Dark Desire de Penelope Douglas

Critique roman: Dark Desire de Penelope Douglas

Dark Romance emportait dans un ballet sombre, torturé, malsain, étonnant. Dark Desire fait grimper le côté machiavélique. Si vous aviez déjà eu le coeur serré avec le premier, attendez-vous à être mis à mal d’une manière encore plus horrible dans ce roman. Penelope Douglas capte la noirceur humaine, la transpose et la transforme. La découverte était-elle à la hauteur de mes attentes? Je vous le dis après le résumé.

☙Synopsis:☙

Ce n’était qu’un jeu… Maintenant c’est une traque.

Kai Mori. Beau, riche, talentueux… C’était l’enfant chéri de Thunder Bay jusqu’au jour où il a brutalement tourné le dos à son brillant avenir. Un mystère pour tout le monde, sauf pour moi. La même noirceur coule dans nos veines, la même fascination pour le danger et le secret. Ensemble, nous aurions pu être invincibles, peut-être même heureux. Mais nous n’aurons jamais l’occasion de le découvrir. Car aujourd’hui nous sommes ennemis. Et, si Kai s’imagine pouvoir détruire ce que j’ai de plus cher au monde, je me dresserai sur sa route sans hésiter une seule seconde.



☙Mon avis:☙

Penelope Douglas marque le coeur de son empreinte. Son style fait naître de multiples émotions. Impossible de lâcher ses écrits, une fois lancée dedans, l’attraction et l’addiction s’installent très rapidement. J’aime comment l’auteure retourne les fibres de mon cerveau. Elle mêle habillement des événements cruels, bruts à des phases plus douces. La romance se déploie par le biais d’une route déroutante. Je me suis retrouvée happée dans le sillage de Kai.

L’humain se montre sous un jour noir, fou et rempli de haine. Accrochez-vous.

Kai est loin d’être un doux, un gentil garçon. Il est embourbé jusqu’au cou dans les ennuis. Sa situation complexe, difficile promet une chute catastrophique. Un an après les actes de Damon, les cavaliers ont subi des pertes. Ils sont plus faibles. Ils ont changé. Les démons attendent l’heure pour prendre les rênes. Ils sont là tapis dans l’ombre guettant l’instant de liberté pour s’exprimer. Les nuages se teintent d’obscurité. La lumière s’efface. Les menaces en profitent.

L’auteure place ses pièces tel un jeu d’échecs. Les coups se parent d’une force incroyable. L’esprit est saisi. Il est captivé. Retenu. Il cherche les solutions. Il souhaite la rédemption. Les doutes, les avancements, les manoeuvres entraînent dans un pas de danse malsain. Le coeur se vrille. Kai et Banks sont au milieu avec leur alchimie, leur désir qui flamboie. Le lecteur ne peut pas agir autrement que de dévorer la suite.

L’ambiance dégagé s’en ressent. Les flashbacks ternissent un peu l’intensité du roman. Ils se dénombrent en trop grosse quantité à un moment pour pleinement être appréciable. A force, ils se noient et usent leur potentiel. Dommage. Les souvenirs avaient du charme, mais à petite dose. J’ai aimé savoir comment Banks et Kai se sont rencontrés. J’ai aimé certaines tournures. D’autres m’ont déplues comme la perte de dynamique dans la trame avec les retours dans le passé ou la manière dont les Cavaliers traitent la jeune femme.

En bref, Dark Desire possède bien des atouts. Il explose tout sur son passage. Les Cavaliers s’avèrent réellement complexes. Ils sont passionnants. Chacun capte l’attention et la retient. Les sujets abordés sont difficiles, éprouvants, brutaux, violents, sombres. L’âme souffre. Les conséquences se dévoilent dans un maelström d’émotions. Je suis curieuse de lire l’histoire des autres protagonistes. Surtout vu le dernier chapitre, Penelope Douglas semble avoir le don de titiller la curiosité de son public. L’épilogue tient en haleine. Affaires à suivre. 

 

☙Ma note:☙

🌟8+/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: Penelope Douglas
Genre : New Adult
Editions Harlequin
Collection &H
Date de parution: 9 mai 2018
448 pages – EAN 9782280387576
Prix: 15,90 euros
Disponible en numérique: oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *