Horizon- Tome 1- Crash- Scott Westerfeld

Critique roman: Horizon- Tome 1- Crash- Scott Westerfeld

Imaginez un mixte d’Hunger Games, Le Labyrinthe et Lost version jeunesse, laissez-vous entraîner sur les traces de huit jeunes survivants d’un crash aérien. Scott Westerfeld

☙Synopsis:☙

Après un crash aérien au dessus de l’Arctique, huit jeunes survivants se réveillent, s’attendant à un paysage de neige et de glace. Autour d’eux s’étend une jungle étrange, impossible à identifier.
Peu de nourriture, pas d’eau potable, la jungle qui les entoure regorge de menaces surnaturelles : oiseaux carnivores au bec tranchant comme des lames de rasoirs, baies empoisonnées, et un cri sinistre qui résonne la nuit, se rapprochant petit à petit…
Où ont-ils atterri ? Sont-ils les victimes d’un accident d’avion ou le jouet d’une expérience ? Auront-ils le courage de faire face à la menace qui les entoure ?

☙Mon avis:☙

L’idée de départ m’a immédiatement fait penser à Lost. (Une de mes séries favorites si vous retirez la fin… ). Dès les premières pages, j’ai été happé dans les pas des jeunes héros. La retranscription du vol, des mystères autour du crash prend aux tripes et captive l’attention.

Une force énigmatique bouleverse le vol menant au Japon. Un accident survient entraînant un groupe d’adolescents dans une jungle tropicale hostile. L’atmosphère dégage un côté surnaturelle intéressant, plein de secrets, intrigant, elle pique au vif. Rien ne semble être porteur d’un espoir. L’intrigue place des pièces pas à pas. Elle distille une bonne dose d’action, de réflexion le tout dans un rythme plaisant. Les enfants dès 10 ans risquent de succomber au charme des créatures bizarres, des énigmes et des promesses énoncées.

Scott Westerfeld possède un style fluide, addictif, simple et efficace. Il parvient à donner vie à un récit passionnant malgré les étincelles pas toujours originales. Les faits sont énoncés sans détour. Les personnages manquent parfois de substance, mais l’ensemble est cohérent, sympathique et parfait pour titiller l’intérêt. La faune, la végétation les submergent, les emprisonnent et les poussent à dépasser leur limite.

Les huit héros sont tous différents. La bande regroupe un peu tous les genres et caractères. Il est dommage que tous n’ont pas le même traitement. Néanmoins, les bases se présentent avec assez de points intéressants pour retenir l’attention. Chacun possède ce je ne sais quoi qui ne demande qu’à être développé. L’impression de poser les bases, les présentations se ressent jusqu’au bout. Les détails superflus évitent de sombrer et de perdre le fil. Droit au but, sans fioritures.

L’univers mystérieux créé dans ce premier tome propose de belles promesses. Les lignes ne sont pas définies. Le brouillard demeure jusqu’à la dernière ligne sur le futur des adolescents. Le ton est captivant, dangereux, envoûtant. Les frissons montent le long de la colonne. Vu le cliffhanger, il me tarde découvrir la suite. Le lecteur renferme le roman avide d’en savoir plus.

 

☙Ma note:☙

🌟8/10🌟

☙Informations:☙

Auteur: Scott Westerfeld
Traduction: Nathalie Huet
300 pages
Editeur : Albin Michel Jeunesse
Date de parution: 30 août 2017
A partir de 10 ans
Collection : A.M.ROMANS ADOS
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *