Les petits malheurs de Emily Sparkes, tome 2 : Des parents désastreux- Ruth Fitzgerald

Critique roman: Les petits malheurs de Emily Sparkes, tome 2 : Des parents désastreux

Emily Sparkes est un roman jeunesse, tout frais et pétillant à glisser dans les mains des 9-12 ans.

☙Synopsis:☙

Émily est enfin débarrassée de ses problèmes : Zuzanna, sa pire ennemie, est devenue sympa, et l’insupportable Chloe est partie pour de lointaines vacances. Mais juste au moment où Emily croit être au bout de ses peines, c’est le retour des catastrophes !

Sans lui demander son avis, l’institutrice a inscrit Emily et sa mère au célèbre jeu télévisé Une maman sur un million. Mais avec son caractère bordélique et son look d’épouvantail, la mère d’Emily a l’air de tout sauf d’une maman modèle.

Alors, pour ne pas être ridiculisée devant des millions de télespectateurs, Emily prend les choses en main… avec plus ou moins de succès. Et comme si un malheur ne suffisait pas, Chloe la snob fait son grand retour. L’horreur !
Les copines, les parents, les garçons : la vie d’Emily Sparkes est un désastre… à mourir de rire !

☙Mon avis:☙
Vous cherchez une lecture jeunesse sans prise de tête? Emily Sparkes a le don de faire naître des sourires et d’offrir un parfait moment de détente. Foncez!!!

Le quotidien d’Emily est enfin calme. Sa pire ennemie a changé, fini la terreur, bonjour l’amitié. Tout pourrait aller dans le meilleur des mondes possibles, si sa mère n’était pas par erreur admise dans un jeu télévisé. « Une maman sur un million » a tiré au sort la candidature de la mère d’Emily. La catastrophe assurée!!! Personne ne doit savoir que ce n’est pas un modèle de perfection. Ni une ni deux les amies Zuzanna et Cloé se lient à la jeune héroïne pour éviter le drame.

Les enfants ont tous à un moment où un autre un peu honte de leur parent. Ou ils préfèrent éviter de les voir par exemple devant leur collège, à leur cours de sports ou en train de crier « chouchou » devant les copains. Alors imaginez Emily et sa mère qui arrive habiller comme un as de pique à l’école pour animer un club de potager. Essayer de nier les relations familiales va s’avérer difficile. Tous les moyens sont bons pour ne pas rencontrer le ridicule devant les autres et surtout la terre entière.

Les parents idéaux n’existent pas. Nous avons tous des petites imperfections, des travers qui rendent chèvres notre progéniture. Nous sommes leur modèle, leur version adulte et nous dégageons un petit côté effrayant face à leur rêve. Est-ce que pour être un bonne mère il faut savoir tout faire? Doit-on être une Bree parfaite jusqu’au bout des ongles? Le super-pouvoir et la face spéciale sont là, elles se cachent. Il suffit juste de savoir l’attraper et d’en profiter. Emily découvre cet aspect peu à peu. Elle pensait que sa mère était quelqueconque, voir pas ordinaire par rapport aux autres mamans, elle se trompe. Chacune a sa force, chacune a son amour pour son enfant et ce petit truc magique qui nous rend extra ordinaire à ses yeux.

Ruth Fitzgerald possède un style frais, sympathique, hilarant, agréable à souhait, parfait pour les jeunes lecteurs. Le ton est plaisant à souhait. Il aborde plusieurs sujets qui font mouche et ravissent les sens. Emily ne manque pas d’imagination pour se sortir de ce qu’elle pense être un mauvais pas. Le roman respire un je ne sais quoi de tendre, de ravissant et de tendre. 

☙Ma note:☙

🌟8/10🌟

☙Informations:☙

Titre original : Emily Sparkes and the competition calamity
Auteur: Ruth Fitzgerald
240 pages
Tranche d’âges: 9 – 12 années
Editeur : Dreamland
Date de parution: 6 septembre 2017
Collection : DRL.ROMAN
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *