Hôtel Grand Amour- Sjoerd Kuyper

Critique roman: Hôtel Grand Amour- Sjoerd Kuyper

☙Synopsis:☙

Au moment où Vic, 13 ans, marque le but qui qualifie son équipe, son père
s’effondre, victime d’un infarctus. Il est emmené d’urgence à l’hôpital et
Vic et ses trois soeurs doivent alors gérer seuls l’hôtel familial. Très vite, c’est le grand n’importe quoi ! Les clients s’enfuient, les créanciers débarquent : il ne reste plus que quinze jours pour sauver l’hôtel ! Sans rien dire à leur père…
Tenir un hôtel avec trois soeurs survoltées, un papa à l’hôpital, un cuisinier démissionnaire, des clients qui fichent le camp ? Du haut de ses 13 ans, Vic pense qu’il peut y arriver… Le héros nous plonge dans une histoire pleine d’émotions, de sensibilité et d’humour, avec une bonne dose de débrouillardise.
Ce magnifique roman a été adapté au cinéma au Pays Bas en 2017.

☙Mon avis:☙

Il existe des histoires qui vous emportent dans des chemins remplis de sourires et de larmes, dans un cocktail étonnant, superbe de bout en bout. L’air de rien, Sjoerd Kuyper aborde des sujets délicats comme le deuil, la maladie, la famille, les premiers amours sans tomber dans le cliché. Il se dégage une délicatesse, un amour pour ses personnages.

Sjoerd Kuyper dresse le portrait d’un adolescent de treize ans assez ordinaire au premier regard, puis le voile se lève. Le héros vit dans un hôtel géré par son père. Son coeur bat pour Isabel, passionné par le football, il rêve d’intégrer une équipe. Son quotidien est bien occupé. Tout se bouscule quand son père fait une crise cardiaque. Le jeune garçon décide de prendre le relais avec ses trois soeurs. Pour évacuer ses émotions, il se confie à un journal intime.

Le roman se lit rapidement, facilement et avec plaisir du début à la fin. Le narrateur semble être proche de son lectorat. Avec humour, il s’exprime sur son magnétophone à cassette, laissant libre cours à tous les changements qui ont perturbé son existence. Difficile de cacher les problèmes son paternel, difficile de faire face à tout, mais Vic y parvient avec la magie de l’adolescence. Il n’abandonne jamais. Le ton léger permet de désamorcer les drames. Les liens se ressoudent doucement. Ils grandissent et se forment plus fort qu’avant. Vic se rapproche de ses soeurs Laeti, Alex et Pétro. Chacune a des particularités, chacune a un petit grain de folie douce et irrésistible.

Vic est le pilier de sa famille. Il est ce genre de personnage craquant, qui donne envie de le suivre n’importe tout. Du haut de ses treize ans, il essaie d’aider son père, il lui cache les soucis et tient à être sérieux à la tête de l’hôtel. Le coeur bat. Le coeur souffre. Le coeur s’interroge. Le coeur comprend ce jeune garçon et ses soeurs qui ont peur de perdre le parent qu’ils leur restent.  Les situations loufoques, les touches déjantées, un peu barrées offrent un écrin tout en subtilité, en sourire et en émotions.

Au final, Hôtel Grand Amour s’avère un roman pépite. A travers le regard de Vic, plusieurs sujets sont abordés avec la justesse, les imperfections, les aléas de l’adolescence. Les mots se parent d’une douceur, d’une tendresse infinie pour ce héros et sa manière de voir les événements qui arrivent. Un roman rempli de bons sentiments, émouvants, merveilleux à lire d’urgence. De beaux fou-rires sont enfermés dans ce roman, partez vite à leur rencontre. 

☙Ma note:☙

🌟9+/10🌟
Coup de foudre

☙Informations:☙

Auteur: Sjoerd Kuyper
Thèmes : Amour, Famille, Frère/Soeur, Maladie
Editions Didier Jeunesse
Nb de pages :224 pages
Parution : 11 octobre 2017
Prix: 15,50 euros
Disponible en numérique: oui
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *