Un million de lettres d’espoir- Jodi Ann Bickley

Critique roman: Un million de lettres d’espoir de Jodi Ann Bickley

La vie réserve des hauts et des bas, certains les domptent, certains comme Jodi Ann Bickley traversent des épreuves et en ressortent avec une idée qui change plusieurs vies. Un échange, des mots, des petits riens bouleversent et transmettent une émotion, une bienveillance étonnante plus qu’agréable.

☙Synopsis:☙

L’histoire édifiante d’une jeune femme qui pensait avoir tout perdu mais qui a su devenir une source d’inspiration et de réconfort pour tous !

À l’âge de 5 ans, Jodi Ann perd sa grand-mère et en éprouve sa première grande peine. Sa mère lui conseille alors d’écrire une lettre à sa grand-mère, et lui assure que le facteur la livrera au ciel. Jodi découvre ainsi le pouvoir réconfortant de l’écriture…

Été 2011. Devenue une jeune femme, Jodi se sent apaisée, elle a réussi à surmonter les difficultés de son adolescence. Mais suite à une morsure de tique elle contracte une grave maladie du cerveau qui va bouleverser sa vie à jamais.

Hospitalisée pendant plusieurs mois, Jodi doit surmonter les hauts et les bas de sa santé et leur impact sur ses proches. Elle doute parfois de parvenir à tenir le cap jusqu’à la guérison. Un choix s’impose à elle : abandonner ou se battre !

Elle crée un site Web, encourageant ceux qui traversent des épreuves petites ou grandes à lui écrire, elle leur répondra personnellement par une lettre manuscrite.

Ce livre raconte comment Jodi a réussi à transformer sa vie, et à donner espoir à des millions de gens.

☙Mon avis:☙

L’histoire de Jodi Ann est peu banal. Elle emporte dans un tourbillon. Petite, du haut de ses cinq ans, sa mère lui a laissé une lueur d’espoir, de réconfort en lui promettant que si elle écrivait une lettre à sa grand-mère décédée, le facteur trouverait comment lui transmettre. Peu importe où la défunte serait, au ciel, loin de ses proches, les mots arriveraient à destination. Un joli message commence. Un échange à sens unique qui n’a jamais cessé de lui gonfler le coeur de bons sentiments. Et il a permis de ne jamais oublier la mémoire de l’être aimé.

Les années ont passé, l’adolescence n’a pas été sans heurts. Une fatigue plus prononcée que les autres pousse, l’héroïne à consulter. Le verdict tombe, une morsure de tique lui a transmis une grave maladie au cerveau. Plus rien ne sera jamais comme avant. Son univers s’écroule. La santé en dents de scie, Jodi Ann subit les traitements, l’hospitalisation et les conséquences de son encéphalite sur ses proches, sur elle. Les morceaux se brisent. Elle décide de relever le combat. A vingt trois ans, l’auteure créée un site web. Elle pousse ses lecteurs à lui confier ses peines, ses petits ou grands tracas. Son geste est comme un moyen de s’accrocher. Elle promet à tous de répondre avec une lettre manuscrite. Le livre est un recueil qui permet de découvrir quelques uns des nombreux courriers. Le coeur vibre. Le coeur souffle. 

J’ai aimé cette idée. Enormément. Je l’ai même adoré. Cette bouée dans les instants sombres est juste géniale. Surpasser son propre malheur, son propre monde cassé pour l’ouvrir aux autres est une merveille. J’ai ressenti un amour incroyable à travers chacun des pages du roman. J’ai plongé. J’ai succombé. J’ai aimé ce cocon doux et loin d’être égoïste qui se déploie. J’ai aimé les ailes d’anges que Jodi Ann semble posséder. Son portrait trace un caractère altruiste, combattif, énergique, teintée d’une gentillesse sans nom. Et ces traits captivent, envoies des ondes agréables, poussent à aller de l’avant. Et j’ai utilisé le terme héroïne car, Jodi Ann Bickley a sa manière en est une, peu commune, extra ordinaire. Elle a permis avec ses courriers à des milliers de gens de ne pas se noyer. Elle leur a offert une lumière, une étincelle dans leurs ténèbres.

L’auteure donne vie à de multiples émotions. Les sourires et les larmes se mêlent habillement. Sa vie ne laisse pas indifférent. Ni tous ses gestes, ses choix, ses petites correspondances avec des inconnus. Rien ne laisse indifférent. Rien. Le soutien sans failles, la volonté de Jodi Ann pousse au respect, à ouvrir son coeur, à partager et à donner une bougie à ceux qui souffrent d’une façon ou d’une autre, ou tout simplement pour une petite faille dans le quotidien, une petite onde de bonheur loin des soucis. Un air de bienveillance se dégage de chacun des chapitres, de chacune des lettres. Et j’ai adoré. Littéralement.

En bref, Un million de lettres d’espoir est une pincée lumineuse dans la grisaille de la vie. Le récit se fait chasseur de nuages et de fantômes. Il offre un étonnant témoignage des moments noirs de l’existence. Il ne les oublie pas. Non, il les dompte. Les hauts et les bas se dessinent à la perfection. Jodi Ann Bickley à travers ses échanges tout en justesse, emporte dans les dédales de ses relations, de sa boulimie, de sa maladie au cerveau, ses petits mots envoyés à des inconnus, des dizaines, des milliers… Elle dresse un portrait surprenant, touchant, émouvant. Le récit envoie une grosse bouffée de tendresse, de sourires et de larmes. C’est beau, magique, remplie d’une tendresse infinie et de plusieurs émotions qui font du bien. L’auteure est une personne fantastique, comme j’aimerai en croiser plus souvent au détour d’un chemin, d’une lecture, d’une rencontre. Partez à sa découverte, laissez-vous tenter.

☙Ma note:☙

🌟10/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: Jodi Ann Bickley
256 pages
Editeur : LEDUC.S
Date de parution: 20 février 2018
Collection : DEVELOPPEMENT P
Prix: 18 euros
Disponible en numérique: oui
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *