Megumi et le fantôme- Eric Senabre

Critique roman: Megumi et le fantôme- Eric Senabre

☙Synopsis:☙

Megumi n’a peur de rien. Surtout pas d’un fantôme irlandais qui hante la maison de ses ancêtres ! Saura-t-elle lever la malédiction qui pèse sur lui ? Une histoire pleine de rebondissements où l’on croise Yokaï et robots dans le Japon des années 80.

Megumi et le fantôme n’est pas une simple histoire de fantômes : c’est un
roman plein de rebondissements qui traite de l’héritage familial, d’identité,
d’injustice et d’amitié.

☙Mon avis:☙

Megumi emporte dans un récit passionnant. La jeune fille cherche à en apprendre davantage sur ses ancêtres. Ses pas l’ont porté en Irlande, et plus précisément à Dublin, dans une maison inhabitée et hantée par sa famille. Tout le monde est terrifié par les apparitions spectrales. Et si les apparences étaient trompeuses? Si les fantômes n’étaient pas si néfastes que les faits le laissent penser?

Dès la première page, le charme opère. L’héroïne est timide, brillante, courageuse, fantastique, intelligente, elle respire l’amour pour son prochain. La suivre s’avère un vrai régal. Elle emporte dans un tourbillon peu ordinaire, décalé, sympathique et passionnant. Direction les années 80, j’ai souri avec les allusions de l’époque (comme un certain plombier et ses tuyaux). Comme je l’ai conservé en lisant le prénom Horatio (bonjour les fans de séries policières, vous voyez le monsieur roux dont il est question? non?). Le monde des fantômes se dévoile avec délice.

Eric Senabre narre un récit passionnant. Il offre un voyage étonnant, les personnages s’animent avec des notes touchantes et émouvantes. Megumi mène une enquête avec brio sur ses ancêtres. Horatio a son contact va reprendre goût à la vie. Le héros sort de sa torpeur en la rencontrant. Son passé se découvre, chamboule et malgré la pointe de tristesse, donne envie de sourire. L’amitié qui se dessine se montre sous un visage adorable, terriblement mignon.

Ensemble, Megumi et Horatio avancent. Ils se complètent à merveilles. L’histoire se pare d’un joli message de tolérance, sympathique et très bien écrit. Le charme reste jusqu’à la dernière page. Les mots font voyager avec brio. A glisser dans les mains des enfants dès 9 ans.

☙Ma note:☙

🌟8+/10🌟
Coup de coeur

☙Informations:☙

Auteur: Eric Senabre
Illustrations: Gloria Pizzilli
224 pages
Tranche d’âges: 9 – 12 années
Editeur : Didier Jeunesse
Date de parution: 6 septembre 2017
Collection : Mon marque-page +
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *