Rencontres du 3ème type- Steven Spielberg – Avis+

Critique Film: Rencontres du 3ème type

Un des pépites de la science-fiction Rencontres du troisième type revient en coffret vidéo avec 3 versions du film: cinéma, spéciale et director’s cut. Trois fois plus de plaisir.

☙Synopsis:☙

Des faits étranges se produisent un peu partout dans le monde : des avions qui avaient disparu durant la Seconde Guerre mondiale sont retrouvés au Mexique en parfait état de marche, un cargo est découvert échoué au beau milieu du désert de Gobi.
Dans l’Indiana, pendant qu’une coupure d’électricité paralyse la banlieue, Roy Neary, un réparateur de câbles, voit une « soucoupe volante » passer au-dessus de sa voiture. D’autres personnes sont également témoins de ce type de phénomène : Barry Guiler, un petit garçon de quatre ans, est réveillé par le bruit de ses jouets qui se mettent en route.
Cherchant à savoir d’où proviennent ces ovnis, Roy Neary se heurte aux rigoureuses consignes de silence imposées par le gouvernement fédéral. Obsédé par ce qu’il a vu et hanté par une image de montagne qu’il essaie désespérément de reconstituer, il est abandonné par sa femme Ronnie et ses enfants. Il n’y a que Jillian, la mère de Barry, qui le comprenne.
Parallèlement à ces événements, une commission internationale conduite par le savant français Claude Lacombe s’efforce d’en percer le mystère. Une évidence s’impose bientôt à eux : une forme d’intelligence extraterrestre tente d’établir un contact avec les Terriens.

☙Mon avis:☙
Difficile d’écrire tout l’amour que j’ai pour ce Spielberg. Je crois que si je ne devais retenir qu’un seul film de toute l’oeuvre du réalisateur, Rencontres du 3ème type serait dans mes favoris, loin très loin devant E.T. Au risque d’en froisser, une grande partie, j’ai toujours eu plus d’émotions devant cette histoire de science-fiction.

A mes yeux, ce long métrage est un petit bonbon acidulé de mon enfance. Un de ces petits bonheur qui transforme votre regard, reste au fond de la rétine comme une madeleine de Proust. Vous savez qu’il a des imperfections, qu’il est loin d’être le meilleur du genre, mais pour vous, il a tout pour vous séduire à chaque visionnage. Et ça n’a pas raté. J’ai une fois de plus vibré. J’ai une fois de plus adoré suivre cette fresque fantastique. J’aime ce côté naïf qui se dégage de la trame. J’aime ce héros un peu perdu face au monde, face aux bouleversements, face à la rencontre improbable. J’aime cet ensemble mêlant mysticisme et mystère. Même des années après, j’ai toujours l’impression d’avoir de voir des étoiles quand je le regarde.

Un conte féérique perdu dans un espace temps décalé, doux, passionnant, émouvant, voilà ce que renferme Rencontres du 3ème type. Le film est beau, étonnant, particulier. Il est comme une petite pépite sucrée qui fait du bien juste pour l’admirer et souffler le temps d’un instant. Laissez-moi mon plaisir de gosse, laissez-moi rêver. 

☙Ma note:☙

🌟9/10🌟

Coup de coeur

☙Informations:☙

Titre original Close Encounters of the Third Kind
Date de reprise 12 septembre 2001 (2h 15min)
Date de sortie 24 février 1978 (2h 15min)
Coffret Blu-ray/ DVD sortie chez Sony Pictures le 20 septembre 2017
De Steven Spielberg
Avec Richard Dreyfuss, François Truffaut, Teri Garr, Melinda Dillon, Bob Balaban
Genres Science fiction, Aventure, Drame
Nationalités Américain, Britannique

Blu-ray du film :
« Une vue d’en haut » : option indiquant, pendant le visionnage, les différences entre les 3 versions (disponible en français)
Blu-ray des bonus :
« Trois types de rencontres » : interviews inédites de Steven Spielberg, J.J. Abrams et Denis Villeneuve (HD – 22’02 » – VOST)
« À la maison et sur le tournage : les vidéos de Steven » : films personnels de Steven Spielberg sur le tournage (5’25 » – VOST)
« Steven Spielberg : 30e anniversaire du film » (2007 – 21’22 » – VOST)
« Le making of de Rencontres du troisième type » de Laurent Bouzereau (1997 – 101′ – VOST)
« Surveillez le ciel » : featurette (« Watch the Skies » – 1977 – 5’54 » – VOST)
9 scènes supplémentaires (VOST) :
– Dans le désert (49″)
– Roy au travail (4’04 »)
– Roy reçoit des instructions (1’20 »)
– A l’aéroport (4’38 »)
– Au commissariat (1’51 »)
– Le barbecue (1’59 »)
– Leçons d’anglais (1’31 »)
– Sur le toit (55″)
– A la station d’essence (2’13 »)
« Explorations » :
– Comparaison storyboard (5 galeries)
– Galeries storyboard (2 galeries)
– Les extérieurs : photos de reconnaissance (1 galerie)
– Dessins du vaisseau-mère par Ralph McQuarrie (1 galerie)
– Derrière la caméra (16 galeries photos du tournage)
– Post production (5 galeries photos de l’équipe de production)
– Galerie de portraits (8 galeries)
– Marketing : première sortie du film (4 galeries photos)
– Édition spéciale (2 galeries photos)
Bandes-annonces (VOST) :
– version originale (6’01 »)
– édition spéciale (1’57 »)
– édition ultimate (1’34 »)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *