Wonder- R.J Palacio

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’une oeuvre coup de foudre: Wonder de R.J. Palacio. Je vous en touche quelques mots à travers plusieurs romans:
Wonder Nous sommes tous des merveilles
Auggie et moi
et bien sûr Wonder.

Pourquoi? Cette pépite d’acceptation de soi, de l’handicap, des différences, d’une grosse bouffée d’amour et d’amitié est adaptée en film. Wonder devrait être glissé dans tous les mains des adolescents et des enfants de 12 ans et plus. (Mais aussi celles de adultes). Emotions tourbillons au programme.

☙Synopsis:☙

Ne jugez pas un livre sur sa couverture.

Ne jugez pas un garçon sur son apparence.

« Je m’appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c’est sans doute pire. »

Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n’est jamais allé à l’école. Aujourd’hui, pour la première

fois, ses parents l’envoient au collège… Pourra-t-il convaincre les élèves qu’il est comme eux ?

☙Mon avis:☙

Wonder retourne de multiples manières le coeur. Le mien a fondu, a pleuré, a crié, a soupiré, a souri. Il a vécu mille sentiments. Et j’attends la séance de cinéma avec impatience. RJ. Palacio aborde à travers l’histoire d’August le thème de la différence avec une telle puissance, tendresse, réalité un peu brute, un peu douce amère, un peu mordante, un peu étonnante qu’il est difficile de ne pas succomber à ce petit garçon.

Car l’un des très gros atouts de Wonder c’est son héros. August Pullman sera une des plus belles rencontres littéraires que vous puissiez réaliser. August n’est pas comme les autres. August est atteint depuis sa naissance d’une dysplasie cranio-diaphysaire. Kézako? Son visage ne se développe « normalement », il est déformé. Le jeune garçon qui rentre en sixième n’a pas eu d’autres solutions que d’accepter son sort. Il est différent. D’un regard, les gens se détournent de lui. Hors norme, loin des critères des physiques normaux (je déteste sincèrement ce mot, normal et ces dérivés), la peur, le dégoût et l’horreur s’installent après son passage. Les tripes se serrent. Les larmes coulent. Comment s’accepter, s’aimer quand vous avez ces retours en face de vous?

R.J Palacio dépeint à la perfection le quotidien avec ses hauts et ses bas d’August. Plusieurs points de vue se succèdent pour faire plonger dans la vie d’Auggie. Touche par touche, l’attachement arrive. Auggie est une MERVEILLE. Un enfant adorable, fort, imparfait mais qui désarme totalement et emporte dans un récit passionnant, un vrai hymne à la différence et à réfléchir sur nos propres regards sur autrui.

Auggie a dans son sillage Summer, Jack, Miranda, Olivia, Justin… chacun offre une vision différente, particulière de sa relation avec le jeune collégien. Ils apportent des descriptions sur la malformation d’August. Le choc se dévoile sous divers facettes. Chacun ayant sa manière de gérer et d’accepter l’handicap du héros. La douleur, la peine du rejet, du regard des autres et de son poids sur August saisissent le coeur.

J’ai eu une immense envie d’aimer, de soutenir, de protéger et de pousser Auggie. J’aurai voulu aller m’assoir à sa table de déjeuner, découvrir l’être exceptionnel sous les apparences et chasser toutes ses craintes. J’aurai voulu lui dire que les personnes sont méchantes, qu’elles jugent sans vouloir chercher au-delà des images, mais que la vie réserve aussi de très belles rencontres. L’auteure parvient à faire pousser tout un panel d’émotions dans la tête du lecteur. La différence se saisit à bras le corps. Elle retourne. Elle secoue.

Wonder s’avère un roman extrêmement marquant, touchant, poignant. Il montre le combat d’un petit garçon différent mais qui a pourtant tout comme ses camarades, des sentiments, des envies, des désirs, des rêves… Au fil des pages, les autres s’aperçoivent que sa malformation n’est pas tout. August est comme tous les enfants de son âge, il a même plusieurs qualités. Il est charmant, gentil, adorable, intelligent, très drôle et a une force de caractère admirable.

Wonder pousse à réfléchir sur les différences et les apparences. R.J Palacio pointe du doigt l’égoïsme, les attitudes et les regards qui découlent quand un être découvre un visuel qui sort de l’ordinaire ou de la norme. La curiosité, le rejet, les mots durs se montrent du doigt avec les effets qu’ils ont sur la personne concernée. Le ton est original, sensible, émouvant. Auggie est SUPERBE. Jamais l’auteure ne tombe dans la pitié pour décrire son récit. Jamais, elle ne pose des faits irréalistes, elle parvient à pousser la porte au-delà du physique de son héros. Elle démontre que derrière, un garçon comme les autres se cachent. Il suffit juste de franchir le premier seuil, le premier contact et de gratter la surface.

Ouvrez votre coeur et ne jugez pas sur les apparences.

☙Ma note:☙

🌟10/10🌟
Coup de foudre

☙Informations:☙

Auteure: R.J Palacio
Wonder
Traduit par : Juliette LÊ
416 pages
Editions Pocket Jeunesse
Date de parution: 3 janvier 2013

(lu en éditions Fleuve Noir)
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

2 commentaires sur “Wonder- R.J Palacio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *