Offshore- Ena Fitzbel

Critique roman: Offshore- Ena Fitzbel

☙Synopsis:☙

Tout réussit à Isabelle. Croupière talentueuse dans un casino du sud-ouest de la France, la jeune femme vient d’être élue « employée de l’année ». Pour la récompenser, la direction lui offre une croisière dans les Caraïbes, à bord d’un yacht privé.

Un véritable rêve, à un détail près : Éric, son séduisant patron est aussi du voyage… Coureur de jupons invétéré, il a bien l’intention d’ajouter Isabelle à son tableau de chasse. Il est persuadé que derrière la sage employée modèle se cache un tempérament fougueux.

Sur l’océan, à coups de paris et de défis insensés, tous les deux jouent au jeu dangereux de la séduction, se découvrant peu à peu. Éric le flambeur remportera-t-il le jackpot ? Rien n’est moins sûr face à une jeune femme qui connaît parfaitement les règles du bluff, au casino comme en amour…

Les sentiments ne sont pas un jeu de hasard.

☙Mon avis:☙
Ena Fitzbel possède un style frais, pétillant, doux et semble envoyer des gorgées de soleil à chacun de ses romans. C’est toujours un délice de plonger dans l’une de ses oeuvres. Le résumé me faisait rêver. J’aime les romances sur fonds de jeu. Je pensais voyager et j’ai eu ce que je voulais au bout de ma lecture, une belle évasion.

Offshore offre un ticket pour partir loin de son quotidien le temps de quelques heures. Partez à la rencontre d’Isabelle et Eric. Je souhaitais un roman sans prise de tête, je l’ai eu. Imaginez une relation patron/employée. Imaginez les étincelles. Imaginez les nuances possibles. L’auteure les cerne avec un vrai talent.

Isabelle Gensac est croupière dans un casino, fiancé à Jean-Baptiste. (Bon là, j’ai franchement eu du mal, j’ai eu un moment de recul, de base, je ne suis pas fan des héros déjà pris… là j’ai presque failli refermer le récit rien que pour ça… Je n’accroche pas… Je m’en excuse mais c’est quasiment rédhibitoire pour moi. Malgré tout, j’étais curieuse de découvrir ce que réserver Ena Fitzbel à ses protagonistes). Le couple d’Isa et JB ne semble pas des êtres sous les meilleures auspices. Peut-être est-ce pour ça que la jeune femme se laisse séduire alors qu’elle est sensée ne pas être libre… Quelque chose m’a bloquée.

Eric Rouch annonce à Isabelle qu’elle est l' »employée de l’année » sa récompense est une semaine au bord d’un yacht dans les Caraïbes. Le patron est loin d’être indifférent aux charmes de sa croupière. Il fomente un plan pour la faire tomber dans ses filets. Le titre n’a pour but que de faire craquer les barrières de la belle. Une semaine loin de tout pour céder à la tentation.

Isabelle est l’obsession d’Eric. Elle ne compte pas craquer d’un claquement de doigt. L’héroïne est intelligente, un mélange sexy de provocation et d’indépendance. L’auteure a réussi à dresser un portrait intéressant. Les joutes verbales sont un délice. Ils sont teintés d’humour, de sensualité, de taquinerie. Le mélange fonctionne. Par contre, le caractère d’Eric, rhaaa, il est insupportable. Un peu trop enfant gâté à mon goût pour être totalement charmant. Dommage. Il m’a limite donner envie de l’enfermer dehors sur la passerelle. C’est ballot pour un héros de romance.

Pourtant, malgré les bémols, le cocktail prend. C’est frais, sympathique, un peu sarcastique, étonnant et surprenant. Le gros point positif repose sur les échanges amour/haine entre les deux parties. Ni Isabelle ni Eric ne manquent de répondant. Si vous voulez voyager sans avoir le mal de mer, profitez des belles descriptions, de moments cocasses, de scènes chaudes, ce titre réunit tous les ingrédients.

☙Ma note:☙

🌟7/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: Ena Fitzbel
352 pages
Editeur : City Edition
Date de parution: 25 octobre 2017
Collection : Eden
Prix: 16,90 euros
Disponible en numérique: oui
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *