Interview de Gérard Palant, auteur de Rencontres d’un drôle de type

Le 11 juin 2014, une nouvelle collection numérique a vu le jour aux éditions Milady: Emma.

L’un des premiers romans proposé s’intitule Rencontres d’un drôle de type de Gérard Palant.

Résumé :

Gérard vient de divorcer. Bien qu’échaudé par la vie et ses déceptions, il se fait la promesse que jamais il ne renoncera à rire de ce qui pourrait lui arriver. Il rêve encore d’amour et de femme idéale, mais où trouver l’âme sœur, en ces temps connectés ? Quinquagénaire candide au cœur tendre, mais à l’humour décapant, Gérard se lance à l’assaut des sites de rencontre. Et réalise bientôt que trouver la perle rare ne sera pas chose aisée. D’autant qu’il l’imagine plutôt jeune, mince, aux yeux clairs et à la longue chevelure blonde. Gérard nous livre le récit hilarant et touchant de ses mésaventures et rencontres, de la course en Vélib’ à la partie de bowling, de la collectionneuse de « Meetic Boys » à l’intense férue d’astrologie… Et apprend en chemin à vivre seul, à goûter l’instant, les plaisirs de l’indépendance, et à se faire cuire un steak ! Toujours drôle, mais jamais cruelle, cette comédie romantique, chronique des temps modernes et de l’amour 2.0, se lit d’une traite et a la force des histoires vraies.

rencontres-dun-drole-de-type-de-gerard-palant-cover-emma-milady

Informations sur l’auteur Gérard Palant: Né en 1943, enfant d’immigrés, Gérard Palant est élevé dans le culte des grands écrivains de langue française et le respect du savoir. Polyglotte, touche à tout, passionné de cinéma et de littérature, il rédige en ce moment un livre destiné au grand public sur les rapports entre le trench et le film.

Interview de l’auteur: 

1)      En deux ou trois phrases, comment présenteriez-vous votre livre ?

C’est le témoignage d’un senior à l’ancienne, fleur bleue et romantique confronté aux nouvelles méthodes de rencontres sur Internet. Le monde a changé, les mœurs ont changé, les femmes sont plus libres mais la seule chose qui a changé en lui, c’est le nombre de ses années.

Ce témoignage colle au plus près de la réalité, celle-ci étant souvent plus drôle que la fiction, pourquoi la transfigurer ? Toute ressemblance avec des personnages existants n’est donc pas fortuite.

 

2)      Dans les romances historiques, on trouve des relations bridées par les convenances, les chaperons et les mariages arrangés. Votre histoire, qui est une comédie romantique des temps modernes, en est bien sûr à mille lieues. Auriez-vous préféré trouver votre princesse lors d’un bal au XIXème siècle ou sur un site de rencontre aujourd’hui ?

Si je suis assurément d’un autre temps, je suis surtout un idéaliste mal à l’aise ici et maintenant qui l’aurait été hier et ailleurs. Je serai toujours un naïf au cœur tendre qui se heurtera aux moulins de la réalité, à toute heure et en tout lieu.

 

3)       Selon vous, l’impact d’Internet sur les relations amoureuses est-il positif ?

L’impact d’Internet est assurément positif comme en témoignent les millions de célibataires inscrits mais je crois, comme dans la chanson du film CASABLANCA : « fundamental things apply, as time goes by », que les choses fondamentales finissent toujours par arriver au fur et à mesure que le temps passe » : en résumé, ce qui ne change pas est plus important que ce qui change. Le changement, c’est l’invention des nouvelles générations pour prendre plus vite la place des anciennes. Et cela marche, la preuve : elles y parviennent.

 

4)      Que retenez-vous de ces drôles de rencontres virtuelles ?

Ce que je retiens de ces rencontres virtuelles, c’est qu’elles ne m’ont pas retenu. Mais si, comme je le crois, la seule façon d’apprendre à vivre, c’est de vivre, j’ai donc appris. Et puis, ne leur dois-je pas un livre ?

Photographie de couverture : © Shutterstock/Verdateo

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *