Qu’est-ce qui fait pleurer les crocodiles ?- Lucie Castel

Critique roman:Qu’est-ce qui fait pleurer les crocodiles ? de Lucie Castel

Lucie Castel m’avait conquise avec son roman Pas si simple. L’annonce d’un nouveau titre axé comédie romantique ne pouvait que me titiller la curiosité. Je me suis laissée tenter. Et j’ai succombé aux charmes ravageurs de Lachlan. Mais aussi à ceux de Sofia. Gare aux coups de chauds et de griffes avec ses deux là.

☙Synopsis:☙

Ce voyage, elle n’avait pas envie de le faire.
Cette destination, elle ne l’a pas choisie.
Cet hôtel, elle ne l’aurait jamais sélectionné.

Et pourtant, Sofia se retrouve au Royal Redstone House, majestueux manoir écossais, pour une durée indéterminée, afin de se remettre de l’événement. Si, au début, elle ne voit que la décoration trop baroque, trop ostentatoire, trop passéiste, Sofia apprend au fil des jours et des rencontres à découvrir l’hôtel d’un nouvel œil. Ce lieu a une âme mystérieuse et intrigante, tout comme les personnes qui y vivent, y travaillent… ou y rôdent. À commencer par Lachlan, un homme glacial et désagréable, dont la présence dans ce petit monde courtois et velouté laisse Sofia très perplexe…

☙Mon avis:☙

Derrière ce titre intrigant Qu’est-ce qui fait pleurer les crocodiles ? se cache une comédie romantique délicieuse. Une de celles qui serait parfaite sur grand écran avec Sandra Bullock et Ryan Reynolds en héros. (Oui je me fais toute seule un film, laissez moi, je l’aime ce petit qu’est le Proposition et j’ai eu les mêmes petits picotements de joie avec le roman de Lucie Castel. Alors, je profite et je me projette. C’est de plus en plus rare ce petit bonheur, cette bulle sur la pellicule et le scénario de ce roman est juste parfait pour y être. Un jour peut-être, qui sait? )

Revenons à nos moutons. J’ai découvert une histoire savoureuse. Loufoque. Décalée. Farfelue sur certains points. J’a guetté un crocodile aux coins des chapitres. Je me suis retrouvée entraîner en Ecosse avec ses mythes, ses fantômes, ses récits étranges… et ses rencontres étonnantes. J’ai rêvé de highlanders. J’ai rêvé de sourires en pagaille. J’ai été transporté dans une vieille bâtisse charmante au style un peu froid mais qui sait se faire aimer une fois apprivoisée. Redstone est un peu le pendant inanimé du héros (oui je fais des comparaisons étranges, que voulez-vous, ils sont tous les deux intimidants aux premiers abords, puis vous apprenez à les connaître et vous voyez le fond craquant qu’ils possèdent en commun, tous les deux sont irrésistibles à leur façon).

Lucie Castel a le don de créer des personnages surprenants, captivants, barrés, en total décalage de leur époque et pourtant si bien encré que nous avons envie de les avoir pour amis (et plus pour certains mais chut…). Au fil des pages, un attachement se forme. Sofia, Lily, Archibald, Lachlan deviennent des connaissances. Ils se dévoilent au fur et à mesure. Et la séduction agit. J’ai aimé le style de l’auteure. J’ai aimé sa manière de présenter les événements. J’ai adoré l’esprit libre, un peu espion, aux ailes brisées qu’est Sofia. J’ai craqué pour son dynamisme, ses répliques. J’ai eu une énorme bouffée de tendresse pour elle.

Lachlan n’est pas en reste. Imaginez le highlander glacial, un peu brut de décoffrage, qui n’a pas sa langue dans sa poche, mais qui au fond derrière sa façade inaccessible est un coeur à prendre. Rhaaa. Les étincelles ne vont pas manquer de se réaliser avec Sofia. Tous les deux ont tendance à piquer dans le vif et à chercher l’autre. C’est juste hilarant de les voir ensemble.

Tout ce petit monde a des fêlures. Et un je ne sais quoi de magique qui pousse à les aimer avec leurs qualités et leurs défauts. Les échanges sont des petits trésors. Les amitiés et les amours se déploient doucement. La passion s’installe avec une flamme où brûle la passion. Redstone sert de lieu de seconde chance, les rédemptions se dessinent. Le vol d’oeuvres d’art va entremêler tous les personnages dans une intrigue où chacun trouvera sa propre voie.

En bref, Qu’est-ce qui fait pleurer les crocodiles? s’avère une comédie romantique sublime, avec des mystères, des trahisons, des brides d’humour, des répliques piquantes, des héros attachants et surprenants.Si vous voulez une petite douceur pour mettre du baume sur votre coeur, foncez!!! J’ai adoré. Je me suis retrouvée à rigoler, à soupirer, à suivre les péripéties de Sofia et Lachlan avec un énorme sourire et des étoiles dans les yeux. Le duo est parfait. Partez à sa rencontre et savourez le moment

☙Ma note:☙

🌟9/10🌟
Coup de coeur

 

☙Informations:☙

Auteure: Lucie Castel
Genre : Comédie romantique
Editions Harlequin
Collection &H
Date de parution: 7 mars 2018
&H N°91
378 pages
Prix: 14,90 euros
Disponible en numérique: oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

1 commentaire sur “Qu’est-ce qui fait pleurer les crocodiles ?- Lucie Castel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *