[Film Disney] Clochette et la Créature légendaire : Crognon

Le nouveau volet de la Fée Clochette arrive sur les écrans de cinéma le 8 avril 2015. L’occasion de rencontrer le héros légendaire: Crognon.
Clochette et la créature légendaire - Affiche

Source communiqué de presse: Présentation de Grognon la Créature légendaire

Tapi dans sa tanière sombre aux confins du territoire des fées, Grognon est une créature gigantesque aux yeux verts et luisants qui fait l’objet d’une légende millénaire. Son apparence s’inspire volontairement de celle d’animaux familiers afin d’aider les spectateurs à percevoir l’être sympathique qui sommeille en lui. Le réalisateur a imaginé la dangereuse créature alors qu’il écrivait l’histoire et a fait appel à des artistes tels que Dave Coleman, Ellen Jin Over et Ryan Green, storyboardeur (et diplômé en biologie), pour parfaire son apparence. Le fait que Grognon soit couvert de fourrure a représenté un défi pour les cinéastes. Stephen Heidelberg, responsable du squelettage et de la simulation, explique : « Nous avons vraiment cherché à créer un personnage aussi réaliste que possible : ses poils bougent avec le vent et interagissent avec la poussière de fée. »

Doté d’un corps de bison, Grognon possède une queue préhensile – comme un opossum – qui lui permet de s’accrocher aux arbres, mais qui révèle aussi son humeur. Michael Greenholt commente : « J’ai observé le chat d’un de mes amis en me demandant comment il bougeait la queue lorsqu’il était curieux, ou nerveux. Un simple mouvement peut révéler tout un processus de pensée qui ne se décèle absolument pas dans le reste du corps. Des petits mouvements secs trahissent l’agitation, et de larges mouvements fluides indiquent un état plus détendu. »


Les mouvements variés de la créature légendaire ont nécessité un squelettage complexe. Ses oreilles, semblables à celles d’une vache, concourent à exprimer son état d’esprit, tout comme ses grands yeux qui, s’ils sont verts et brillants, sont aussi expressifs que ceux d’un chien. Grognon possède plusieurs rangées de dents, comme un requin, mais il a la langue d’une grenouille. Sa fourrure et ses cornes semblent parcourues d’éclairs, et la bosse qu’il a sur le dos dissimule une paire d’ailes immenses, semblables à celles d’une chauve-souris. De plus, les animateurs l’ont également doté de pattes à mi-chemin entre celles d’un hippopotame et celles d’un triceratops, et d’en faire un herbivore. C’est pourquoi sa démarche ressemble davantage à celle d’un zèbre qu’à celle d’un lion.

Ryan Green déclare : « Il nous a semblé logique de le faire ressembler à plusieurs animaux. C’est d’ailleurs ce qui pique la curiosité de Noa. » Et le producteur Michael Wigert de poursuivre : « Nous avons créé sa voix en utilisant divers cris : lamas, chameaux, chiens et chats. Cela donne une dimension plus réaliste au personnage. Sa voix est en tout point unique et en même temps réelle… Elle semble venir d’un autre monde mais nous est aussi étrangement familière. Elle permet à ce géant de prendre vie. »

1 commentaire sur “[Film Disney] Clochette et la Créature légendaire : Crognon

  1. Bonjour,

    Savez-vous à partir de quel age ce dessin animé peut être vu, SVP?
    Ma poulette a 4 ans et demi et est fan de Clochette et ses copines mais elle est assez chochotte. Elle regarde d’habitude des choses vraiment de son age (Winnie, Charlotte aux fraise et le programme Piwi+) mais vu son amour pour les fées et les princesses, nous avons dérogé pour Cendrillon (il ne s’y passe quand même pas grand chose) et les Clochettes (son préféré étant « Clochette et l’expédition féérique » avec la petite fille)… Pour la fée pirate, j’avais déjà eu l’impression qu’il était un peu « plus dur » que les précédents, j’ai donc un peu peur que Disney continue sur sa lancée et que ma poulette ait peur de ce gros monstre poilu.
    Merci (et désolé pour la longueur du commentaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *