[Crok’lecture] Jamais deux sans toi de Jojo Moyes

Synopsis:
Équation à deux inconnus…

Jess est à bout : elle se tue à la tâche, son mari a disparu de la circulation, son fils rentre de cours couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille surdouée l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir.
Alors qu’elle ne s’y attendait plus, la chance lui sourit enfin. La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la résidence. Accusé de délit d’initié, Ed risque la prison, et il craint plus que tout d’accabler son père malade avec cette nouvelle. Soucieux de s’acheter une conduite et d’oublier ses ennuis, il se propose de venir en aide à Jess. S’ensuit alors une folle équipée avec la petite famille et Norman, leur inséparable chien.
Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels ?
Une histoire d’amour aussi bouleversante qu’inattendue mettant en scène la rencontre improbable de deux êtres en perdition.

jamais-deux-sans-toi-jojo-moyes

Au début de ma lecture, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans le récit. Jesse la mère célibataire et le premier chapitre m’ont déroutée. La famille est au centre de Jamais deux sans toi. Puis, les pages se sont enchaînés, même si la conclusion se devine rapidement. Les personnages m’ont attiré comme un aimant.  J’ai craqué sur le fils Nicky harcelé à l’école. Sur Jesse est sa manière de voir les coups du sort, elle croit au soleil derrière la pluie. Elle garde espoir toujours même au plus bas. Tanzie aussi m’a subjuguée, cette enfant originale, génie des mathématiques perdue dans un corps miniature avec une maturité et un esprit à faire pâlir certains adultes. Sous des airs légers, Jojo Moyes traite de sujets pas évidents, durs et réalistes: la violence scolaire, le harcèlement, les dérives d’internet sont posés entre deux passages romantiques. Comme si, une part de la vie quotidienne était présentée avec ses nuances de gris, de blanc et de noir. Tout n’est pas rose et pourtant l’auteure réussit à montrer diverses facettes de l’existence sans sombrer dans l’horreur. La rencontre de deux êtres bouleversante: Jesse et Ed emporte dans leur romance.

Jamais deux sans toi a des qualités, des côtés qui ont su me plaire et des petits travers qui m’ont laissé sur le bord de la route. J’ai aimé suivre Jess, Ed, Tanzie, Nicky et leur chien énorme Norman (le charmant toutou est à mourir de rire, il n’arrête pas de pêter et semble être une bouffée d’air dans le quotidien des enfants) dans un road-trip. Jojo Moyes possède une plume qui fonctionne à chaque fois sur moi, fluide, recherché, touchant avec des personnages auxquels je m’attache. Les émotions sont intenses tout le long du roman. Je n’ai pas eu de coup coeur, néanmoins, c’était un plaisir de voir évoluer les héros sous mes yeux. J’ai aimé les petits aléas imprévisible comme la vie, la tournure et la fin. Jamais deux sans toi est un petit condensé de vie, d’une famille, avec son lot de hauts et bas, de sentiments, de romance, drôle, touchant, percutant, original.

Note:
7/10

Informations:

  • Titre vo : One Plus One
  • Photo : © Shutterstock
  • Traducteur : Alix PAUPY
  • Date de parution : 24/10/2014
  • Prix : 18.20 €
  • Nombre de pages : 480
  • Type : Grand format
  • Editeur: Milady

Remerciemens à Aurélia de Milady et aux Ladies Club pour la découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *