Roomies- Christina Lauren

Critique roman: Roomies par Christina Lauren

Christina Lauren est un duo classé dans mes incontournables. Je ne rate aucune sortie des auteurs depuis que je me suis lancée dans leurs écrits avec Beautiful Bastard. Même si nos aventures ont été parfois mouvementées ou teintées de petits pincements, de déceptions voilées, je ressors toujours malgré tout avec un sourire de leur histoire. J’avais hâte de découvrir Roomies. Encore plus depuis que je sais que les droits d’adaptation au cinéma ont été vendus. Le point de départ, un coup de foudre à sens unique, un accord et un mariage de convenance m’intriguait. J’avais un petit peur de me lancer après Dating you Hating you et Autoboyographie.

Ai-je été emportée dans un nouveau tourbillon ou ai-je été déçue? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

Attirée par les mélodies d’un musicien de rue qui lui a tapé dans l’oeil, Holland Bakker se rend depuis des mois dans la station de métro proche de chez elle. Elle n’ose pas adresser la parole 
au guitariste qui la fascine, mais un agresseur ivre précipite leur rencontre. Calvin McLoughlin vient à son secours, puis disparaît instantanément. 

Pour s’acquitter de sa dette envers le brillant musicien, elle lui obtient une audition avec son oncle, le producteur de musique le plus en vogue de Broadway. L’audition se passe encore mieux 
qu’elle ne l’imaginait, quand Holland réalise pourquoi il a décampé devant les policiers : son visa d’étudiant a expiré depuis plusieurs années et il vit aux États-Unis dans l’illégalité. 

Comprenant que son oncle a autant besoin de Calvin que Calvin a besoin de lui, Hollande prend la folle décision d’épouser l’Irlandais. Ses sentiments ne sont un secret que pour… ce dernier. 
Peu à peu, leur relation évolue et Calvin devient l’enfant chéri de Broadway. Entre les feux de la rampe et les faux-semblants, que faudra-t-il pour qu’Holland et Calvin prennent conscience qu’ils 
ont tous les deux arrêté de jouer la comédie depuis longtemps ?



☙Mon avis:☙
J’ai littéralement fondu. J’ai adoré. ADORE. Roomies m’a fait craquer. Holland et Calvin m’ont conquise. J’ai été sous le charme du duo. Dès les premières notes, il m’a emportée dans leur sillage. Un grand sourire s’est installé et ne m’a plus quitté. J’ai retrouvé la magie de Christina Lauren dans un récit doux et terriblement mignon. J’ai retrouvé aussi cette étincelle que j’apprécie dans les comédies romantiques. Même si j’avoue que certains points sont prévisibles. Je suis largement passée outre tellement j’étais captivée par le rapprochement des deux héros.

Roomies c’est le ballet étonnant réunissant deux destinés. Celle d’Holland, qui du haut de ses vingt-cinq ans est fascinée par un guitariste qui se produit dans le métro. Elle l’a surnommée Jack. Un soir, elle ose l’aborder et apprend son vrai prénom: Calvin. L’événement se termine malheureusement assez mal car l’héroïne se fait agresser et lui disparaît après lui avoir porté secours. Pour le remercier, elle le met en contact avec son oncle pour une audition. Tout le monde succombe à son talent, à son don pour la musique. Le hic, le visa étudiant de Calvin a expiré depuis plusieurs années. Il vit dans l’illégalité. Impossible pour lui de monter sur les planches dans ses conditions. Une idée folle germe dans la tête d’un des patrons d’Holland, un mariage de convenance.

L’histoire prend son temps pour placer ses pions. Elle pose ses bases tranquillement. Et la décision d’Holland bouscule tout. L’héroïne et son mari entraînent dans un morceau passionnant. Je n’ai pas réussi à quitter les personnages avant de savoir ce que leur réserver les auteures. Je voulais savoir comment tout se terminerait. Si l’amour serait au rendez-vous. L’alchimie grandit au fil des pages. J’ai adoré. Oui je me répète. J’ai passé un très très bon moment en compagnie de Holland, Calvin, Robert et tous les autres personnages du récit. J’ai adoré apprendre à les connaître tous. J’ai adoré le style de Christina Lauren, addictif, enthousiaste, passionnant, enivrant. J’ai été étonnée de craquer autant. Le petit grain décalée qui ressort fait mouche. Il est superbe.

Je n’ai pas mis la note parfaite car j’aurai aimé le point de vue de Calvin. Il aurait été donné, le roman aurait atteint la perfection pour mon coeur. Calvin McLoughlin, l’Irlandais est juste adorable et attentionné. Musicien, charmeur, gentil, tendre, discret, un vrai gentleman, il se comporte à merveille avec Holland. D’abord surpris par sa proposition, il l’accepte et fait tout pour rendre la vie plus simple à sa femme. L’alchimie est là. Les tensions, les désirs, les sentiments crépitent. Ils s’entrechoquent.

Holland est juste parfaite dans son genre aussi. Je me suis prise d’affection pour elle. Elle a un coeur en or. Pour ses oncles, pour son musicien, Holly est une pépite. Prête à tout pour offrir une part de son rêve à cet inconnu qu’elle observe depuis des mois, la jeune femme fonce tête baissée dans leur relation. Elle est l’atout fort de Roomies avec Calvin. Les deux ensembles enflamment tout. Doucement. Tendrement. L’évolution des liens se déguste avec un grand sourire.

En bref, Roomies possède tout pour faire craquer les coeurs romantiques. Une comédie plus qu’agréable se dessine au grès des chapitres. J’ai trouvé l’ensemble absolument adorable. J’ai aimé la simplicité des événements, leur enchaînements et les émotions proposées. Le duo offert par Christina Lauren est juste magnifique, drôle, touchant, irrésistible. J’ai fondu. J’ai eu des petites étoiles de bonheur. J’ai adoré. 

 

☙Ma note:☙

🌟9++/10🌟

☙Informations:☙

Auteures: Christina Lauren
391 pages
Date de parution: 7 Juin 2018
Editions Hugo Roman
Collection New Romance
Prix: 17 euros
Disponible en numérique: oui
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *