour Halloween, pour frissonner tout en rigolant. L’envie s’installe de rester un peu plus longtemps dans le plus barré des parcs d’attractions. Les petits bémols s’oublient face aux graphismes somptueux, aux caractères passionnés des personnes. A voir en famille (dès 6 ans).

Autre avis par ici.

☙Ma note:☙

🌟9/10🌟
Coup de coeur

☙Informations:☙

Date de sortie 18 octobre 2017
Durée: 1h 18min
Distributeur Gebeka Films
De Arthur de Pins, Alexis Ducord
Avec Emmanuel Curtil, Kelly Marot, Alexis Tomassian
Genres Animation, Comédie, Aventure
Nationalité Français
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *