Petit Scarabée que la chance soit avec toi Opus #2 Vampire à croquer avec ta plume


Je ne vous parle pas du Festival de Cannes, n’ayant vu aucun des films en compétitions, je ne me prononcerai pas sur les récompenses. D’autres le font très bien à ma place comme ici ou ici. Je retiendrais la performance de Jean Dujardin qui sait depuis longtemps me faire sourire. Vivement la sortie de The Artist.

Cette semaine, j’ai envie de vous faire partager, un appel à textes « Vampire malgré lui » des éditions du Petit Caveau pour les amateurs de vampires à la belle plume. Qui ne tente rien n’a rien. Si vous avez du temps, une belle prose, des idées pour mettre en scène vos suceurs de sang préféré, tentez votre chance! Vous avez jusqu’au 15 octobre 2011 pour envoyer votre manuscrit.

Je vous mets en intégralité la présentation de « Vampire malgré lui » :

Il est grand et fort, musclé à souhait. Sa beauté fait rêver, son regard ténébreux envoûte chaque femme qui le croise. Il les tombe toutes (et tous, parfois), dicte ses propres lois, règne dans l’ombre sur le monde. On le craint et le respecte, il fascine autant qu’il effraie ; on redoute de croiser sa route par une nuit sans lune, et pourtant, on n’aspire qu’à lui offrir la nuque pour le rejoindre dans l’immortalité.
Elle est belle, mystérieuse, aguicheuse ; elle attire les mâles dans ses filets pour mieux les dévorer. Comtesse des ténèbres, princesse de la nuit, on ne cherche qu’à la séduire alors qu’on en a une peur effroyable. Adulée, elle n’a qu’à choisir quel humain partagera son lit parmi la multitude tapie à ses pieds – lequel (ou laquelle) assouvira sa soif de sang dans une étreinte fatale. Ne pas se fier à sa beauté, sous laquelle le monstre sommeille… Qui sont-ils ? Les vampires, bien sûr, qui veillent en secret sur le monde des mortels, séduisent les masses, tirent dans l’ombre les ficelles du pouvoir, infligent la terreur et… Stop.

On rembobine la bande et on recommence. Des vampires à cette image, c’est ennuyant, n’est-ce pas ? Ce sont des clichés maintes fois exploités : des vampires beaux, forts, sulfureux au teint blafard, sans aucune peur sauf celles de l’ail, du soleil et de l’eau bénite… Mais qu’en est-il des autres ?

Ils ne sont pas tous héros, des créatures dotées d’une puissance sans limite… Ils ont aussi des peurs, des tics, des phobies, des faiblesses, ou se comportent à l’opposé de ce que l’on pourrait attendre d’un vampire. Après tout, ils ont été humains, avant de renaître… Ces vampires malgré eux, antihéros, on les oublie bien trop souvent.

Alors aujourd’hui, nous les voulons sous les feux de la rampe ! Mettez en scène ces vampires dotés d’un caractère contre-nature, ceux qui auraient souhaité ne jamais avoir été ce qu’ils sont. Révélez-nous leurs ambitions, leurs aspirations, leurs vies, montrez-les au grand jour ! Prenez les clichés à contrepied et surprenez-nous !
Attention, le « handicap », la particularité hors du commun, le malaise quel qu’il soit, tout autre état d’âme ou « problème » du vampire ne doit pas faire figure d’arrière-fond, mais être au centre de l’histoire, jouer un rôle et influencer la personnalité, les actes ou la destinée du vampire.

Trois mots d’ordre : vampire, originalité et surprises (en d’autres termes, infligez-nous des claques par des rebondissements, comportements et retournements de situation complètement inattendus).

Les nouvelles pourront relever de tous les genres et époques, et devront compter 60.000 sec au maximum (nous ne refuseront pas les textes plus longs mais nous serons d’autant plus exigeants)

Envoyez vos textes à l’adresse email suivante : anthologie_vampires[@]yahoo.fr (sans les crochets) avant le 15 octobre 2011, minuit, pour une publication courant 2012, en précisant dans l’objet du mail « Titre de la nouvelle – Nom d’auteur ».
Que l’inspiration vous guide !

Je suis curieuse de voir les histoires qui naîtront de cette initiative. Bonne chance à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *