Je hais la Saint-Valentin- Allison Rushby

Critique roman: Je hais la Saint-Valentin de Allison Rushby

Une romance atypique, un peu à contre courant qui laisse un petit nuage doux amer derrière lui. Du moins pour moi… même si j’avoue que l’idée d’un récit teinté de petits airs à la Scrooge m’a séduite sur certains points.

☙Synopsis:☙

La Saint Valentin, j’ai horreur de ça. Et pour cause : c’est le jour qu’a choisi Mike, mon fiancé, pour m’annoncer que tout était fini entre nous. Avouez que question délicatesse, on peut trouver mieux !
Cette année, je mets donc un point d’honneur à ne pas célébrer la « fête des amoureux ». D’ailleurs j’ai vraiment mieux à faire : ranger mes placards, trier mes relevés bancaires, et me lover confortablement dans mon canapé avec mes deux chats pour rattraper tous les épisodes de Sex and the City que j’ai ratés.
Donc, avis aux copines : inutile de chercher un ami d’amis qui n’aurait personne avec qui passer la Saint Valentin ? ce genre de plan galère ne m’intéresse plus ! Sauf, bien sûr, si le célibataire en question a un petit air Keanu Reeves. Et dans ce cas, les filles, vous pouvez toujours me joindre sur mon portable…

☙Mon avis:☙
Le titre m’a fait sourire. Je me suis dit que j’allais découvrir une histoire différente. Et quelque part, je n’ai pas été déçue. Car Allison Rushby donne vie à une héroïne qui est loin d’adorer toute l’ambiance sucrée, doucereuse et romantique qui
accompagne la Saint-Valentin.

Difficile de ne pas baigner dans l’atmosphère romantique autour des couples quand vous êtes une photographe de mariage. Olivia possède un coeur blasé, un tantinet aigri devant le bonheur des autres. Ses amies ne désespèrent pas de la caser. A son plus grand damn, elles n’arrêtent pas d’arranger des rendez-vous. L’amour pour l’héroïne n’existe plus depuis que son ex Mike lui a brisé tous ses rêves le 14 février. Pas à pas, le coeur se dévoile. Les raisons de son célibat titillent l’esprit.

Drew, le héros va bouleverser son univers. Surtout qu’il a des faux airs à Keanu Reeves. Comment résister? Peu à peu, le flirt s’engage. Peu à peu, les barrières céderont, non sans travail et patience avant. Un échange teinté de malentendus, de secondes chances, de visites de fantômes des Saint-Valentin passées, des coups de pouce du destin, Olivia voit son regard changer un peu. Elle réfléchit au fil des rencontres sur ses choix. La romance n’a pas de vraies surprises en son sein. Elle se devine rapidement. Peut-être trop. La trame laisse un souffle étrange sur son passage.

La magie n’a pas totalement opéré à mes yeux. Je suis restée sur le bords de la route par moments. Le prince charmant Drew tombe à pic pour redonner espoir à l’amour. Il donne des sourires en barre avec sa patience, sa douceur. Il séduit en un éclair. L’histoire qui découle des mots de Je hais le Saint-Valentin s’avère attendrissante, sympathique, divertissante, mais sans réelles étincelles. Dommage…

Je ne m’étale pas car je reste mitigée sur ma lecture… Peut-être accrocherez-vous davantage que moi.

☙Ma note:☙

🌟6/10🌟

☙Informations:☙

Editions Harlequin
Genre : Romance contemporaine
Collection Hors collection
Date de parution: 1 février 2018
Hors collection N°65
368 pages
Prix: 7,50 euros
Disponible en numérique: oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *