[Crok’Lecture] Tous nos jours parfaits de Jennifer Niven

Synopsis:
Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie.
Finch est la « bête curieuse » de l’école. Il oscille entre les périodes d’accablement, dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité.
Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante: l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

tous-nos-jours-parfaits-jennifer-niven

Mon avis:

L’amour ne suffit pas toujours. L’amour ne permet pas tout. La maladie a souvent son dernier mot. Parfois rien ne peut éviter le pire. Parfois ce n’est pas le chemin qui compte mais les pas parcourus et les découvertes menées. Parfois, les mots se font lourds. Parfois le coeur se serre à ne plus pouvoir avancer. Parfois ceux qui restent se déchirent les méninges avec des pourquoi et des si…

Jennifer Niven pose dans Tous nos jours parfaits une bouleversante histoire. Une romance étonnante, qui m’a mise dans un état lamentable. J’ai pleuré comme une madeleine sous le poids pesant sur les épaules des deux héros. Je me suis attachée à Violet et Finch. J’ai appris à les aimer. J’ai vibré avec eux. J’ai souffert. Mon coeur s’est brisé en une multitude de petites facettes. En une multitudes de larmes. En une multitudes de sourires. L’alternance des deux points de vue a accentué le lien qui se tisse entre le lecteur et les protagonistes. Peu à peu, la séduction agit. L’espoir se teinte de nuances de gris.

Le titre présageait une histoire triste. Les post-its avec l’allusion de Nos étoiles contraires de John Green aussi. Je ne m’étais pourtant pas préparé à ce tourbillon d’émotions. Rien n’est totalement funeste. Au fond, un message d’espoir s’installe. Un message pour prouver que rien la vie est un assemblage complexe de couleurs, ni tout blanc ni tout noir. Non, un mélange compliqué pas toujours simple à côtoyer. Grandir c’est apprendre toute cette palette de couleurs. Apprendre que malré tout, il faut se relever et que l’arc-en-ciel apporte des surprises comme de merveilleuses rencontres. Seulement, parfois ça ne suffit pas pour tout éclipser. Sans raison. La dépression est un cocon qui a une emprise effroyable. Violet et Finch m’ont émue, m’ont retournée. Le thème du suicide chez les jeunes, la dépression est très bien amenée, en douceur. J’ai eu des moments de révolte. De fureur. De douleur. J’ai eu des larmes.

Jennifer Niven a un style de plume très agréable, il offre un écrin magnifique à son écrit. Le coeur a juste besoin de souffler après le roman. De sourire, de profiter d’un petit bonheur tout simple. Difficile de poser tous les mots, toutes les émotions, tous les sentiments que j’ai vécu. Difficile d’oublier tous les mouchoirs utilisés. Difficile d’oublier cette boule au ventre. Difficile de ne pas penser que la vie a parfois des ratés. Des petits riens peuvent devenir des grands riens, magnifique, touchant.

Ps: garder sous le coude une lecture doudou après pour vous poser.

Ma note:
8/10

Informations:
Titre anglais : All the bright places
Auteure: Jennifer Niven
« d’éveil » où il déborde d’énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité.
Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante: l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.
À partir de 14 ans
Thèmes : Adolescence, Amour, Deuil, Suicide
Catégorie : Romans & nouvelles, Romans de société / vie quotidienne
Votre recherche

Titre, auteur, collection, thème…
Ok
Recherche avancée
Prix : 17,50 € Acheter ce livre
Traduit (anglais) par : Vanessa Rubio-Barreau
Date de parution: 17 septembre 2015
Editions: Gallimard Jeunesse
Thèmes : Adolescence, Amour, Deuil, Suicide
Catégorie : Romans & nouvelles, Romans de société / vie quotidienne
Thèmes : Adolescence, Amour, Deuil, Suicide
Catégorie : Romans & nouvelles, Romans de société / vie quotidienne
Collection: Grand format littérature
Series: Romans Ado
A partir de 14 ans.
384 pages
Prix : 17,50 € en version papier
Disponible également en :
Epub (livre numérique) : 12,99 €
Pdf (livre numérique) : 12,99 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *