Le club des tricoteuses anonymes, tome 2 : Simplement amis (malgré affinités)- Penny Reid

Critique Romance: Le club des tricoteuses anonymes, tome 2 : Simplement amis (malgré affinités) de Penny Reid

Les romans de Penny Reid sont comme des petits bonbons acidulés, remplis de surprises, d’émotions et de d’une douceur infinie incroyable. Si vous voulez une lecture riche, intense, sympathique, agréable et j’en passe, sa saga Le club des tricoteuses réunit tout ce qui me fait fondre.

☙Synopsis:☙

Il y a trois choses que vous devez savoir sur Elisabeth Finney : 1) elle souffre d’un syndrome sévère du sarcasme, surtout lorsqu’elle est troublée, 2) personne ne la trouble autant que Nico Manganiello et 3) elle sait tricoter.

Elisabeth Finney a presque toujours raison sur tout : l’intérêt musical des Boys Bands est sous-évalué par la société, les « Et plus si affinités » avec les Ken humains sont bien mieux sans attaches et elle a déjà manqué sa seule et unique chance de trouver le Grand Amour. Mais lorsque les plans d’Elisabeth de profiter des « Et plus si affinités » sans s’embarrasser d’attaches sont déjoués par l’incroyablement irritant, charismatique et macho Nico Manganiello – son ancienne Némésis – elle se retrouve à lutter pour maintenir la barrière électrique autour de son cœur tout en cherchant à éviter l’électrocution ou pire, le coup de foudre.


☙Mon avis:☙

J’ai découvert le style de Penny Reid avec le premier volet : Femme des cavernes recherche humain. J’ai rencontré un groupe de copines réunis dans un club de tricot. Des amies loufoques, différentes, intrigantes, charmeuses, ravissantes et pleines de bons sentiments qui m’ont emporté dans leurs aventures.

Tous les mardis, les héroïnes se retrouvent pour une soirée tricot. Dans le précédent tome, les bases étaient posées et laissaient la part belle à Janie et Quinn. J’ai plongée et je n’ai pas regretté un seul instant de les suivre dans leur romance. Mon attention a été captivée par les personnages qui sont décrits. J’ai aimé ces femmes qui se croisent autour d’un travail manuel pour papoter et la modernité des mots. Le cocktail est juste savoureux. J’ai adoré le principe des soirées à rigoler, à se détendre, à échanger les bons et les mauvais moments tout en tricotant. Le sourire s’installe très rapidement et il s’intensifie au fil des pages.

Penny Reid dépeint des protagonistes attachants, imparfaits, réalistes qui font mouche. Chacune des copine a des traits particuliers, ils ne sont pas tout de suite tous dévoilés d’un coup. Chacune attise la curiosité. Et chaque tome apporte des réponses sur une précisément. J’ai aimé ce mélange entre la gentille, la sage, la décalée et j’en passe. Elles m’ont fait penser à Monica, Phoebe et Rachel (F.R.I.E.N.D.S), les personnalités se complètent et donnent une dynamique pleine de peps à la trame.

Elisabeth Finney et Niccolò Manganiello ont des liens un peu chien et chat. Ils jouent à je t’aime moi non plus. Ils se connaissent depuis leur enfance. Et j’avoue que j’ai un faible pour les romances qui se déroulent entre deux amis de longue date. J’aime voir comment les choses évoluent. J’aime voir cette étincelle qui passe de l’amitié à l’amour brillé. Les tensions existent depuis plusieurs années entre les deux héros. Elisabeth ne garde pas de bons souvenirs du garçon. Le destin décide de les rapprocher en le remettant sur la même route. Les explosions risquent de fuser.

L’auteure dresse une romance sucrée, qui pétille. J’adore définitivement sa manière de placer les pièces de ses histoires. J’adore le côté swooney qui se dégage de ses personnages. J’aime la manière dont elle distille les indices pour les relations de ses héros. Je fonds. Et elle a un don pour dresser des personnages masculins particulièrement attrayants. Il est difficile de leur résister. Magnétique. Séducteur. Torride. Eli tente de lui résister. Mais l’alchimie est là. Elle attise les flammes. Notre héroïne a ses raisons de rester sur ses gardes, de ne pas craquer. Comment accepter d’aimer avec la peur de perdre l’être désiré? Nico parvient par touche à animer leur lien. Il se bat pour leur amour. Il n’hésite pas. A travers son personnage, l’envers de la célébrité se dévoile.

L’écriture est fraîche, drôle, enflammée, piquante et monstrueusement séductrice. L’ennui n’est jamais au rendez-vous. Le ton se pare de passages légers tout en ayant des pointes tristes. Les nuances se posent en plusieurs couleurs. Les émotions sont emportées. Divines. Penny Reid donne vie à un récit qui allie des passages douloureux et heureux avec brio. J’ai eu des larmes, des sourires tout le long. J’ai adoré. J’ai fermé les yeux sur les longueurs. J’ai juste voulu me laisser porter par la romance contemporaine toute mignonne qui se dessine au gré des chapitres. Les répliques sont teintées de passion, de craintes, de doute, d’une tendresse incroyable. Tous les héros sont attachants. C’est addictif et prenant.

En bref, Simplement amis (malgré affinités) est ce genre de lecture qui vous entoure d’un cocon romantique adorable, craquant et doux. Un de ceux qui fait du bien au moral et colle du baume au coeur. La série est en passe de devenir une de mes favorites. Elle a gagné sa place à côté de Jill Shalvis chez moi. Une jolie histoire sur les erreurs, les secondes chances, l’amitié et l’amour se dresse au fil des pages avec un côté fleur bleue qui pousse à en vouloir adhérer dans le fameux club des tricoteuses de Penny Reid. Un grain de folie pétillant à souhait à offrir pour chasser les nuages. Foncez!!!

 

☙Ma note:☙

🌟8+/10🌟

☙Informations:☙

Titre VO : Friends Without Benefits : An Unrequited Romance
(Knitting in the City #2)
Série: Le club des tricoteuses anonymes
Tome 1:

[Avis] ☙ Le club des tricoteuses anonymes, tome 1 : Femme des cavernes recherche humain☙ par Penny Reid

300 pages
Editeur : MXM BOOKMARK
Collection: Infinity
Édition : 1 (23 août 2017)
Prix: 25 euros
Disponible en numérique: oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

1 commentaire sur “Le club des tricoteuses anonymes, tome 2 : Simplement amis (malgré affinités)- Penny Reid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *