[Livre] Moi, Benjamin V., 33 ans, l’âge du Christ, et toujours pas de miracle en vue… de Laurent Moreau

L’idée d’un Bridget Jones masculin me plait bien. Je suis curieuse de lire le roman mettant en scène Benjamin trentenaire. J’avoue que le titre a attiré mon regard:

Moi, Benjamin V., 33 ans, l’âge du Christ, et toujours pas de miracle en vue…

de Laurent Moreau.
Et vous ça vous tente?

Moi, Benjamin, 33 ans cover
Synopsis:

Benjamin est un grand adolescent d’un peu plus de 30 ans qui semble n’avoir qu’un but dans l’existence : défendre son titre âprement gagné de « roi de la lose ». À son âge, il ne sait toujours pas quoi faire de sa peau de vieil enfant ou de jeune grande personne, c’est selon. Il se nourrit toujours de junk food, passe son temps devant les séries télé et collectionne méticuleusement faux plans et galères. Il fait le désespoir de ses parents, d’autant que même son jeune frère est déjà casé, avec la déjà chiante Marie-Clémentine, et déjà bientôt père.

L’heure de l’ultime remise en question a donc sonné. Bardé de sa bonne humeur et de son inoxydable foi en la vie, Benjamin le Bordelais part ouvrir un bar à vins… en Laponie. Ah ! la Laponie ! Le pays des rennes, du froid, du Père Noël et de Lotta, jeune femme volage et incertaine de ses choix, mais belle comme le diable. Autant d’embrouilles au centimètre carré, c’est un appel à la gourmandise !

Avec ce premier roman, générationnel et d’une justesse incroyable, Laurent Moreau nous offre, en même temps qu’un bain de jouvence, un récit à l’humour salutaire et rafraîchissant, qui touchera tout le monde. Nous avons tous eu ou nous aurons tous 30 ans, un jour ou l’autre.

Informations:
Date de parution: Octobre 2015
Editions La Bourdonnaye.
Prix: 14 euros en version papier / 6,99 euros en version papier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *