Si nos chemins se croisent- Mélanie Harlow

Critique roman: Si nos chemins se croisent- Mélanie Harlow

Melanie Harlow était dans les auteures dont je souhaitais découvrir les écrits. A l’occasion du Festival New Romance, ma chère Lili a fini par me convaincre de plonger dans les aventures de ses romans. Ni une ni deux, j’ai succombé à la séduction ravageuse de ses personnages. Une magnifique découverte s’ouvre avec Si nos chemins se croisent.

☙Synopsis:☙

Margot a besoin de changer d’air. Elle vient de se
séparer de son ex, qui s’est révélé être un pauvre type
opportuniste. Cela tombe bien, elle doit s’occuper d’un
client hors de la ville. Quoi de mieux qu’un séjour loin
de son quotidien, dans une ferme qui a besoin de donner
un coup de jeune à son image ?
Mais, elle ne s’attendait pas forcément à rencontrer un
homme comme Jack. Renfermé, agressif, il ne s’est pas
remis du décès de son épouse, et déteste l’idée qu’une
jeune femme de la ville vienne se mêler de leurs affaires.
Mais la vivacité et le charme de Margot vont percer la
carapace que le deuil a créée autour de son coeur…

☙Mon avis:☙
Melanie Harlow a fait mouche. Je ne pensais pas succomber à ce point. Elle offre plusieurs niveaux dans son récit qui apporte une touche fantastique, incroyable, fascinante. Cette histoire est merveilleuse. Si si, je vous assure. L’auteure mêle habillement humour, une alchimie irrésistible et enflammée, deux tempéraments complémentaires, l’un lumineux l’autre taciturne, un chagrin d’amour, un héros torturé, et une seconde chance. Le ton se pare d’une douceur, d’une brutalité, d’une chaleur qui se mélange à la perfection.

Moi après ma lecture:

Jack Valentini est brisé. Ancien soldat, il est revenu à la vie civile avec un trouble post-traumatique. Il était attendu par Stephanie, il n’y a jamais existé personne d’autre que lui pour sa femme. Leur premier amour s’est mal terminé. La perte tragique de son épouse a laissé Jack, morne, déprimé, las. Son existence est chamboulée quand ses deux frères Pete et Brad embauchent une consultante marketing pour l’aider à ne pas faire sombrer la ferme familiale. La boule d’énergie qu’est Margot transforme tout sur son passage. La citadine est tout son opposé.

La première rencontre donne un aperçu d’un homme grincheux au possible. Mais derrière la façade se cache un être blessé, triste et qui refuse de s’accorder de tourner la page, de faire son deuil. Seulement Jack ne pensait pas ressentir de nouveaux des sentiments, une attirance, une étincelle aussi vive pour une femme. Les parcelles de son coeur mort, reviennent doucement à la vie. La romance dépeinte possède un côté addictif passionnant, la romance se teinte d’un long chemin à parcourir pour panser ses plaies, pour céder à l’amour et aux secondes chances.

La vie n’est pas un conte de fées. Je suis une bête qui ne risque pas de se transformer en prince, or elle mérite un prince.

Jack s’enferme dans son amour pour sa défunte femme. Il s’emprisonne dans un carcan et refuse d’avancer. Margot n’hésite pas à lui tenir tête, à lui montrer que parfois les changements peuvent rendre heureux. Le cocktail du duo s’avère explosif. Il est torride, sublime et imparfait à sa façon, il marque et frappe le coeur. Les liens se tissent peu à peu, les souvenirs ne s’effacent pas, ils sont là, Margot les saisit et leur donne leur envol pour ouvrir la porte de sa prison à l’agriculteur.

Melanie Harlow décrit parfaitement les sentiments, les doutes, les difficultés à avancer, à aimer de nouveau. J’ai été emue aux larmes par plusieurs scènes. Seules du cimetière ont une tonalité étonnante, vraie et intense. La manière dont Jack revient peu à peu plus souriant, moins grognon se savoure pleinement. Les héros torturés comme Jack ont tendance à me faire craquer. Il n’a pas échappé à la règle. L’ex militaire bourru a le don de piquer la curiosité, d’attiser les flammes et de faire chavirer les sens. Il renonce au bonheur, s’accusant de la mort de la personne qu’il aimait plus que la vie elle-même. Loin de se douter qu’une tornade blonde souriante, aux talents magiques le ferait sortir de sa coquille, il menait sa ferme sans rien demander.

Une fois plongée dans le roman, impossible de le lâcher sans râler. Rhaaa, j’avais qu’une envie de rester auprès des Valentini. Tous les personnages sont attachants, des principaux aux secondaires. Georgia, Connor, Pete, Brad, Jaime et Claire retiennent chacun l’attention. J’ai adoré lire l’alternance des points de vue de Jack et Margot. Et l’épilogue m’a fait sourire bêtement. J’ai couiné j’avoue. Les mots sont bouleversants, réconfortants et c’est une fin idéale pour cette romance. Melanie Harlow dresse un portrait de l’amour doux, intemporel, touchant, troublant et somptueux.

Mais l’amour est une chose étrange. Quand tu le cherches, il se cache. Et quand tu ne le cherches pas, il te saute dessus et t’assomme. 

Je croise fort les doigts pour que les autres romans de Melanie Harlow trouve le chemin des librairies françaises. Je suis tombée sous le charme de son style, de ses personnages, de son histoire, de la manière dont les mots se couchent sur le papier pour emporter le coeur dans un joli tourbillon d’émotions.

3 Moops raisons de lire Si nos chemins se croisent:

  • les héros torturés, brisés, confus
  • les secondes chances
  • l’amour qui brille toujours même si on ne croit plus en lui

 

☙ Lecture vivement conseillée par Aurélie. Merci pour le cadeau et la belle rencontre avec Melanie Harlow.☙

☙Ma note:☙

🌟9++/10🌟
Coup de foudre.

Love GIFs - Find & Share on GIPHY

☙Informations:☙

Titre vo: After we fall
Auteure: Melanie Harlow
Traduction de Fabienne Vidallet
En librairie, le 16 novembre 2017, au prix de 17 euros. Il sera aussi disponible en numérique.
Editions Hugo Roman
Collection New romance

 

Le roman était vendu en avant-première au Festival New Romance à Cannes. Mon exemplaire est dédicacé par l’adorable Melanie Harlow.
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

1 commentaire sur “Si nos chemins se croisent- Mélanie Harlow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *