[Crok’livre] Bébé à bord de Anne Rossi

Synopsis:

 L’aventure et le danger, ça le connaît ! Depuis qu’il s’est fait pirate, le capitaine Barthélémy Renard cherche fortune dans les eaux des Caraïbes. Pourtant, c’est un drôle de trésor que son équipage vient de trouver dans les débris d’une épave : un bébé ! Rapidement adoptée par les hommes du Tonnerre, la petite fille est rebaptisée Océane. C’est alors que le navire arrive en vue d’ilôts inconnus sur la carte. Qui sait quel genre d’homme ou de créature ils abritent ?

Suite au naufrage de son transport, Sam a bien dû se débrouiller pour survivre en attendant l’infime chance de se faire secourir. Mais quand ses yeux se posent sur le médaillon d’Océane, un tout autre plan se forme dans sa tête. Barthélémy n’est pas au bout de ses surprises…

Bébé à bord Anne Rossi Editions LASKA

Mon avis:

Je suis tombée par hasard sur Bébé à bord, le résumé m’a plu. J’ai décidé de passer outre la couverture que je ne trouve pas folichonne, en même temps je choisis très très rarement mes lectures pour l’extérieur. L’histoire se dévore rapidement, la nouvelle comporte 11000 mots. Le format n’est pas forcément l’idéal pour développer toutes les trames du récit complètement. Néanmoins, j’ai apprécié le ton. Les deux personnages principaux: le capitaine Barthélémy et Sam m’ont bien fait sourire.  Le premier pensant avoir trouvé un survivant aura une belle surprise. L’idée d’une femme qui se déguise pour monter sur un bateau de pirate, retrouver l’enfant qu’ils ont pris sous leurs ailes est amusante. Le capitaine en met du temps pour découvrir la vérité sur Sam. Ca donne lieu à des situations drôles. Le secret de Sam est liée à Océane, il m’a étonnée. J’étais tombée dans le panneau si on peut dire.

Leur joute verbale, leur jeux, leur découverte et leur attirance sont bien amenés. J’ai un petit coeur romantique, les pirates ça m’attirent comme les Highlanders, un auteur peut en mettre dans son livre, je suis quasiment sûre de me plonger dans son oeuvre un jour. Je regrette qu’Anne Rossi n’est pas rédigé un plus long périple pour le couple, la fin est vite précipitée à mon humble avis. L’écriture est fluide, la romance chaste et mignonne. Un petit récit léger frais avec des pirates charmants, un package quasiment parfait pour un trajet.

Ma note:

7/10

Plus d’informations:

Editions Làska

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *