Votez pour votre favori au prix des lectrices 2017.

Les éditions Milady ont une fois de plus lancé le Prix des Lectrices 2017 ! Les lecteurs peuvent depuis le 16 janvier 2017 voter pour les titres en lice pour cette nouvelle édition. Plusieurs perles sont disponibles. Une seule remportera la récompense de l’oeuvre favorite.

Les lectrices décident, en accordant leur vote au livre de leur choix sur le site du Prix des Lectrices, du titre qui est le meilleur à leurs yeux. Qui sera l’heureux élu? qui succédera à Nadia Hashimi et son roman La Perle et la Coquille de l’édition 2016?

La sélection:
Si la lune éclaire nos pas, Nadia Hashimi

« Je voulais que mes enfants aient une vie d’enfants. Je voulais qu’ils rient, qu’ils jouent… qu’ils apprennent. Je voulais qu’ils fassent les choses que j’aurais dû faire quand j’étais petite. Jusqu’où devons-nous fuir ? »

Kaboul est entre les mains des talibans. Depuis que son mari, considéré comme un ennemi du régime, a été assassiné, Fereiba est livrée à elle-même. Si cette enseignante ne veut pas connaître le même sort que son mari, elle n’a d’autre choix que de fuir.

Après avoir vendu le peu qu’elle possède, elle entreprend un voyage périlleux avec ses trois enfants, dans l’espoir de trouver refuge chez sa sœur, à Londres.

Comme des milliers d’autres, elle traverse l’Iran, la Turquie, la Grèce, l’Italie et la France. Sans autres ressources que son courage et sa détermination sans faille, elle espère pouvoir compter sur le soutien de ceux qu’elle rencontrera en chemin. Hélas, les routes de l’exil sont semées d’embûches : que devra-t-elle sacrifier pour de meilleurs lendemains ?

Après toi, Jojo Moyes

« N’oublie jamais que tu n’as qu’une seule vie »… Lou a promis à l’homme qu’elle aime de vivre chaque jour comme si c’était le dernier. Mais elle peine à se remettre de la mort de Will et des violentes critiques dont elle est la cible dans sa ville natale.

Sa vie londonienne n’a rien du nouveau départ qu’elle espérait : accoutrée d’un uniforme ridicule, elle travaille dans le bar d’un aéroport, sous les ordres d’un petit tyran. Lors d’une soirée passée à méditer sur le toit de son immeuble, Lou est surprise par l’apparition d’une jeune fille, et tombe… trois étages plus bas.

Elle croit avoir touché le fond, mais c’est là que commence sa nouvelle vie : sa rencontre inattendue avec Lily est le meilleur moyen d’honorer sa promesse.

 

 

Les fabuleuses tribulations d’Arthur Pepper, Phaedra Patrick

« Ses recherches l’avaient sorti de sa torpeur. Arthur n’allait pas se contenter d’en apprendre davantage sur Miriam : il avait aussi quelque chose à apprendre sur lui.

Désormais, il ne pourrait plus se laisser pourrir dans son fauteuil à pleurer sa défunte épouse en attendant un coup de téléphone de ses enfants, avec pour seuls passe-temps l’arrosage d’une fougère et le programme télé. »

Comme tout Anglais qui se respecte, Arthur boit son thé à heure fixe. Mais depuis qu’il a perdu sa femme, rien ne va plus. Lorsqu’il consent enfin à tourner la page et à se séparer des affaires de sa défunte épouse, Arthur trouve un bracelet qu’il n’avait jamais vu auparavant.

Les breloques suspendues à ce bijou constituent autant d’énigmes qui lui donnent envie de mener l’enquête. Que sait-il vraiment de celle qui a partagé sa vie pendant plus de quarante ans ? Ainsi commence un périple riche en rebondissements qui réserve à Arthur de surprenantes révélations.

L’homme qui voulait toucher le ciel, Tanis Rideout

« Je sais qu’une part de lui appartient à la montagne. Je m’en contentais en me disant que le reste n’était qu’à moi… Seulement, ça ne suffit pas. Ça ne suffit plus. »

1924. George Mallory part à la conquête de l’Everest, laissant derrière lui femme et enfants. Il entreprend alors l’ascension de la plus haute montagne du monde en compagnie des membres de l’expédition dirigée par Norton, parmi lesquels le jeune Andrew, qui lui voue une admiration sans bornes et est prêt à tout pour atteindre le sommet.

Alors que George se bat contre le froid, le vent et la neige, Ruth affronte une Everest symbolique, faite de souvenirs, d’attente, de doutes. Avant de partir, George lui a promis que ce serait la dernière fois, et elle l’a cru.

 

Hikikomori, Jeff Backhaus

« Je ne suis pas entré dans cette chambre un beau jour en fermant la porte derrière moi et en décidant de ne plus jamais ressortir. J’avais besoin d’une journée, pour pleurer seul. Puis d’une semaine. Puis d’un mois.

J’étais fatigué, j’ai fait un somme. Quand je me suis réveillé, il faisait noir. Les murs étaient hauts. Il n’y avait plus moyen de sortir. »

Voilà trois ans que Thomas Tessler vit reclus dans la chambre de son appartement à New York. Trois ans que sa femme essaie de l’aider à surmonter le drame qui l’a conduit à déserter toute forme de vie sociale en renouant le dialogue avec lui, derrière la porte close. Trois ans qu’elle se heurte à un silence obstiné.

Sa dernière chance s’appelle Megumi. Cette jeune Japonaise a fui sa famille quelques années auparavant. La porte close, elle sait ce que c’est : son frère était hikikomori, et elle a tout fait pour le sauver. Le destin de Thomas est désormais entre ses mains.

Accords Parfaits, Daria Bignardi

« — Pourquoi ne veux-tu plus que nous soyons ensemble ?

J’avais quinze ans, j’étais le seul de ma bande à ne pas posséder de scooter, mais c’était moi qu’elle avait choisi, cet été-là. C’était la plus belle fille que j’avais jamais vue et elle était avec moi.

— J’aime les amours malheureuses, avait-elle répondu.

Il m’a fallu trente ans pour comprendre qu’elle le pensait vraiment. »

Voilà des années que Sara a épousé Arno, son amour de jeunesse. Elle semble mener une existence heureuse jusqu’au jour où elle disparaît sans laisser d’explications. Arno est fou de rage : l’abandonner avec les enfants, la veille de Noël, ce n’est pas seulement une évasion mais une trahison.

En s’interrogeant plus tard sur les raisons de son départ, Arno se rend compte qu’il ignore un pan entier de la vie de Sara. Son enquête va lui ouvrir les yeux sur une évidence : sa femme est une inconnue.

Les jours d’après, Kristin Harmel

« Des heures durant, j’ai gardé les yeux rivés sur la porte, espérant que Patrick finirait par arriver et que tout cela n’était qu’une malheureuse erreur. Mais ce n’en était pas une. Lorsque minuit a sonné, je me suis mise à pleurer : ce 19 septembre était le premier jour de ma vie que je ne partageais pas avec lui. »

Trouver l’amour est une chance. Après la mort de son mari, Kate ne pensait pas que la chance lui sourirait de nouveau, et qu’elle se fiancerait, dix ans plus tard, à un homme beau et brillant. C’est alors qu’elle se met à rêver de son défunt mari.

Dans ces songes étonnamment réalistes, il n’a jamais eu d’accident de voiture, et Kate lui a donné une fille, Hannah. Kate ne sait plus quoi penser : Patrick essaie-t-il de lui parler par-delà la mort ? Ou a-t-elle simplement peur d’être heureuse avec un autre que lui ?

Les traversées, Solange Delhomme

« Nous sommes tombés éperdument amoureux, une passion physique et sentimentale, des moments d’une intensité sidérante. Je suis devenue une femme avec lui. Sa seule présence transformait le monde. C’était merveilleux. C’était terrible. J’ai été emportée. »

Clara n’a que quelques mois quand elle perd sa mère. Fou de chagrin, son père s’exile à l’abri du monde et confie la fillette à sa grand-mère. À sa mort, la vieille dame laisse derrière elle des carnets qui brisent des années de silence. Leur lecture révèle à Clara des facettes insoupçonnées de la lignée de femmes dans laquelle elle s’inscrit.

Elles sont de celles qui se jettent à corps perdu dans des passions qui les brisent. De celles qui souffrent d’une incapacité à vivre et aimer en même temps dont Clara se demande si elle n’a pas hérité…

Histoire d’une mère, Amanda Prowse

« Je n’aime pas Lilly. Non, je ne l’aime pas. Je déteste jusqu’à son nom et je n’ai aucune envie de passer du temps avec elle. Je m’en veux terriblement de dire des choses pareilles, et même de les penser, mais c’est la stricte vérité. »

Jess porte l’enfant de l’homme qu’elle aime. Elle est folle de joie et attend avec impatience « l’heureux événement ». Ceux à qui elle a annoncé la bonne nouvelle n’ont que ce mot à la bouche. À commencer par sa mère, qui lui assure que l’amour maternel est une véritable révélation.

Hélas, à la naissance de sa fille, Jess ne ressent rien. Est-ce à dire qu’elle est une mère indigne, comme le suggère son entourage ? Incapable de tisser un lien avec son enfant, Jess part à la dérive. Seule face à cette épreuve, elle redoute le pire.

Comment le faire craquer en dix leçons, Joanna Bolouri

« Tristesse : Pourquoi n’est-il pas tombé amoureux de moi ? Je suis tellement adorable !
Colère : Il se prend pour qui ? Je vais le tuer.
Folie : Si je ne le vois plus, je vais me couper les cheveux avec cette cuillère à soupe.
Vengeance : Je vais lui offrir un chien et le lui voler. Comme ça, j’aurai un chien, et lui, ses yeux pour pleurer.
Déni : Il va revenir. Je vais l’attendre en me gavant de chocolat. »

Depuis qu’elle s’est fait larguer, la vie de Catriona est rythmée par les rencards foireux que sa sœur lui organise, et les billets d’humeur qu’elle rédige sous le pseudonyme de Glasgow Girl.

Désespérée de ne pas trouver chaussure à son pied, elle décide d’appliquer à la lettre les règles d’un célèbre guide de séduction tout en publiant dans la presse son journal de bord sentimental.

Contre toute attente, Cat doit bien admettre que les recettes révoltantes des Règles d’or de la séduction portent leurs fruits : elle se métamorphose en femme idéale et l’homme qui la courtise a tout pour plaire. Mais n’aspire-t-elle pas à être aimée pour ce qu’elle est, c’est-à-dire tout sauf la femme idéale ?

Qui sera la vainqueur?
N’hésitez pas à défendre votre coup de coeur en votant par ICI.
Vous avez jusqu’au 30 avril 2017 pour poster votre choix. La remise des prix aura lieu le 8 juin 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *