Duke Trilogy – Tome 1 Un Écossais inaccessible- Karen Ranney

Critique roman: Duke Trilogy – Tome 1 Un Écossais inaccessible- Karen Ranney

Imaginez une romance qui débute par une étreinte, une grossesse non désirée en est le fruit. Les deux héros devront faire face à des complications et ouvrir leur coeur, apprendre à se connaître pour former un couple. Lorna Gordon et le duc de Kinross forment un duo piquant pour l’époque. Karen Ranney les écrit à la perfection.

☙Synopsis:☙

Si Alexander n’avait pas été aussi éméché lors de ce maudit bal masqué, jamais il n’aurait entraîné cette ravissante Marie-Antoinette dans la serre du château de Blackhall. Jamais il ne lui aurait fait l’amour avec tant de fougue. Maintenant il ne peut s’en prendre qu’à lui-même. Lui d’ordinaire si méfiant est tombé dans le piège le plus vieux du monde ! Cette Lorna Gordon – en réalité une simple domestique – attend un enfant. Et comme il est duc de Kinross, elle va forcément le faire chanter.
C’est du moins ce qu’il croyait quand, sommé par sa mère d’assumer ses responsabilités, il s’en va bon gré mal gré trouver la jeune femme… qui lui claque purement et simplement la porte au nez !

☙Mon avis:☙
Karen Ranney décrit la rencontre de deux coeurs. Un moment d’évasion. Une nuit de folie. Quelques minutes perdues de plaisir loin d’un bal masqué, les apparences trompeuses jouent des tours. Un duc écossais perd la tête devant les charmes d’une belle inconnue lumineuse. Elle éveille ses sens. Elle semble répondre à ses atours. Ils se retrouvent à faire l’amour. La mascarade s’oublie dans un égarement qui ne reste pas sans conséquences… Plusieurs mois plus tard, le héros découvre qu’il va devenir père.

L’orpheline Lorna Gordon rêve de participer au bal. Le roman s’ouvre sur son désir et sa belle prestation pour parvenir à le toucher. Depuis des mois, elle soupire d’admiration, de convoitise. Son seul vrai plaisir résoudre à suivre les études de son défunt père. Sa petite lueur d’espoir dans la monotonie de son quotidien repose sur les apparitions du Duc. L’héroïne est prévenue par sa meilleure amie Nan que sa position ne lui permet pas normalement d’assister à la mascarade qui se déroule dans le château. Peu importe, elle tente le coup. Déguisée afin d’attirer l’attention de Alexander, elle réussit à le titiller. Seulement, les sens enivrés, les deux se laissent porter par l’instant. Ensemble, ils succombent dans les serres et conçoivent un enfant.

Alexander n’avait jamais remarqué Lorna avant la soirée. Jamais il n’avait fait attention à son environnement. Il était brisé. Son ex femme l’a trompée allègrement. Morte en couche, elle n’a pas laissé le temps de panser ses blessures. Les années ont passé. La soeur de la Duchesse habite toujours les murs du domaine. Elle manigance dans l’ombre.

Lorna, quitte son poste, sa grossesse est trop évoluée. Fuyant le Duc, elle ne lui a pas annoncée la nouvelle. Ce dernier la retrouve. D’abord étonné, il finit par la ramener au Duché. L’héritier légal ne sera pas illégitime. Rapidement, les sentiments d’Alex se devine. Il est tombé amoureux sous la pluie. Il a fondu pour cette belle étoile masquée. Pour cette dame qui lui tient tête et ose lui répondre. Seulement, le poids du passé le retient. Les trahisons ne s’oublient pas.

L’intrigue n’a pas de vrais rebondissements. Tout se devine. Tout suit un schéma assez simple et basique. Malgré tout le charme agit. L’attrait se forme. Les personnages prennent une place petit à petit dans le coeur. Ils touchent, émeuvent. Ils sont sympathiques à suivre. Les voir s’apprivoiser alors que tous les deux ont commencé à l’envers s’avère magnifique. Les relations se tissent pas à pas. Lorna avec son nouveau statut ne ferme pas les yeux sur les anciens de son univers. Elle est au contraire fidèle à elle-même. Le coeur sur la main, elle n’hésite pas à dire ses pensées. Elle détonne en tant que Duchesse. C’est une merveille décalée pour son époque.

Karen Ranney dépeint des héros complexes, fascinants, surprenants. Alex est un scientifique qui rêve de reconnaissances par ses pairs. Sexy, un peu brut de décoffrage, tout en retenu en apparence, mais il cache un coeur enflammé. Lorna a le don de créer des produits pharmaceutiques et de séduire par son caractère son entourage.La douairière succombe. Peu de gens ne craquent pas devant la jeune femme. Elle dégage une innocence, une magie qui fait mouche. Les personnages secondaires promettent des aventures toutes aussi intéressantes que la trame principale.

En bref, Un Écossais inaccessible commence sur les chapeaux de roue. Puis les liens se développent doucement. La romance se tisse chapitre après chapitre. Les deux héros emportent dans leur sillage avec un sourire. Karen Ranney possède une plume engageante, passionnante et captivante. Laissez-vous tenter.

☙Ma note:☙

🌟8/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: Karen Ranney
Titre VO : The Scottish Duke (Duke Trilogy #1)
Traduction : Julie Guinard
Editions j’ai lu pour elle
Collection : Aventures et Passions
Genre : Historique
Thématiques : Highlands, Romance historique
Date de parution : 06/12/2017
Nombre de pages : 384
Prix: 7,40 euros
Disponible en numérique: oui

2 commentaires sur “Duke Trilogy – Tome 1 Un Écossais inaccessible- Karen Ranney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *