Summer games : sans limites – R.S Grey

Critique roman: Summer games : sans limites – R.S Grey

R.S Grey signe des romances sportives sexy à souhait. Sans limites permet de retrouver les personnages déjà croisé dans Droit au but.

☙Synopsis:☙

Arrogant, méprisant, tyrannique… Erik Winter, le nouveau coach de l’équipe féminine de gymnastique, est un homme absolument détestable. Mais Brie, la meilleure athlète du groupe n’a pas le choix : si elle veut décrocher une médaille d’or aux Jeux Olympiques, elle doit se soumettre à son entraînement de fer.

Et ce n’est pas une partie de plaisir ! Autoritaire, Erik aboie des ordres et n’hésite pas à réprimander la jeune femme. Entre eux, c’est la guerre ouverte, mais la frontière entre la haine et l’amour est ténue… Car si Erik est insupportable, il est également très sexy.

Dans la promiscuité du village olympique et des corps qui s’échauffent, la tension monte en flèche et les passions deviennent… sans limites !

Il est arrogant… mais tellement séduisant !

☙Mon avis:☙

Le village des sportifs souffle un vent de compétiteurs. Rio possède un nombre impressionnants de protagonistes promis à un brillant avenir. Brie Watson a un souhait. Elle veut remporter l’or aux Jeux Olympiques. Depuis des années, ses entraînements la mènent sur la bonne route. Seulement, un rouage dans l’engrenage met en péril ses chances. Erik Winter, le nouvel entraîneur emporte dans son sillage un vent de changement. Il reprend les rênes de son coach de père, obligé de céder sa place à cause de sa santé. Sous ses allures horripilantes, désagréables, déplaisantes, il fera tout pour faire gagner l’équipe de gymnastes. Dès les premiers échanges, les étincelles fusent. Les flammes du désir crépitent dans l’air.

Erik, avec ses vingt neuf ans, va devoir faire face à cinq sportives plus jeunes que lui, qui n’ont pas confiance en lui: June, Molly, Lexi, Rosie et Brie. Cinq caractères bien différents, cinq visions de la victoire l’attendent au tournant. Elles guettent ses pas, ses conseils. L’ambiance s’en ressent. R.S Grey le dépeint à merveille. Les entraînements intensifs, le parcours, les journées épuisantes, les chorégraphies, tout est brillamment détaillé. L’impression de voir les gymnastes en action saisit le coeur.

Brie du haut de ses vingt ans semble inaccessible, un sacré caractère, avec une sensualité à fleur de peau. Elle possède un côté naïf très touchant, frais, en partie du à son âge et à son enfance. Les deux héros jouent au chaud froid. Ils se cherchent dans un ballet captivant. Leurs affrontements ne manquent pas de piquant. La narration navigue entre Brie et Erik. Le style de R.S Grey entraîne dans un récit fluide, passionnant, torride. La romance et le sport se lient à merveille. Mais malgré tout le charme qui se dégage, je suis restée avec quelques bémols. L’excès, le côté surjoué de certaines scènes et l’épilogue en cerise m’ont évitée de succomber totalement.

Au final, Sans limites possède des atouts sympathiques. L’alchimie entre Brie et Erik envoie du lourd. Les étincelles sont bien présentes. Mais un petit goût d’inachevé nuance le tout. Malgré tout, R.S. Grey donne vie à une romance sportive bien agréable, sensuelle et torride. 

☙Ma note:☙

🌟8/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: R.S Grey
Date de sortie : 18/10/2017
City Editions
Collection Eden
Prix : 17,50 euros
Disponible en numérique: oui
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *