[DVD] Eyes Of War, un voyage dans la peau d’un photographe de guerre

Eyes of War est un film sur  les reporters de Guerre. Le réalisateur Danis Tanovic a décidé de montrer l’histoire sur deux facettes. La première est l’aventure des deux reporters un peu longue, bien menée cependant.

Je vous avouerai que je souhaitais voir le film uniquement pour Christopher Lee. L’attente aura valu la peine. L’arrivée de l’acteur marque tout de suite. Son charisme et sa prestance crèvent l’écran. Il tient magnifiquement son rôle d’un semblant de psychologue espagnol (il ne se déclare pas comme tel). Rien que pour lui, le film vaut le détour. Je dois admettre que Colin Farrell (Mark) a aussi de quoi séduire. Mark est rongé de l’intérieur. Les remords et la culpabilité le mangent petit à petit. Le héros n’arrive pas à profiter de son retour, ni de sa femme. Son coeur est toujours sur les champs de guerre. Les souvenirs des conflits se greffent par dessus ses soucis, ses émotions. Une part de lui se haît, l’autre souhaite vivre. Christopher Lee l’aidera dans sa qupete pour recoller les morceaux. Le chemin s’avère long et fastidieux. A noter la performance de Paz Vega admirable en femme forte malgré toute la dureté des événements.

La séparation des deux vies des photographes Mark et David est dévoilée d’une manière remuante, bouleversante. La guerre est montrée telle qu’elle est, sanglante, bouleversante, cruelle. Dur de ne pas sombrer dans un univers si sombre. Leur vie loin des conflits a des marques comment ne pas en avoir?

Eyes of War est plus complexe que les apparences laissent le supposer. Les personnages ont des peurs, des craintes, des doutes et des secrets lourds à porter. La psychologie est montrée sous un angle intéressant. Même si nous devinons les finalités des actions du héros. Tanovic offre une histoire tournée sans fioritures. La sobriété des images, les chocs qu’elles apportent soutiennent l’ensemble.

Eyes of War est un film de guerre pour vous faire apprécier la vie. Il montre les conflits qui rongent et perturbent les reporters faces aux images, aux actions dont ils sont les témoins. L’humanité subit de rudes épreuves. Les acteurs sont grandioses. Le seul bémol est quelques longueurs qui s’oublient vite avec le traitement des scènes, des relations humaines et de l’âme des reporters.

Critique DVD participant à l’opération Cinetrafic

Note: 7/10

Distributeur: Bac Films

1 commentaire sur “[DVD] Eyes Of War, un voyage dans la peau d’un photographe de guerre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *