Sans défense- Harlan Coben

Critique roman noir: Sans défense d’ Harlan Coben

Je vous en parle assez peu, mais je suis friande de polar et de thriller. Pour une fois, je fais une excursion en dehors de la romance. Exit la douceur, bienvenue dans un univers plus sombre mais barré avec un humour loufoque.

☙Synopsis:☙

Après huit ans d’absence, Bolitar fait son grand retour dans une enquête explosive, à très haute fréquence artérielle.
Insomniaques, passez votre chemin.
Dix ans que le privé Win Lockwood attend ce moment. Dix ans qu’il tente de retrouver la trace de deux enfants kidnappés.
Et l’un d’eux est là, devant lui, dans cette ruelle malfamée de Londres.
Win touche au but. Le happy end est proche.
Mais le garçon lui échappe.
Retour à la case départ. Le moment est venu pour Win d’appeler du renfort : son associé, son meilleur ami, le détective Myron Bolitar.

☙Mon avis:☙

Le grand retour de Myron Bolitar arrive avec Sans Défense. Pour les amateurs d’Harlan Coben, le héros est un agent sportif, ancien champion universitaire de basketball. Nul besoin d’avoir en tête, l’exactitude de ses dix aventures précédentes pour plonger à ses côtés, dans l’intrigue que nous réserve ce roman. Sans nouvel depuis plusieurs mois de son ami Windsor Horne Lockwood, il reçoit un appel de ce dernier. Ni une ni deux, il quitte tout pour partir l’aider.

Dans ce 11ème tome de la saga de Myron Bolitar, nos deux acolytes en verront de toutes les couleurs. L’enquête permet de lever le voile sur le kidnapping de deux garçons disparus dix ans plus tôt. J’ai par moments eu un peu de mal à ressituer les événements. Mais j’ai suivi avec un vrai plaisir les pas des deux amis. Patrick et Rhys les deux enfants ont grandi. Que sont-ils devenus? Pourquoi refaire surface après si longtemps sans nouvelles? Quel mystère réservent-ils?

Les coeurs se serrent devant les révélations. Les masques tombes. Les indices mettent à mal l’âme du lecteur. Un réseau de prostitution infantile se dévoile. Myron et Win entraînent dans leur sillage dans une atmosphère parfois pesante. Leur humour permet de désarmorcer un peu la noirceur de la trame. C’est comme une bouffée d’oxygène pour éviter de couler. Le duo se complète à merveilles. Myron calme, réfléchi, serein et Win psychopathe sur les bords (j’adore vraiment son personnage. A croire que les protagonistes un peu hors norme me séduisent sur le papier… peut-être les fêlures, les portées de leurs actes, toutes les possibilités infinies? quoi qu’il en soit, il a un côté totalement indifférent à la Monk qui m’a plue), ils sont unis par un sarcasme irrésistible. Les autres personnages ne sont pas en reste. Ils possèdent tous cet attrait un peu particulier comme Esperanza ou Big Cindy.

Harlan Coben sait faire grimper la pression. Il instille plusieurs indices. Il ne décrit pas forcément tous les actes, mais l’imaginaire prend le relais. Et les rebondissements font palpiter les neurones. La violence n’est jamais bien loin. Ni la mort. J’ai aimé retrouvé Mickey, Emma et Spoon des personnages vus dans d’autres romans. C’est un peu comme un fil rouge, revoir des amis. Même si les circonstances sont loin d’être joyeuses. L’attention est captivée par un ensemble de toutes petites choses qui deviennent grandes. Et cette fin… les frissons demeurent bien longtemps après avoir lu la dernière page.


En bref, Sans défense c’est un condensé plus que plaisant d’un humour décalé, un peu loupé par moment. Un de ces humours qui fait grincer des dents mais qui se savoure aussi bizarrement et d’enquêtes. Un mélange qui fonctionne jusqu’à la dernière ligne. Une lecture addictive prometteuse de nuits mouvementées portée par un héros Myron bien accompagné.

☙Ma note:☙

🌟8+/10🌟

☙Informations:☙

Saga Myron Bolitar
Auteur: Harlan COBEN
Traduction: Roxane AZIMI
408 pages
Editeur : Belfond
Date de parution: 1 mars 2018
Collection : Belfond Noir
Prix: 21,90 euros
Disponible en numérique: Oui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *