Poldark Saison 1

Mon côté fan de romance a succombé à Poldark. Comment vous dire tout l’amour que j’ai pour cette série? Au départ, j’ai fondu pour les romans de Winston Graham. Et l’adaptation télévisée a fini par achever le peu de doutes qui étaient encore là. Mon coeur a rendu les armes.

Direction les Cornouailles, partez à la rencontre du capitaine Ross Poldark, de retour de la guerre d’Indépendance américaine, il panse ses blessures. Le destin n’a pas fini de lui réserver des surprises. Le héros saura au fil des épisodes marquer peu à peu les esprits. Loyal, coeur en or, un Robin des Bois du XVIIIème siècle, un noble qui refuse de fermer les yeux sur les conditions de ses pairs moins bien lotis. Ajoutez à sa personnalité, un traitement qui le présente comme un être propice aux âmes romantiques, le charme agit peu à peu. Aidan Turner lui prête à merveille ses traits. C’est l’un des gros atouts de Poldark, cet homme profondément humaniste qui refuse les classes et vit bien des tumultes.

Les amours de Poldark ne sont pas une sinécure. Sa promise Elizabeth a épousé son cousin Francis. Son coeur est brisé, mais son corps obéit à ses propres lois et désirs. Une héroïne le séduira pour le plus grand bonheur (enfin le mien car je trouve que leur duo est un vrai bonheur). L’aventure de Poldark se dessine sur un fond qui donne envie de voyager. Les paysages sont sublimes. Ils accompagnent à la perfection le retour vers le passé. L’impression de voyager dans le temps, d’assister aux péripéties des personnages fait mouche. La lumière, la photographie, les costumes, les caractères, tout se mêle habillement pour captiver les spectateurs. C’est passionnant de A à Z.

Poldark dépeint plusieurs facette d’un monde: les relations humaines, les évolutions de la société, les mutations culturelles, professionnelles… Les visages varient, changent et se déploient parfois avec une brutalité vive, crue, et difficile à supporter. Les échanges romantiques apportent une pointe plus légère et appuient sur un côté réaliste, un peu comme si le héros avait vraiment pris vie avec ses bons et mauvais penchants.

Poldark captive, passionne, emporte dans un tourbillon de rebondissements et des émotions à la pelle. Le héros extrêmement attachant entraîne dans son sillage. L’attention est capturée, elle reste happer et souhaite savoir si les catastrophes continueront sur leur lancée.

☙Ma note:☙

🌟9/10🌟

☙Informations:☙

LE COFFRET DVD
Huit épisodes, d’une durée de 60 minutes chacun, répartis sur trois DVD.
Acteurs : Eleanor Tomlinson, Aidan Turner
Genre : Drame, Romance
Editeurs: Koba Films
Date de sortie : 25 octobre 2017
Durée : 7h44 mn – huit épisodes (répartis ici 3 DVD), d’une durée de 60 minutes chacun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *