Cultissime- Mariana Zapata

Critique roman: Cultissime par Mariana Zapata

Mariana Zapata, je l’attends depuis un moment en français. J’ai foncé lire Cultissime malgré le côté football. Ai-je été ravie de ma découverte? Ou la déception est-elle à la clé? Réponse après le résumé.

☙Synopsis:☙

Lorsque Reiner Kulti, l’icône internationale du football, devient l’entraîneur de son club, Salomé exulte. Elle va côtoyer de près celui qu’elle vénère depuis toute petite et vivre un rêve éveillé ! Mais, une semaine à peine après le début des entraînements, la désillusion est totale. Son héros se révèle distant, voire insaisissable. Comment Salomé a-t-elle pu fantasmer sur cet homme glacial ? Hors de question pour autant d’abandonner la partie et de regagner le banc de touche. Car elle compte bien se dépasser pour impressionner le cultissime Reiner…



☙Mon avis:☙

Autant vous prévenir d’entrée de jeu, il ne se passe pas grand chose tout le long du récit. Les relations se posent tout doucement. Tout tranquillement. Rien ne va rapidement. Si vous n’aimez pas découvrir les personnalités de vos héros en long, en large et en travers avant de succomber dans les bras de l’autre, vous allez être servi.

Une romance qui sort des sentiers battus voilà ce qu’est Cultissime. C’est un cocon pétillant, patient, un parfait petit slow burn. Si vous voulez une histoire d’amour lente, qui prend le temps de s’installer, de distiller les indices qui feront craquer les héros, Mariana Zapata en signe une sublime. Je suis friande des romances lentes, où personne ne se saute dessus au bout de la dizième page et j’ai été servie. C’est typiquement le genre tranquille, agréable, sympathique que j’aime lire.

Mariana Zapata plonge le lecteur dans une romance sportive. Il suit une footballeuse professionnelle et un ancien joueur superstar de clubs européens devenu entraîneur. Les deux destins se retrouvent lier. Salomé a toujours été une fan de Reiner Kulti son nouveau coach. Il est celui qui l’a inspiré. Il est celui qui lui a donné envie de taper dans un ballon. Elle ne pensait pas en tomber amoureuse à ce point. Son rêve éveillé de le croiser se concrétise d’une manière qui bouleversera à jamais leur quotidien. Les sentiments s’installent pas à pas. Tout est distillé par touches. La trame suit son cours tout doux, tout calme avant d’exploser. Et j’ai adoré.

Bon, j’ai tilté, le côté traumatisé par l’allemand scolaire a été un peu mis à rude épreuve avec son héros. Il est taciturne, arrogant, renfermé, assez peu expansif, voir même énervant mais le peu qu’il laisse entrevoir accentue les étincelles. Kulti s’est retiré des matchs. Il vit le football à travers ses athlètes. Il est ombrageux. La solaire Salomé pique à vif son coeur. Le duo se contraste à la perfection. L’ombre et la lumière sont réunis. J’ai adoré les étincelles qui fusent entre les deux héros. J’ai adoré les échanges. J’ai adoré comment des éclairs de la première rencontre, ils évoluent pas à pas en amitié puis en amour. Et cela sans jamais perdre du mordant, du piquant qui flamboient entre eux.

Puis, contre toute attente, ils vont passer de plus en plus de temps ensemble, devenir amis. Pour autant, le ton est toujours aussi piquant entre eux. L’immense majorité de leurs échanges est faite de disputes, de joutes verbales, de surnoms inventifs et fort drôles (de la part de Sal). Ce roman c’est le slow burn poussé à son paroxysme, on n’est vraiment pas dans une romance classique avec force baisers, déclarations et scènes coquines, pas du tout non … Et au final, ça en devient juste un détail. Parce que le plus intéressant, c’est de voir la construction de leur histoire, les voir se chamailler sans cesse, parfois très vertement, parfois de manière plus joueuse, c’est plus fort qu’eux.

Et puis il y a le père de Sal, un personnage drôle et touchant à la fois, qui m’a parfois fait mourir de rire. Ne nous mentons pas, il y a des longueurs oui : les multiples scènes d’entraînement, la routine de Sal … Mais les bisbilles entre les deux héros ne sont jamais loin et c’est bien ça le plus important du livre !

En bref, Cultissime est rempli de charme. Mariana Zapata propose à travers son style fluide, addictif, séducteur une romance toute en lenteur. Elle prend son temps. Elle dévoile peu à peu les sentiments et rend attachants ses héros. Les mots se parent d’une magie agréable. Je ne suis toujours pas fan des ballons ni du football, mais j’ai été très agréablement surprise. J’ai aimé voir grandir peu à peu sous les pics les émotions. Et j’ai adoré l’explosion finale. 

Ps: vivement les prochains romans de Zapata traduits.

☙Ma note:☙

🌟9/10🌟

☙Informations:☙

Titre original : Kulti (2015)
Auteure: Mariana Zapata
Traduction : Charline McGregor
Editions J’ai lu pour elle
Collection : Love Addiction
Genre : Contemporain
Thématiques : Romance contemporaine
Date de parution : 30/05/2018
Nombre de pages : 640
Prix: 8,80 euros
Disponible en numérique: oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *