Le Nageur- Roma Tearne

Critique roman: Le Nageur- Roma Tearne

Des histoires d’amour impossibles sous fond d’immigration, de chocs de cultures et de rencontres improbables.

☙Synopsis:☙

Ria vit seule dans sa maison d’enfance du Suffolk. Un lieu imprégné par l’histoire de sa famille dont elle ne parvient pas à se défaire. Une nuit, elle aperçoit un homme nageant dans la rivière qui borde son jardin. Ben, vingt ans, a fui la guerre civile qui met le Sri Lanka à feu et à sang, et travaille dans une ferme voisine en attendant d’obtenir l’asile politique. Malgré leur différence de culture, ces deux inconnus s’aiment d’un amour qui console de tout. Mais leur histoire voit le jour dans un climat de tension, au moment où une série de crimes sème la terreur au village, et les premiers suspects sont les migrants de passage. Une bouleversante symphonie à trois voix sur le thème de l’exil.

☙Mon avis:☙

La Nageur est une histoire qui commence par une mangifique rencontre improbable entre deux êtres. Ria, la quarantaine, poétesse dans le Suffolk et Ben, un jeune médecin parti clandestinement du Sri Lanka. Deux coeurs opposés, deux visions du monde qui se rapprochent touche par touche. Roma Tearne réunit deux héros attachants dans un récit teinté d’amour, de sensibilité, de délicatesse, de tendresse et des nuages sur leur chemin.

Le roman s’avère être un écrit subtil, prenant, émouvant au possible, un choc de cultures brillamment posé sur le papier. Il dévoile l’apprentissage d’un autre milieu que celui qui nous a vu naître. Difficile de s’adapter aux conditions de vie que nous ignorons. Ben est la nageur qui trouble la quiétude de Ria. Il pique sa curiosité, la sort de son cocon. Les émotions naissent peu à peu, elles grandissent, virevoltent, transportent. Les liens qui se tissent entre l’auteur et le médecin sont très bien décrits. Ils marquent le coeur. Tout aurait pu être doux, sans ce drame central qui teinte de nuances sombres, dures et rappelle la vie en général, jamais totalement simple ni tendre.

Les mots de Roma Tearne sont des petites pépites. Ils mettent le doigt sur des sujets passionnants. Ils donnent vie à un amour entrelacé à des épreuves. Les héros en ressortent plus forts, plus captivants. Leurs blessures les rendent plus proches, plus intenses, plus réels. Le chagrin et la douleur se cotoient dans un ballet surprenant. Les larmes coulent sans s’en vraiment le vouloir, sous l’importance des notes jouées par l’auteur. C’est touchant jusqu’au bout.

Le Nageur se découpe en trois parties, trois axes, trois ouvertures, trois occasions d’en savoir plus sur Ben, Ria, Eric et Anula. Pas à pas, un trio féminin se dessine extrêmement touchant. Il m’a émue dans sa tragédie, dans sa destinée. Tout est juste parfaitement bien dosé.

☙Ma note:☙

🌟9/10🌟
Coup de foudre

☙Informations:☙

Auteure: Roma Tearne
Photo : © Hayden Verry / Arcangel Images
Editions Milady
Traducteur : Esther MÉNÉVIS
Date de parution : 22/09/2017
Prix: 7,90 euros

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *