L’honneur de Preston (Preston’s Honor)- Mia Sheridan

Critique Film: L’honneur de Preston (Preston’s Honor)- Mia Sheridan

Mia Sheridian parvient à chacun de ses nouveaux récits à emporter dans le sillage de ses personnages. Elle rend attachant leur parcours, imparfait, réaliste et poignant. Annalisa et Preston conquièrent l’affection du lecteur par morceaux, par petites pointes délicates.

☙Synopsis:☙

Ils étaient deux frères –des jumeaux– je les aimais tous les deux, mais mon âme n’appartenait qu’à l’un d’entre eux.
Toute sa vie durant, Annalia Del Valle a aimé Preston Sawyer. Elle a grandi dans une cabane dans Central Valley en Californie, mais a découvert la liberté, dans la ferme Sawyer vosine et auprès des garçons qui étaient ses seuls amis.

Preston est amoureux de Annalia depuis son enfance. Il a réussi à le lui cacher jusqu’ à ce que leurs mondes – comme leurs corps– sont entrés en collision par une chaude nuit d’été. Une nuit qui va bouleverser leur vie pour toujours.

Après avoir disparu corps et âme pendant six mois Annalia est de retour en ville. Si Preston a échappé à son désespoir amoureux, son sens de l’honneur et sa fierté parviendront-t-ils à le retenir à nouveau, lorsque, l’objet de son désir de toujours, est de retour.

Comment fait-on pour dépasser les blessures du passé ? Réparer L’irréparable ?

☙Mon avis:☙

Dès le début du récit, le ton se pare d’une gravité, d’une émotion palpable. Le coeur se serre. Il est entraîné dans un cocktail de souffrances, de malentendus, de différences de classes sociales, de rencontres incroyables, de mille petites choses qui ponctuent la route de manière pas toujours simple. La rencontre entre trois destins Annalia, enfant d’une immigrée mexicaine et deux jumeaux Preston et Cole issus d’une famille aisée dessine un parcours qui sera ponctué de hauts et de bas.

Imaginez des enfants qui tombent amoureux. Imaginez des soucis. Imaginez des secrets. Imaginez des passés compliqués. Imaginez des incompréhensions. Tant de pierres qui font trébucher et compliquent une romance toute tracée. Deux garçons succombent aux charmes d’une petite fille. Les classes sociales les séparent. Rien ne les prédestinent à s’aimer. Pourtant l’amour ne connaît pas de barrières. Il sait se développer envers et contre tous.

Les événements collent des embûches multiples aux chevilles d’Annalia et Preston. Je craignais un triangle amoureux. Mais il n’en existe pas vraiment. Les liens sont magnifiquement décrits. Le héros a une tendance à être plus que loyal, trop, il m’a donné envie de le secouer. Il se met de côté pour ne pas nuire à la relation de son frère et de celle qui les rend fous: Annalia. Les deux jumeaux sont à l’opposé l’un de l’autre, mais cette jeune fille timide, tendre, un peu sauvage les a séduit. Son côté touchant m’a retournée. J’ai eu envie de l’aimer, de la cajoler, de l’aider. Elle traverse des épreuves qui en auraient abattu plus d’un. Ca ne pardonne pas tout, seulement, ses options se comprennent.

Sans trop vous en dévoiler, Annalia et Preston sont tous les deux liés par des faits, des enchaînements. Ils sont tous les deux bouleversants, charmants et adorables dans leur amour naissant, un peu maladroit, un peu imparfait, un peu naïf. J’ai adoré les voir avancer, voir où la route les mène. Ils partent d’un vol en plein air pour une descente dure et brutale. Annalia fuit sa famille, son enfant, l’être aimé… Les retrouvailles ne sont pas heurts. L’évolution se fait par petites doses. Les deux héros chutent pour mieux revenir. Ils sont sublimes. Ils doivent apprendre à exprimer leur sentiment. A vivre pour eux, pour leur désir, pour leur amour. J’ai eu des larmes. J’ai eu des pincements, de nombreux, très nombreux pincements. Mia Sheridan aborde avec justesse tant de thèmes à travers leur histoire. Mia m’a brisée le coeur.

Annalia, Cole et Preston ont grandi ensemble, séparés et proches à la fois. En grandissant, la vie leur a mis plusieurs chemins en travers de leur route avec des préjugés, des secrets, des passés familiaux pas évident, des pertes et des gains… L’auteure offre en alternance, le point de vue de Lia et Preston. Elle ouvre une porte pour les cerner, comprendre leurs choix. Le baby blues, la culpabilité, la loyauté, la fraternité, l’amour, l’amitié, les secondes chances sont divinement bien exploités. Comme l’immigration en toile de fond, la pauvreté et la richesse, apportent une dose grave, sombre et dévoilent des ramifications que les générations suivantes paient. Cet aspect souffle comme un regard sur l’actualité, sur les racines et les liens qui se tissent peu importe les classes, peu importe les origines, le coeur aime comme il le souhaite.

Au final, L’honneur de Preston offre un amour magnifique, une romance inversée partagée par un chemin parfois hasardeux. Le deuil, la culpabilité, l’immigration, les liens fraternels, les choix et les traversées de l’existence. Un roman toute en émotions, fort, intense, bluffant, parfois cruel, parfois doux, mais riches en frissons, sourires et larmes. Le coeur se vrille dans un ballet savoureux. Il suit les pas de Annalisa et Preston avec passion. Mia Sheridan est définitivement une auteure qui réussit à me conquérir à chacun de ses écrits. Vivement la prochaine sortie.

☙Ma note:☙

🌟9/10🌟
Coup de coeur

☙Informations:☙

Titre original : Preston’s Honor (2017)
Auteure: Mia Sheridan
400 pages
Editeur : Hugo Roman
Date de parution: 9 novembre 2017
Collection : NEW ROMANCE

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *