Le duc diabolique, tome 1 : Coeur de fripouille- Katharine Ashe

Critique roman: Le duc diabolique, tome 1 : Coeur de fripouille de Katharine Ashe

J’avais eu des très bons retours sur Katharine Ashe. J’étais ravie de plonger dans un de ses écrits. J’ai déchantée.

☙Synopsis:☙

Héritière d’un duc, lady Constance est aussi un agent du Falcon Club, société secrète qui recherche des personnes disparues. Sa position sociale lui est fort utile pour enquêter, et sa prochaine mission concerne justement un duc pervers… que son père s’est mis en tête de lui faire épouser ! Mais Constance n’a rien d’une faible femme et elle décide d’apprendre l’escrime pour se défendre en cas de danger. Evan de Saint-André, l’homme qui se présente pour être son maître d’armes, est un roturier, mais il est aussi celui qui a bouleversé sa vie six ans plus tôt…

☙Mon avis:☙.

La lecture a été une petite déception. Teintée de questions et de nuances, j’ai été un peu désarçonnée par la trame. Le résumé me vendait du rêve. Il me promettait de belles aventures. J’ai voulu tenter la découverte. Je le regrette presque. L’auteure amène avec une maladresse étonnante le traumatisme de son héroïne. C’est comme un petit cheveu sur la soupe. Les imperfections et les faux pas arrivent. Je pensais ne pas en rencontrer d’autres. J’ai eu tort.

L’agent secret en quête de personnes disparues n’est pas parvenue à me

séduire. Les frissons ne sont pas au rendez-vous. Les chapitres semblent offrir un aperçu décousus de plusieurs pistes. Et des longueurs les accompagnent, noyant l’attention. Le coeur se serre. Le coeur cherche les étincelles. Ajoutez à ce ressenti, l’impression d’avoir loupé des informations, des indices, des dialogues, l’attrait décroche.

Un drôle de sentiment s’installe peu à peu. Un lecture pleine de promesses chute en plein vol. En regardant, j’ai vite compris le problème, cette série est un spin-off d’une autre saga Falcon Club. Les éléments manquent pour tout saisir, tout comprendre. Les points absents, les non-dits, les troubles ont une origine. C’est déstabilisant et ça égratigne le plaisir qui aurait pu être plus intense face à Coeur de fripouille. Les références sont accentuées, trop pour les capter. Les lecteurs en vo doivent avoir un autre regard et une autre vision du récit. Il est dommage de ne pas avoir toutes les cartes en mains pour profiter au maximum des atouts du Duc Diabolique.

Les facettes de la trame souffrent. Elles offrent un aspect inégal. Les sentiments s’en retrouvent toucher. La noirceur de l’énigme est bousculée. Dommage… L’action aussi… Les protagonistes perdent de leur puissance. Le potentiel est mis à mal.

En bref, Coeur de fripouille avait de beaux atours qui ne suffisent pas. Le style de l’auteure Katharine Ashe est sympathique, agréable, fluide. Mais la forme de l’intrigue déstabilise par ses personnages qui semblent être déjà connu, malgré le fait de les rencontrer pour la première fois. Une petite lueur subsiste. Elle maintient l’attrait en surface.

☙Ma note:☙

🌟6/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: Katharine Ashe
Série : Le duc diabolique
Volume : 1
Editions J’ai lu pour elle
Collection : Aventures et Passions
Genre : Historique
Thématiques : Romance historique
Date de parution : 03/01/2018
Nombre de pages : 384
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *