Lancement de la collection Victoria des éditions Harlequin

Il y a tout juste une semaine, j’ai eu la chance d’assister à la soirée de lancement des éditions Harlequin pour leur nouvelle collection de romance historique intitulée Victoria. L’événement s’est déroulé dans un lieu prestigieux de la capitale: le restaurant Lapérouse. Les décors se sont prêtés à l’ambiance régence. L’accueil était chaleureux, sympathique à souhait et permettait de s’immerger dans l’univers de la Régence par le biais de l’équipe déguisée pour les circonstances dans de somptueux habits de l’époque.
Soirée Harlequin Régence

La soirée a offert un joli écrin à la présentation de la collection Victoria avec l’énoncé des prochaines sorties. Les premières seront publiées en mars 2016. Puis s’ensuivra un rythme de parution tous les deux mois. Des noms connus de la romance historique arrivent Laura Lee Gurkhe, Julia London, Karen Ranney ou Stephanie Laurens. (Petit soupir pour cette dernière avec ses Cynster, vous allez les rencontrer, je vous conseille vraiment de vous plonger dans les récits de cette famille). La Régence est à l’honneur pour commencer. Ensuite, d’autres époques suivront comme les Ecossais (Non non je ne bave pas du tout déjà à l’idée) et le Moyen-âge. De quoi promettre des heures de divertissements et ravir un large public amateur de romance.

Audacieuse Heather de Stephanie Laurens

L’un des atouts de la soirée a été l’intervention d’une conférencière. (J’ai honte d’avoir oublié son nom… j’ai pas pris de notes, tout de mémoire… et avec la fatigue j’ai un petit bug, je l’avoue). Ses propos étaient passionnés et passionnants. l’idée de toucher du doigt et d’expliquer la période Régence avec ses moeurs, ses coutumes, les débuts des jeunes filles dans la haute société, son rôle, les codes se sont avérés très intéressants et captivants. La femme n’avait pas de vraie légitimité ni identité en dehors du mari ou de leur famille. Les jeunes filles non mariées restaient à la charge de leur parent. La première entraînait dans son sillage si elle demeurait célibataire la chute de ses soeurs. Les mariages se déroulaient non par amour, la grande majorité des cas c’était pour des alliances, des échanges de procédés… L’amour romantique décrit dans les romans est loin de la réalité. Ce fut un moment très agréable. J’aurai pu écouter des heures le résumé des us et coutumes avec les tenues, les salons, les activités.

N’ayant aucun déguisement de Régence, je n’ai pas vêtu mes plus beaux atours. (Hum, oui les robes et moi ça fait légèrement deux… j’ai admiré et trouvé magnifique celles portées par l’équipe Harlequin et le costume de Mr était excellent). Un concours a récompensé le meilleur costume, la gagnante a été une rédactrice du site LesRomantiques.com. Elle a remporté un abonnement d’un an à la collection Victoria.

La perle rare Laura Lee Guhrke

Je suis repartie avec un sac contenant un éventail, un miroir de poche et les trois premières parutions de la collection Victoria:
1/ Stephanie Laurens Audacieuse Heather
2/ Liz Carlyle: L’héritière Bellacombe
3/ Laura Lee Guhrke: La Perle Rare

Merci aux éditions Harlequin pour cette superbe soirée de lancement.

2 commentaires sur “Lancement de la collection Victoria des éditions Harlequin

    1. Oui j’ai pu rencontrer l’équipe discuter de Bad (uhuhuhu non je ne suis pas du tout sous le charme de Bax, arg si beaucoup…) j’ai discuté avec des blogueuses adorables. J’ai vraiment apprécié l’ambiance, le rendu et les découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *