[DVD] Prince of Persia:les sables du temps

J’ai eu l’occasion de revoir Prince of Persia en DVD. J’ai un peu modifier ma perception sur le film ou pas depuis ma découverte en avant-première. Vous vous souvenez, je vous en avais parlé par ici. Un visionnage en famille, un moment de détente plus tard, je me pose pour revenir sur l’adaptation du jeu vidéo.

Je reconnais que l’image a le don de me scotcher les yeux l’air de rien. Le DVD offre une facture très sympathique.

Les bons points:

  1. Dastan alias Jake Gyllenhaal son torse, son physique a lui seul remporte facilement la palme pour nous pousser à nous concentrer sur les aventures des sables du temps.
  2. Tamina (Gemma Arterton) un joli minois de princesse en danger.
  3. Les cascades
  4. Les costumes
  5. Les effets spéciaux
  6. Pas de sang à gogo, le film vise un public large. Les jeunes de moins de 10 ans peuvent le regarder.
  7. Les méchants: Les Hassassins.

Les mauvais points:

  1. publicité vivante pour le régime de carottes. Un teint plus orange que ça tu meurs. Un sentiment de retourner dans les années 60.
  2. Gemma Arterton un peu fade dans son rôle
  3. Les coupures dans l’action qui perdent le spectateur.
  4. Les massacres ne font pas couler de sang.
  5. Les héros combattent et ressortent indemnes. Un peu trop Disney.

Mon verdict reste le même Prince of Persia en charmante compagnie c’est divertissant si on a pas un fan du jeu vidéo ni un puriste à ses côtés ni un personnage qui vous fait un parallèle avec le Roi Scorpion quoi que c’est assez drôle en vrai. D’autant plus que ça pimente le film. A voir en famille pour se détendre après une dure journée.

En bref: -Je me répète- Si je passe sur le scénario, sur les blancs qui m’ont laissé perplexe, les autruches, les décors sortis d’un jeu de légo par moments, Prince of Persia: les sables du temps est un divertissement passable. Un peu en dessous de ce que j’aurai espéré pour une adaptation de jeux vidéo. En même temps, j’en attendais pas non plus un incroyable plaisir pour les yeux, les oreilles et les neurones. Les effets de parkour m’ont plu et les scènes de combats aussi. J’ai apprécié les Hassassins même si Conan le Barbare me venait à l’esprit. Un soupçon un peu plus traité en profondeur, les méchants auraient été des perles de substance maléfique à l’écran. Non, à vrai dire tout l’ensemble aurait mérité un autre traitement. Je mets un joker sur les acteurs et la quintessence de leurs dialogues. Un truc pour ne pas réfléchir en famille. Prince of Persia devrait plaire à la plupart des spectateurs, il est écrit pour. Moi, je me suis ennuyée un petit peu, j’ai manqué de décrocher à plusieurs reprises sous les éléments du blockbuster: action,humour et amour mais platonique hein on est chez Disney. Les costumes sont visuellement réussis, les décors se laissent admirer. Je ne suis pas la seule à avoir ce ressenti, Monsieur Moop a trouvé dommage de ne pas retrouver son jeu vidéo préféré.

Les bonus du DVD:

Making of Fitness:

Making of Voyage dans le temps:

Making of Création d’une aventure épique:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *