Festival de Cinéma Européen des Arcs 2010: bilan et prix

Le 17 décembre 2010 sonné la fin du Festival de Cinéma Européen, 12 films étaient en compétition pour cette deuxième édition. Dans un cadre sublime avec le Mont-Blanc et les montagnes enneigés en fond, le Festival ouvre la saison de ski des stations savoyardes des Arcs.

Présentation des douze films en lice:

  • Adem (Oxygen – Oxygène) de Hans van Nuffel Belgique
  • Beli, beli svet (White White World) de Oleg Novkovic Serbie, Allemagne, Suède
  • Chico & Rita de Fernando Trueba, Javier Mariscal et Tono Errando Espagne, Royaume Uni
  • Drei (Three – Trois) de Tom Tykwer Allemagne
  • En ganske snill mann (A Somewhat Gentle Man – Un Chic type) de Hans Petter Moland Norvège
  • Essential Killing de Jerzy Skolimowski Pologne, Royaume Uni, Norvège, Irlande, Hongrie
  • Kray (The Edge) de Aleksei Uchitel Russie
  • Neds de Peter Mullan Royaume Uni
  • Pal Ádrienn (Ádrienn Pal) de Agnes Kocsis Hongrie, Autriche
  • R de Michael Noer et Tobias Lindholm (Danemark)
  • También la lluvia (Even the Rain – Même la pluie) de Iciar Bollai (Espagne)
  • Tilva Ros de Nikola Lezai (Serbie)

Bilan des récompenses:

  • Prix du Public: Même la pluie
  • Prix du Jeune Public: Même la pluie
  • Prix Spécial du Jeune Public: Oxygène
  • Prix Cineuropa.org: Chico & Rita une animation sur des airs de jazz qui pourrait donner des sueurs aux grands studios comme Disney.

Même la pluie a su conquérir les jurys pour de multiples raisons. C’est un des grands vainqueurs du Festival de Cinéma Européen des Arcs. Pour ma part, j’attends avec impatience le 5 janvier pour le voir.

5 Prix on été remis par le jury international:

  • Prix de la meilleure photo: Neds
  • Prix de la meilleure interprétation masculine: Juan Carlos Aduviri pour son rôle dans Même la pluie.
  • Prix de la meilleure interprétation féminine: Jasna Đuričić pour son rôle de mère incroyable dans White White World (critique prochainement)
  • Prix spécial du Jury: The Edge une version russe d’Unstoppable avec une photographie à tomber, des histoires d’amour touchante, des personnages attachants et une taïga qui cache bien plus que la neige laisse entrevoir.
  • Prix de la flèche de cristal: Un chic type. Un film dur, écrit d’une manière poétique il montre les côtés durs de la vie tout en conservant une lumière.

Je n’ai pas pu assister à toutes les projections avec une arrivée le mercredi 15 décembre, je n’en ai pas moins réellement apprécié le choix des thèmes: la recherche de soi, les tragédies liées à nos actes. Un panel impressionnant qui a su plus ou moins trouver un écho à mes yeux. 3 films primés m’ont retourné: Chico & Rita, The Edge et White white world. Rendez-vous au prochain Festival qui aura lieu du 10 au 17 décembre 2011 avec si j’en crois cette deuxième année d’aussi bons et merveilleux films hétéroclites. Longue vie au cinéma européen. Il est dommage de noter que certains pays voient leur production cinématographique chuter voir mourir. Une belle preuve que le 7eme art existe en dehors des blockbusters ou des films d’auteur américains ou français.

J’ai ma curiosité attiser après avoir vu Thomas Vinterberg le réalisateur de Festen, j‘ai une soudaine envie de découvrir plus d’oeuvres venant du Danemark.

4 commentaires sur “Festival de Cinéma Européen des Arcs 2010: bilan et prix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *